Shawn : Pulsions anales dans la jet set

2° épisode
lundi 26 août 2019
par  Olivier
popularité : 1%
1 vote

Shawn vit dans son duplex à Knigthsbridge, à Londres, sur Cheval Place. Elle vit seule, mais a de nombreux amants dans les divers milieux londoniens.

20 juin 2003

Ce matin, vers 7 heures, elle se douche, nue, pieds nus, les ongles des orteils vernis de rouge, les cheveux libres. Shawn se place debout, les jambes écartées. Shawn passe le pommeau de douche d’avant en arrière avant de le diriger vers le clitoris, puis, sur les autres zones érogènes. Shawn caresse sa jambe droite, se détend. Ensuite, elle prend un flacon de gel de bain, le laisse couler dans sa main gauche et embaume ses seins à deux mains, puis, le bras gauche puis, le droit, puis, embaume son ventre, reprend le flacon, remet du gel dans sa main gauche, embaume ses hanches, ses cuisses et caresse sa chatte à deux mains, puis, embaume le reste du corps. Ensuite, elle caresse sa jambe droite avec sa main droite, pelote son sein droit avec sa main droite, puis, la main gauche. Puis, elle pelote son sein droit avec sa main droite. Shawn dirige ensuite le jet sur sa vulve, à petit débit, moins refroidissant. Shawn met un long moment à avoir son orgasme. Shawn glisse les doigts le long de la raie des fesses, taquine l’anus. Shawn mouille beaucoup. La douche stimule ses seins, dont les pointes durcissent sous le désir, le clitoris s’érige, sa chatte est trempée. Entre les grandes et les petites lèvres et autour du clitoris, elle sépare les petites lèvres des grandes pour nettoyer l’interstice à l’eau et au savon doux. Pour le clitoris, elle soulève délicatement le capuchon et nettoie de la même manière la surface ainsi mise à jour. Elle se rince, puis, se sèche.
Elle écoute les informations à la télévision, nue, pieds nus, dans sa chambre. Elle enfile une minijupe fuchsia, couvre ses seins nus avec un chemisier blanc, laissant entrouvert le col jusqu’à la naissance de ses seins, met son holster avec son revolver, sur son chemisier, qu’elle cache sous une veste de tailleur fuchsia, chausse ses pieds nus de mules blanches à talons de cinq centimètres et coiffe ses cheveux libres.
Elle prend sa BMW coupé grise et rejoint la brigade.
Vers 9 heures, elle y retrouve ses collègues. Lors du briefing, au premier étage, l’inspecteur en chef les informe :
— Ce matin, deux agents de la brigade fluviale ont découvert le corps d’une femme blonde nue, étranglée, portant des bleus sur le corps, à la dérive sur la Tamise. Nous pensons à un crime sexuel. Elle a juste subi un viol par sodomie, car son anus était rempli de sperme.
— Chef, annonce un des inspecteurs, hier, des prostituées, travaillant pour un souteneur, le long de la Tamise, ont vu une fourgonnette noire, sans plaque, stationnée quelques instants, au Vauxhall Bridge, à deux ponts du Westminster Bridge, où le corps a été retrouvé, avant de prendre la fuite.
— Deux groupes iront faire le tour des hôtels et des restaurants, un troisième enquêtera dans les sex-shops et le dernier ira à Soho. La liste est affichée sur le tableau. Shawn, je veux vous voir dans mon bureau.
Les inspecteurs regardent le tableau et se séparent en groupes pour la journée. Shawn se rend au second étage, quelques instants après.
L’inspecteur en chef, Yannis, un britannique de descendance grecque, muni d’un mandrin long de dix-huit centimètres et trois de diamètre, circoncis, est un des amants de Shawn, mais aussi c’est un adepte des corps de jeune femme. Shawn entre, après avoir frappé. Il l’invite derrière le bureau, assis.
— Shawn, suce-moi, ma belle !
Shawn le felle et il éjacule dans sa bouche.
— Tu es excellente, aujourd’hui. Je t’ai fait venir, je veux que tu serves d’appât pour notre violeur. Tu aimes la sodomie, ma chérie.
— Où a lieu le premier rendez-vous ?
— Chez Olav, un riche playboy qui aime les femmes. Ses maîtresses aiment être sodomisées par sa belle queue.
— Je me rends de ce pas, à Paddington.
Vers 11 heures, Shawn arrive devant une résidence, sans aucun signe distinctif, sur South Warf Street, donnant sur le Paddington Basin. Elle sonne. Olav, un photographe de charme suédois, blond aux yeux bleus, musclé, grand lui ouvre. Olav a un mandrin long de dix-huit centimètres et quatre de diamètre. Il l’invite dans son studio. Elle se déshabille. Il lui présente un jeune marocain, musclé, grand, bronzé, avec un mandrin long de treize centimètres et cinq de diamètre, circoncis.
Shawn prend des poses érotiques pour exhiber son anus et sa chatte. C’est Olav qui l’entreprend en premier, devant Mensah, qui est en érection. Il lui caresse les seins offerts et excite les mamelons. Shawn jouit, tout en se branlant la chatte avec sa main droite.
Il l’allonge sur la table de maquillage. Shawn se retrouve nue et en mules, grand écart, pour le cunnilinctus royal que lui prodigue Olav. Shawn lui demande :
— Lick me my ass !
Il s’exécute et plonge un puis deux doigts lubrifiés par la mouille de la chatte ruisselante dans l’anus.
— Tu as un cul de salope. Tu dilates bien.
Il la libère et elle le felle, accroupie, les cuisses écartées, en experte. Il met un préservatif. Il allonge Shawn sur le dos, les bras en arrière. Mensah les rejoint, offre son mandrin à Shawn qui le felle comme une salope.
Entre deux fellations, Shawn invite Olav :
— Fuck my ass, I am your lovely hulster !
Shawn pousse l’invite en prenant de sa main libre, le mandrin, avec un préservatif et loge le gland dans son anus dilaté. Shawn se laisse ouvrir complètement les cuisses. Il la saisit par les chevilles pour l’obliger à s’ouvrir davantage. Jambes tendues, elle est sodomisée. Olav, d’un simple geste en avant, il lui soulève les reins et la sodomise doucement avec toute la longueur et la grosseur du mandrin. Chauffée à blanc, Olav lui susurre son amour. Elle se caresse les seins, jouit très fort, la tête posée sur la table.
Mensah veut sa part. Shawn s’offre en levrette et felle Olav jusqu’à l’éjaculation. Il la saisit à la taille, d’une forte pression des deux mains l’oblige à coulisser sur son mandrin, avec un préservatif, sollicitée par des mots doux dont il accompagne ses coups de bassin, il plonge et replonge en s’agrippant de plus en plus fortement à ses hanches. Shawn s’empale à son tour et guide son plaisir. Au bout d’une demi-heure et l’éjaculation de Olav, Shawn se redresse jusqu’à toucher le buste de Mensah avec son dos. De la main gauche il lui masse les lèvres et le clitoris, il la branle, de l’autre main il masse les seins, durcis par les caresses tandis que ses doigts investissent la chatte. Il lui murmure des mots tendres. Shawn jouit très fort, face droite contre la bouche de Mensah. Olav les rejoint et lime la chatte entrebâillée avec son mandrin en érection, muni d’un préservatif. Shawn est prise en double pénétration. Elle coulisse sur les deux mandrins en descendant à son rythme.
Peu avant l’éjaculation des deux amants, ils se retirent en douceur. Shawn s’accroupit, entre les deux et les branle à tour de rôle, reçoit leurs spermes sur sa bouche, son menton et ses seins.
Le trio est heureux et repu.
Elle s’empale à tour de rôle sur ses amants, sodomisée et jouit, nue, pieds nus, les cheveux libres, lors du repas.
Après une rapide toilette, Shawn a rendez-vous le soir même dans un club échangiste, le Double Exchange Club.
Vers 16 heures, elle passe à la brigade et fait son rapport.
Chez elle, Shawn se déshabille, fait une demi-heure de gymnastique, nue, puis elle se douche et s’allonge sur le lit, nue, pieds nus, se repose, tout en se branlant longuement et en connaisseuse sa chatte et son anus par de savantes caresses sensuelles jusqu’à l’orgasme.
Après un court repos, elle se pare pour la soirée, vêtue d’un chemisier semi-transparent blanc sur un soutien-gorge quart de seins et d’une jupette ample fuchsia sur une culotte ouverte assortis en dentelle blanche, chaussée de mules ouvertes blanches à talons de cinq centimètres, les ongles des orteils vernis de rouge, les cheveux libres.
Quand il découvre les dessous de Shawn, Olav la félicite :
— Tu as mis en valeur tes seins et ta chatte, ma belle.
Nue, pieds nus, les cheveux libres, elle subit des sodomies et des doubles pénétrations intenses jusqu’à l’éreintement avec préservatifs par de vaillants étalons, léchant les chattes débordant de spermes.
Shawn remarque parmi les invités, des femmes nues, portant une ceinture, dont le devant de la plaque de fer, couvert de cuir au dos, laisse les lèvres de la chatte à l’air libre, fixée à la taille et cadenassée. Le dos est réalisé avec une coupe d’une culotte fesses nues, avec des bandes de cuir fixées à la ceinture, l’anus est inaccessible et la ceinture est en cuir et fer comme le devant de la ceinture. D’autres portent un harnais anal. Elles jouent les voyeuses.
Olav pervertit Shawn un peu plus, en lui intimant de garder le godemichet anal dans son anus sans le faire tomber, tout en subissant un cunnilinctus royal par Mensah. Shawn tient la pose pendant une demi-heure devant les invités. L’anus est bien dilaté. LIRE LA SUITE


[|



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires