Ma 1ère soumission avec une femme

samedi 1er septembre 2012
par  kiki19
popularité : 2%
3 votes

Excusez- moi du retard, mais entre le travail et ma léthargie je me remets en route pour vous compter l’histoire de Sophie. De plus, j’ai avant de continué fait lire ma 1ère publication à l’intéressée afin qu’elle la valide et m’autorise la suite.

Cette rencontre a été fort appréciable car il n’y a pas eu que de la lecture au programme, Sophie et repartie avec quelques traces.
La suite des évènements :

Sophie a continué ses jeux solitaires, ils ont pris une autre tournure lorsqu’elle a obtenu le permis et eu sa petite Twingo. Elle a profité de sa voiture les samedis soir pour feinter ses parents en disant qu’elle sortait en boite avec les copines. En réalité, elle se retrouvait avec des copains et des copines dans un bar et quand ils décidaient de partir en boite, c’est rare qu’elle les suive.

En effet, pour Sophie sa soirée ne faisait que commencer. Sophie repérait auparavant un coin discret, genre vieille route délaissée, elle s’y rendait, quittait sa voiture, se déshabillait complètement, mettait ses affaires dans le coffre et au passage enfilait une vieille paire de tennis. Elle cachait ses clefs et vogue la galère dans la nature. Un jour elle s’est fait très peur car elle s’était égarée et a mis 2 bonnes heures à se retrouver. Sophie a à ces occasions a pris des pieds formidables.

Le BAC en poche, elle s’est inscrite en IUT dans une Université loin de son lieu de résidence. Fille unique entre Papa, maman et les grands parents, Sophie a pu opter pour un petit studio en périphérie de ville. Durant l’été qui a suivit le BAC elle a connu un mec avec qui elle a eu une courte aventure. Rapidement elle l’a licencié car elle a compris que ce n’était pas son truc.

En IUT, Sophie ne rentrait chez ses parents que 1 WE sur 3 ou 4. Elle avait donc tout le loisir les samedis et dimanches de visiter ses lieux de prédilections pour ses sorties nocturnes. Elle avait repéré au cours d’une balade un endroit idéal, garage pour voiture discret, joli chemin et ruisseau avec coins marécageux.

Sophie n’a pas pu tenir longtemps et le samedi soir suivant il pleuvait, il faisait même assez froid et s’est vêtu d’un simple imper, elle a pris sa voiture pour se rendre dans le coin magique. Je ne vais pas vous raconter ce qu’elle a pu faire mais vous le devinez aisément. Cette sortie a été renouvelée plusieurs fois. Elle a même osé le faire en pleine journée entre 12 et 14h.

A l’IUT Sophie est devenue copine avec Léa qui elle rentrait tous les soirs au bercail des parents car ils n’habitaient pas très loin.
Assez souvent, les WE ou Sophie restait chez elle, Léa l’a invité à manger chez ses parents.

LE WENK END DE LA DECOUVERTE.

Léa à proposé à Sophie de venir passer tout le WE chez ses parents car elle fêtait ses 20 ans. C’est donc avec plaisir que Sophie à accepté. Le samedi matin elle a donc rejoint Léa dans sa campagne, elle lui a apporté un gros bouquet de roses. Le repas d’anniversaire avait lui ce jour à midi. Après le champagne et le gâteau, les 2 copines sont parties se promener histoire de digérer. Pendant leur discussion, Léa a branché Sophie sur les rapports entre femmes. Après avoir fait chauffer la batteuse, Léa a avoué à sa copine son attirance pour les femmes, Sophie elle a gardé ses secrets au fond d’elle. Ce qui ne l’a pas empêché de répondre à Léa sur le sujet des femmes, et lui a avoué qu’elle pensait que 2 corps de femmes ensemble cela pouvait être charnel.

Léa a osé une approche pleine de tendresse avec des caresses sur les cheveux, le cou, les mains etc… Voyant que Sophie ne fuyait pas les caresses, elle a pris l’initiative de l’embrasser et Sophie c’est laissé faire. Après un gros câlin qui a eu le mérite de les rapprocher, elles sont rentrées au domicile. Le soir, elles sont partie en boite, et vous imaginez la fin de la nuit.

Après le repas du dimanche midi, Léa à été faire un baptême de l’air en ULM que ses parents lui avait offert. Bien entendu, Sophie était du voyage.
Rendez vous était pris à l’aéroclub pour 15h00. Les 2 nanas sont arrivées un peu en avance, les membres du club présents les ont reçu avec sympathie. L’instructeur de Léa avait un peu de retard, et parmi les pilotes il y avait une femme la petite quarantaine, cheveux brun mi-long. Cette pilote (Estelle) a proposé à Sophie de ne pas attendre sa copine pendant 1 heure et plus et que comme elle allait voler elle lui a proposé l’amener. Sophie pas rassurée car elle n’avait jamais volé a accepté tout de même la proposition, Léa l’ayant un peu forcé la décision. Estelle a quand même rassuré Sophie, d’ailleurs Sophie a rapidement remarqué toute l’assurance de cette fille, elle s’est même laissée aller à penser que Estelle dégageait de l’autorité, de la fermeté. Le vol c’est passait merveilleusement bien, Estelle a même fait piloter Sophie. A leur retour sur terre, Estelle a continué ses explications, au passage elle a complimenté Sophie sur sa beauté, lui a donné discrètement un petit papier sur lequel était annoté son téléphone en lui proposant de la refaire voler, mais c’était sans doute une excuse pour donner ses coordonnées à Sophie. Léa n’étant pas encore revenu, Estelle et Sophie ont continué à batailler de tout et de rien. C’est en repartant du club que Léa a demandé à Sophie si Estelle l’avait dragué. Sophie à fait l’étonné de cette question, mais avait deviné qu’Estelle aimait les femmes. Léa a confirmé à Sophie ses intuitions, car, en attendant son instructeur, elle a surpris une conversation entre pilotes du club « je plains la jeunette, elle va la mettre dans sont lit etc … ».

Sophie bien entendu s’est abstenue de dire qu’elle avait le numéro de téléphone d’Estelle, elle était même rêveuse. Sophie était tellement rêveuse que son coté fantasmatique lui a rapidement donné envie de téléphoner. A leur retour chez les parents de Léa, Sophie a prétexté des choses à faire pour rentrer chez elle. Léa a été surprise d’une telle précipitation au départ.

Arrivée chez elle, Sophie s’est allongée en rêvant à cette femme, à tout le charisme qu’elle dégageait, quand elle a mis sa main dans sa culotte, elle était trempée. Prenant son courage à 2 mains, Sophie décide de téléphoner à Estelle, elle s’y prend à plusieurs fois, dire quoi ? Après plusieurs tentatives elle appuie courageusement sur le bouton vert de son Ola, 1,2,3 sonneries et un allo ferme, Sophie reste silencieuse rien ne sort, un deuxième allo ferme la fait se ressaisir.

« Allo Estelle, c’est Sophie votre passagère de cette après midi » Estelle « oui » un blanc, Sophie très embêtée ne sachant quoi dire enchaine, « je vous dérange » Estelle « non ma petite » Sophie « euh c’était pour vous remercier, je me suis bien plu » Estelle « tout le plaisir était pour moi d’avoir t’a jolie et agréable présence mes cotés. Tu habites où ? » Sophie donne les explications, et Estelle lui dit qu’elle n’est qu’à 10mn de chez elle. Estelle « tu m’as juste appelé pour me remercier » Sophie très très embêtée « euh non, votre présence m’a aussi été agréable » la dessus Estelle « j’ai une pizza au congèle, je t’explique et tu viens la manger avec moi » Sophie « je veux pas vous déranger » Estelle « fallait pas me téléphoner si t’avais peur de me déranger, tes remerciements me touchent, mes je pense qu’ils n’étaientt qu’un alibi pour reprendre contact, alors tu passes par là, etc etc, tu verras une maison dans un parc comme cela, je laisse ma BMW devant la porte, je t’attends » Sophie bon j’arrive ».
Sophie a rapidement pris une bonne douche, elle était dans un telle état qu’elle se serait caressée perpétuellement. Pour cette occasion elle a mis une robe assez sexy. Dring, la porte s’ouvre, rentre, pose ton manteau je t’attends au salon. Quand Sophie arrive au salon, Estelle l’a scotch sur place « arrête toi là, tu es magnifique, tourne, as-tu saisi que j’aime les femmes ? » Sophie toute timide balbutie un petit oui, Estelle « parles plus fort je n’ai pas compris » Sophie OUI, mais dans sa tête tout se bouscule, elle voudrait partir vite se demandant ce qu’elle faisait là. Estelle l’invite à s’assoir dans le fauteuil face à elle. Elle va directement au but, « Sophie j’aime les femmes oui je ne m’en cache pas, mais je les aime obéissantes, disponibles. Je suis une dominatrice, donc si tu as une aventure avec moi attend toi à ne rien décider, à être humiliée, souffrir avoir mal. Bien entendu rien ne se fera contre ta volonté, mais si tu acceptes après c’est moi la chef d’orchestre, mes mains et mes instruments te marqueront le corps, tes seins souffrirons, tes 2 trous seront dilatés, tu seras contraintes, mais au bout tu auras pour cet abandon d’énormes jouissances » Puis sans rien demander sur ses goûts, Estelle se lève et lui sert un Whisky glace. Le Whisky avalé avec mal, c’est le 1er qu’elle boit de sa vie, Estelle lui dit « Sophie c’est l’heure de vérité, si tu as vraiment envie de m’appartenir, tu sors, tu auras 3 solutions, une fois dehors je te laisse 5 mn maxi pour décider. Soit tu sonnes tu es habillé, nous mangeons quand même la pizza et tu rentres chez toi, soit tu vas dans le cabanon, tu te déshabilles complètement et tu viens sonner, soit éventuellement tu as peur et tu t’en vas ».

La tête de Sophie a ce moment est un disque dur qui cherche, mais il faut aller vite, sans doute le Whisky aidant, sans réfléchir plus, elle se dirige vers le cabanon, se déshabille et va sonner.

Estelle la fait entrer, ferme la porte derrière elle, la saisie aux tétons et la fait mettre à genoux en tirant fort vers le bas. Estelle lui explique les quelques 1ères règles à respecter. « Tu as fait le choix de devenir ma soumise, quelques règles simples, tu m’appelleras Mme, tu as interdiction en ma présence d’avoir les jambes serrer, toutes les situations penses à garder les jambes écartées, chaque fois que tu viendras tu passes par le cabanon, à poil et tu viens sonner, quelques fois je te laisserai poiroter dehors quelque soit le temps. Ici tu vivras toujours à poil, même s’il y a des invités. Tu as saisi ? » Sophie un petit oui timide et 2 claques qu’elle n’a pas vu venir, parles plus fort, OUI et re 2 claques on dit oui Mme. Reste à genoux ici tu viendras au salon quand je t’inviterai. Sophie a du attendre ½ heure avant d’être invité à rejoindre le salon. Sa maitresse l’invite à s’assoir devant un autre Whisky, Sophie à la gorge tellement sèche qu’elle l’avale d’un trait. Quand Estelle s’approche d’elle, elle se penche vers Sophie et lui demande à l’oreille si elle a bien retenu les quelques règles imposées, Sophie lui dit oui. Estelle lui dit qu’après manger elle aura droit à 10 coups de martinet pour ne pas lui avoir dit Mme, + 10 pour avoir les jambes serrés. Estelle se saisit de sa bouche et l’embrasse goulument. Sophie fond et quand sa maitresse lui touche le sexe, non seulement il est trempé, mais Sophie à un orgasme éclair et puissant.
Pour la 1ère fois de sa vie, Sophie est donc dominée, elle a un sentiment de fierté et elle sait à cet instant que ses fantasmes doivent devenir une réalité.

Pendant le repas Sophie fait vraiment attention à bien dire oui Mme et à garder les jambes largement ouvertes. Estelle lui expliquant la montrée en puissance de son dressage, « les 1ères rencontres je t’apprendrai à supporter la douleur sur les seins et tes fesses, tu auras des pinces et des poids sur les tétons et aux lèvres de ton sexe, la flagellation ne touchera que tes fesses dans un 1er temps, tes 2 trous seront travaillés afin de rapidement pouvoir accueil ma main toute entière. Je t’apprendrai également l’exhibition, si tout va bien, quand tu accepteras et supporteras la flagellation sur tout ton corps, à ce moment là tu passeras l’épreuve afin que je mette ton collier de chienne, bien entendu, tu dois privilégier tes études, donc je te propose de se voir tous les jeudi soirs et dans les WE ».
Après avoir reçu ses 20 coups de martinet pour non respect des règles, Estelle l’a fait jouir une fois de plus , elle lui a demandé de lui lécher son sexe qu’elle prenne son pied elle aussi. La maitresse s’est intéressée ensuite à son petit trou, elle lui a mis un petit plug en l’invitant de le garder toute la nuit, et surtout de se le mettre tous les soirs. Elle lui a donné rendez vous le jeudi suivant à 19h00.

PRECEDENT .......................................................... A Suivre




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur