l’esclave qui se découvre

chapitre 3
mardi 17 novembre 2020
par  M.L.
popularité : 2%

Elle avait attendu des heures mais ne savait pas exactement combien de temps, elle avait vidé sa gamelle de croquettes pour que sa Maitresse ne la punisse pas. Elle avait mal partout et était épuisée de ne pas avoir pu se coucher. Il n’y avait pas de lumière extérieure qui entrait dans la cave, elle n’avait donc aucune idée de l’heure qu’il était…
Sa Maitresse vint enfin la délivrer, à peine fut-elle libre qu’elle embrassa les pieds de sa Maitresse pour la saluer, ce qui la fit sourire. Elle dut nettoyer son pot et ramasser sa gamelle avant de remonter à la suite de sa Maitresse. Une fois arrivée elle reçut la permission de prendre une douche froide, puis sa Maitresse soigna ses piercings. Avant qu’elle ne se mette à ses tâches quotidiennes.
Cela faisait à présent un mois qu’elle avait été percée. On commençait à parler de déconfinement, ce qui lui faisait plaisir mais en même temps l’inquiétait pour la suite des événements. Sa Maitresse la sortit de sa rêverie en lui disant d’aller se coucher sur la table. Elle l’entrava mains au-dessus de la tête, jambes écartées et les pieds liés aux pieds de la table. Sa Maitresse lui annonça qu’elle allait lui changer ses piercings, qu’elle ne voulait rien entendre. Cela faisait à présent 15 jours qu’elle portait en permanence des poids à ses piercings, ce qui lui avait occasionné de nombreuses douleurs…
Elle commença par ceux des seins en lui annonçant que cela c’était déjà pas mal mais qu’il allait falloir bien pousser pour mettre les nouveaux… Elle ressentit une énorme douleur à son téton droit, elle avait l’impression qu’on le déchirait réellement, elle sentit le piercing passer et la douleur se calma un peu, sa Maitresse sertit le piercing et passa au suivant… Elle pleurait sans discontinuer tant la douleur avait été atroce et espérait que le reste serait plus simple… les grandes lèvres furent douloureuses mais moins que les têton…
Sa Maitresse lui ferma le sexe avec un cadenas, elle n’aurait désormais plus de plaisir vaginal ou presque. Sa Maitresse lui dit alors qu’elle allait tester son piercing de langue, elle dut ouvrir grand la bouche et tirer la langue, elle sentit sa Maitresse chipoter à sa langue de longue minutes. Sa Maitresse repoussa sa langue dans sa bouche et elle sentit quelque chose qui empêchait sa langue de bouger, elle était comme bloquée sur place et ne savait même plus parler. Sa Maitresse la détacha et lui dit d’aller préparer le repas. Et lui fit remarquer que cela allait être calme se soir avec un grand sourire
Ce n’est que très tard dans la soirée que sa Maitresse lui laissa admirer dans une glace ce qui bloquait sa langue. Elle avait sur sa langue une espèce de plaque en fer très très lourde qui empêchait de faire le moindre mouvement à sa langue. Sa Maitresse prit les restants de la semaine, les passant au mixer et lui fit boire comme repas… Elle lui laissa l’appareillage pendant 5 jours et elle ne put avaler que cette bouillie dégoutante préparée par sa Maitresse.
Le confinement se termina 15 jours plus tard, annonçant l’arrivée des autres collocs, mais aussi de sa reprise scolaire à elle avec son nouveau statut… Sa Maitresse profita de la fin du confinement pour commander le collier de sa soumise qui allait être fait sur mesure. Quelques jours plus tard les colocs arrivèrent et furent tous accueillis par la nouvelle esclave. Sa Maitresse les mit au courant de ses tâches et du fait qu’ils pouvaient tous lui demander tant qu’ils ne mettaient pas sa vie en danger. LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Henic
mercredi 18 novembre 2020 à 22h05 - par  Henic

Pourquoi diantre ne profite-t-elle pas de sa visite chez ses parents pour dénoncer son sort ? L’aime-t-elle malgré tout ?
Tous les goûts sont dans la nature, paraît-il...
En tout cas, le rythme est rapide, à la fois de l’écriture et de la descente aux enfers de la donzelle.

Navigation

Articles de la rubrique