Marqué !

vendredi 11 février 2005
par  Crabou
popularité : 4%
2 votes

Je me gare et sors de ma voiture. Maîtresse apparaît en haut d’escalier dans une tenue somptueuse et sensuelle comme d’habitude. Elle me fait signe de monter.

J’entre dans le donjon qui est illuminé par un ensemble de bougies. Maîtresse me désigne un emplacement plus éclairé et dit

— Déshabille toi intégralement.

Je m’exécute pour me retrouver en string (j’en porte la plus part du temps et toujours pour venir chez elle). J’ôte enfin celui-ci en prenant un peu plus de temps. Me voici nu, le sexe rasé de près. A la demande de Maîtresse, je me retourne et découvre un couple de soumis attachés dans un coin de la pièce.

Maîtresse s’assied dans un fauteuil et :

Maîtresse : - Couche toi parterre sur le ventre, enlève mes chaussures et embrasse mes pieds.

S’ensuivent ensuite quelques échauffements divers pour me mettre en condition.

Maîtresse : - Puisque tu m’as prévenu que pour une fois tu peux être marqué, je t’ai préparé un programme spécial. Tu vas aller chercher un par un les instruments qui se trouvent sur la table. Je les ai choisis tout spécialement pour les belles marques qu’ils vont laisser sur ta peau. Avant de me les apporter, tu iras les montrer aux soumis pour qu’ils se rendent bien compte de ce qui t’attend.

Au fil des instruments plus terribles les uns que les autres qui défilent devant eux, je vois les yeux des deux soumis qui s’agrandissent d’étonnement.

Maîtresse détache alors les deux soumis et leurs demande de me tenir dans différentes positions exposant ainsi les unes après les autres les parties de mon corps qu’elle souhaite marquer. Les soumis sont aux premières loges pour voir les instruments imprimer leurs marques sur moi, pour ressentir ma douleur et mon plaisir via les vibrations de mon corps.

Maîtresse m’emmène tout doucement au moment où douleur et plaisir se mêlent intimement, où l’on ne sait plus si on a envie que cela s’arrête ou au contraire de s’offrir encore plus aux fouets, cravaches et autres instruments.

Pendant que je récupère un peu, le couple est à son tour soumis à quelques pratiques SM mais beaucoup plus soft.

Maîtresse fait se coucher la soumise sur le dos et son conjoint se mettre à genou à hauteur de son visage. Ensuite, elle me dit :

— Tu vas faire jouir ce soumis et je veux que pas une goutte de sperme ne tombe en dehors du visage de la soumise.

Je me place à côté de la soumise puis m’empare du sexe du soumis et me met à le caresser jusqu’à ce qu’il répande sa semence. Le visage de la soumise est maintenant orné d’une jolie crème blanchâtre.

Maîtresse ordonne au soumis de se relever et à moi de prendre sa place, mes genoux à hauteur de ses hanches. Elle me confie un vibromasseur et s’adresse à la soumise :

— Fais le jouir à son tour. Pendant ce temps, il introduira le vibro dans ton sexe ou entre tes reins à son choix.

Quel plaisir de promener le vibro tantôt dans un trou tantôt dans l’autre et de sentir la main qui me caresse le sexe réagir en conséquence jusqu’à ce que je recouvre à mon tour ses seins de mon sperme.

Je passe sous la douche et retourne dans le donjon récupérer mes vêtements.

Maîtresse est assise dans un grand fauteuil, les soumis étant à genou de part et d’autre de celui-ci.

Maîtresse : - Outre les belles marques qui ornent ton corps, je souhaite que tu gardes encore pendant un petit moment le souvenir de cette séance. Va chercher ton string et apporte le moi. Je vais le conserver jusqu’à ta prochaine visite. Tu repartiras donc nu sous ton pantalon.

Lorsque je m’approche, mon string posé à plat sur mes deux mains tendues, elle le prend, le tend au soumis et se tourne vers la soumise qui tient un petit pot. Elle l’ouvre et y plonge un doigt. Une forte odeur de menthe parfume la pièce.

Maîtresse : - Viens plus près, écarte les jambes et mets les mains sur la tête. Je vais enduire ton sexe et ton anus. Nus sous ton pantalon et rehaussés de cette crème, ils vont se faire très présents et tu ne pourras penser à autre chose jusqu’à ce soir.

Elle décalotte mon sexe et passe son doigt sur mon gland qui devient luisant suite à l’onguent qui le recouvre. Elle me fait me retourner et me pencher en avant pour faire subir le même sort à mon anus sous le regard des deux soumis.

Progressivement, je sens monter une sensation de chaleur et ne suis bientôt « plus qu’un sexe et un cul » comme elle me l’avait annoncé.

Abandonnant mon string, je me rhabille et quitte le donjon en saluant Maîtresse comme il se doit.




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur