Prison de haute sécurité

dimanche 26 juin 2016
par  Henic
popularité : 2%
2 votes

C’est bien simple. Ceci est une unité de rééducation pour guérilla ou, si vous préférez le mot, pour terroristes. Soyons clairs sur un point. Les putains de salauds qui sont enfermés ici sont un danger pour nos dirigeants, dans le pays. Donc, soit ils changent de style de vie – on ne leur demande pas de changer de convictions -, soit ils descendent dans le trou pour subversion de la loi et de l’ordre. Et comme, en général, ceux que nous avons ici sont plutôt têtus au début, nous employons des méthodes drastiques. Il y a beaucoup de travail et nous ne pouvons pas perdre de temps avec des amusettes psychologiques.
Aujourd’hui est mon jour de chance : une étrangère est dans l’arrivage du matin, Allemande, je crois. Mon mât de pavillon patriotique se dresse dès que je la vois debout dans la file avec les autres. Comme d’habitude, on tire au sort et j’ai de la chance, c’est moi qui la récupère.
Je me dirige vers elle pour la saluer et lui expliquer quelques trucs – et lui faire un certain nombre de choses aussi -. Le vrai problème est que ces chiennes révolutionnaires sont toutes nerveuses parce qu’elles n’ont pas été baisées comme il faut, et ici, dans la Région des Moustiques, nous savons comment les calmer.
Pour commencer, un coup de botte sur la porte de la cellule…
La voici, enchaînée par le cou et les poignets.
Raide d’effroi. Ou est-ce moi qui suis rigide ?
Les étrangères se font dessus plus que les autres.
Qu’est-ce qu’elle a bien pu faire pour échouer ici ? Je ne sais pas et je m’en moque… La seule chose qui m’intéresse est qu’elle a de gros seins, et qu’elle est encore habillée.
seule chose qui m’intéresse est qu’elle a de gros seins, et qu’elle est encore habillée.
WWWHHHHHIIIIIIIISSSSSSSHHHHH !
CCCRRRRAAAAACCCCCC !
Un élément subversif de cette sorte retire toujours ses habits assez vite lorsqu’il sent le fouet sur son dos.
« Salope ! Putain ! Ici, on va t’apprendre une ou deux choses ! »
WWWHHHHHIIIIIIIISSSSSSSHHHHH !
CCCRRRRAAAAACCCCCC !
Il n’y a rien de tel que l’expérience. Deux claquements suffisent pour déchirer la robe de haut en bas… Et j’ai alors une surprise : la chienne porte un soutien-gorge !
Je me rapproche… Mais elle s’éloigne de moi en tournant autour du poteau. Elle est enchaînée par le cou mais elle peut quand même tourner autour du poteau. Il faut que je l’arrête et je connais un moyen…
J’envoie un coup de fouet à mi-hauteur, parallèlement au sol.
WWWHHHHHIIIIIIIISSSSSSSHHHHH !
CCCRRRRAAAAACCCCCC !
La lanière s’enroule autour de sa taille et du poteau, et la coince ainsi. De nouveau, je m’approche. Je hume profondément.
« Hmmmmm ! »
Les femmes sentent une meilleure odeur lorsqu’elles sont effrayées…
Je la pousse contre le poteau. Je tire ses cheveux. Je l’embrasse sur la bouche. Je mords ses lèvres jusqu’au sang…
Puis j’abaisse les mains et retire sa culotte.
Elle gémit de douleur pendant que je l’embrasse.
Je recule et je sens sa culotte. Chouette ! Je la lèche… Elle me regarde avec dégoût.
J’aime bien ça, alors je prends mon temps et je me branle dedans. Puis je lui frotte le visage avec. LIRE LA SUITE

Traduit de l’anglais par Henic




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur