14- Plume d’Ange

Chapitre 14
mercredi 10 juin 2009
par  Angélique
popularité : 1%
3 votes

Installée au volant, Carine met le contact et le voyage se poursuit. À la dérobade, elle regarde Niobé. Les cheveux coupés courts accentuent une vulnérabilité que sa Maîtresse compte bien exploiter, pour en faire une esclave parfaite, pour essuyer l’affront de Maîtresse Yvonne. Elle lui montrera que Niobé est autre chose qu’une pute de bas étage. Chaque tour de roue qui les rapproche de la grossiste en vêtements rapproche Niobé de l’horreur absolue.
— Niobé, on va s’arrêter. Dans le coffre, il y a de quoi te restaurer. Tu manges dans le coffre de la voiture. Je laisserai la lumière pour que tu puisses y voir.
— Merci Maîtresse.
Maîtresse Carine s’arrête sur le parking d’un bistrot. Elle descend et ouvre le coffre, fait le tour de la voiture et fait descendre Niobé sans ménagement.
— Descends !
Niobé descend, suivie de sa Maîtresse, elle se dirige vers le coffre ouvert de la voiture. Il est spacieux et propre, un morceau de tapis plain en couvre le fond. Maîtresse Carine tend un sachet gris à Niobé, qu’elle prend.
— Entre dans le coffre et bon appétit. Attention à ta tête… tu es bien installée… Attention aux doigts, je ferme.
Maîtresse Carine ferme le coffre et la lumière s’éteint. Plongée dans l’obscurité Niobé mange le morceau de pain que sa Maîtresse lui a donné. Allongée en chien de fusil, elle empaume ses seins qui débordent largement de ses mains. Niobé finit par somnoler en attendant le retour de sa Maîtresse. Qui finit par revenir… elle ouvre le coffre et tend une bouteille d’eau à Niobé.
— Sors du coffre, tu bois puis tu vas pisser, il y a encore du chemin à faire.
Niobé prend la bouteille tendue, sort du coffre et boit longuement à la régalade. Du regard, elle cherche un endroit discret pour pouvoir pisser.
Maîtresse Carine…
— Suis-moi.
— Oui Maîtresse.
Niobé suit sa Maîtresse qui remonte la rigole le long de la chaussée, jusqu’à la grille de récolte des eaux de pluie.
— Ici ce sera parfait et ne pisse pas sur tes pieds… maladroite
Exposée aux regards, Niobé s’accroupit et urine sous elle. Inondant l’asphalte en même temps. Un automobiliste salue le spectacle de deux coups de klaxon. Ce qui fait rougir Niobé… Maîtresse Carine y ajoute sa touche personnelle. Accentuant davantage la gêne de Niobé.
— À peine arrivée et déjà du succès. Dépêche-toi, autrement tu vas avoir tous les mâles de l’endroit aux fesses…
— J’ai fini Maîtresse.
— Tu restes accroupie… Essuie ta chatte avec la main et lèche-la.
Niobé s’essuie et se lèche la main. À plusieurs reprises elle passe la main sur sa chatte qu’elle lèche ensuite. Satisfaite de l’obéissance de son esclave, Maîtresse Carine met fin à la séance de nettoyage. Les deux voyageuses regagnent ensemble le véhicule.
— Enlève ta jupe et assieds-toi dessus.
— Mais Maîtresse…
Niobé n’a pas le temps de finir sa phrase. Malgré l’espace réduit de l’habitacle du véhicule, sa Maîtresse vient de la gifler sèchement.
Maîtresse Carine d’un ton sec…
— Tu te tais et tu obéis… Tu as 5 secondes pour être à poil.
Terrorisée par le changement d’attitude de sa Maîtresse, Niobé obéit et tend à sa Maîtresse le tee-shirt et la jupe en un temps record.LIRE LA SUITE

L’intégralité de ce long chapitre est disponible pour les abonnés de EdF



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires