Le chantage de Summer 02

Soumission à son Maitre et un élève
lundi 24 avril 2017
par  trouchard
popularité : 2%
3 votes

Summer Wayne est une épouse et mère de 40 ans. Elle enseigne l’anglais. Summer fut récemment initiée au sexe en groupe par son mari. Elle commença à ressentir des désirs et des besoins qu’elle n’avait pas auparavant. Elle avait même placé une annonce sur un site se nommant « Femmes en manque de sexe », juste pour voir. Elle reçut quelques réponses sans intérêt mais la nuit dernière, un homme prénommé Maître T l’avait presque insulté. Elle lui avait répondu pour lui dire qu’elle ne voulait plus correspondre et pour lui montrer ce qu’il avait manqué, elle lui avait envoyé une photo de son corps nu en croyant ne pouvant pas être reconnue.

Nous sommes vendredi matin dernière journée de la semaine scolaire. Summer a hâte que la journée se termine. Elle sait qu’elle va passer un week-end seule car son mari est en voyage d’affaire en Asie et ses deux enfants sont à l’université.
Aujourd’hui, elle donne un devoir aux élèves de ses quatre classes. Ils vont devoir rédiger un essai de plus de 1000 mots sur un écrivain dont ils ont lu un livre le semestre dernier. Ses étudiants ne seront surement pas contents. Ils devront rendre leur travail au bout d’une semaine et elle n’accordera pas de délai supplémentaire. Summer faisait toujours cela afin que ses élèves comprennent que l’anglais était important. Et donner un devoir difficile au début aidait les étudiants à réussir leur année.

Alors que Summer est sous la douche, elle se rappelle de l’épisode de la veille dans son bain. Ses mains commencent à caresser doucement ses seins, s’attardant longuement sur ses mamelons. Elle les pince et les tord sentant un frémissement dans son sexe. Tandis que l’eau chaude cours sur son corps, sa main fait lentement le chemin vers sa touffe et atteint son clitoris enflammé. Son index commence à le titiller et l’amène près de l’orgasme qu’elle désire maintenant chaque matin pour bien démarrer la journée.
Alors que ses mains travaillent, elle se souvient des mains des deux hommes et de son mari qui la touchaient. James et elle étaient sortis dans un bar. Il lui avait fait rencontrer les deux hommes qui lui avaient caressé ses jambes nues au bar.
Elle commence à tirer plus durement sur ses tétons et elle frotte son clitoris plus vite. Et elle crie alors que l’orgasme la submerge. Elle doit se tenir au porte-serviette pour ne pas s’effondrer dans la douche et attendre que les vagues de sa jouissance s’épuisent.

Summer s’essuie lentement et enlève l’eau de sa chatte assez poilue. Elle repense aux fois où son mari voulait qu’elle s’épile. Elle avait toujours refusé, pensant que ses poils pubiens faisaient partie de sa féminité. Pour elle il n’y avait que les salopes et les putes qui se rasaient la chatte. Dons elle avait toujours refusé les demandes de James.
Elle s’assoit pour se maquiller mais son portable sonne. C’est Lisa sa meilleure amie qui lui rappelle qu’elles doivent se voir ce soir vers 18h00 dans leur bar à cocktail préféré. « Merde » pense Summer, elle ne pourra pas revenir se changer avant son rendez-vous car elle a une réunion en fin d’après-midi qu’elle ne peut manquer.

Après avoir fini de se maquiller, Summer ouvre son placard pour choisir ses vêtements pour la journée. Elle prend d’abord un soutien-gorge rose et sa culotte assortie. Le soutif est assez fin mais il couvre ses mamelons. Toutefois, en cas de froid, ses tétons ont tendance à pousser le tissu. Summer avait remarqué que lorsque ses mamelons durcissaient sous le tissu, on avait tendance à leur offrir des verres à Lisa et à elle.
Ensuite elle prend un ensemble tailleur jupe beige. La jupe tombe juste au-dessus de ses genoux et elle est boutonnée sur le devant. Elle complète avec des bas surmontés de dentelle et des talons hauts. Ayant fini de s’habiller Summer se regarde dans la glace, rajuste un ou deux boutons de sa jupe, ramasse sa serviette et se dirige vers l’école dans sa BMW décapotable.

La journée de la femme est intense et remplie par les protestations de ses étudiants. Ce sont les joueurs de football et les basketteurs qui râlent le plus. Ils savent très bien qu’une mauvaise note en anglais peut les faire échouer et perdre leur bourse sportive. C’était arrivé les années passées. Un joueur en particulier avait échoué et perdu sa bourse de football pour l’université d’état. Il lui avait promis de la faire payer.
Un de ses élèves les plus troublant est Todd SPILLERS. Il a un très grand potentiel mais il ne l’utilise pas pour ses cours. Todd est une énigme pour Summer car elle sent qu’il n’est pas très ouvert sans qu’elle comprenne pourquoi. Durant sa dernière heure de cours la professeure doit s’absenter pour aller commander quelques fournitures Elle demande :

—  Monsieur SPILLERS, pouvez-vous surveiller la classe pendant 10 minutes s’il vous plaît.

—  Avec plaisir Madame WAYNE. Répondit le garçon.

Quand l’heure de cours se termine, Summer n’est toujours pas revenue. Tous les élèves sortent mais Todd reste. Il a remarqué que son professeur a laissé son téléphone sur le bureau. Il a une idée rapide. Il attend que tous les étudiants aient quitté la salle pour prendre son iphone dans son sac et sa clé USB, puis il télécharge tous les contacts du carnet d’adresse du téléphone de Mme WAYNE. Il repose son téléphone juste avant qu’elle ne revienne dans la pièce.
Todd la trouve magnifique et ne peut attendre pour la posséder. Mais il doit être patient et s’assurer qu’il a assez de choses pour qu’elle réponde à ses exigences et ses désirs.

A l’heure du déjeuner, la journée de Summer est quasiment terminée. Pour ce semestre, elle a quatre classes le matin, deux heures de planification et 45 minutes de surveillance d’étude.
Alors qu’elle se prépare à manger son sandwich du déjeuner, son téléphone lui indique qu’elle a un SMS. Elle ne reconnait pas le numéro et il n’y a pas de nom dans l’auteur de l’envoi. Elle clique sur le message et est stupéfaite de lire : « Salope, je ne crois pas que tu puisses me laisser tomber si vite sans me donner la possibilité de déterminer si tu es ou non digne de moi. Mais j’apprécie la photo que tu m’as envoyé où on te voit sur le meuble de la salle de bain, te baiser avec un gros gode noir. Je parie que ton mari a adoré le spectacle. Dis moi salope, comment réagit ta chatte quand tu penses à cette image ». le texte est signé « Maitre T. ».

Summer, les mains tremblantes et incontrôlables, ne peut croire ce qu’elle vient de lire. Comment peut-il avoir son numéro ? Elle a toujours son portable avec elle et elle n’a jamais donné son numéro, les seuls qui le possèdent sont de bons amis.
La référence à l’image sur le meuble de salle de bain la fait réfléchir. Elle n’a envoyé cette photo à personne. Elle se demande si ce n’est pas une blague que lui fait son mari. En effet, il est le seul à connaitre cette photo faite lors du week-end spécial. Elle répond au message : « Je ne connais personne s’appelant Monsieur T. Et je n’ai jamais envoyé de photo à personne. Alors James, appelle moi et arrête de jouer à l’inconnu. » Elle signe « Prof101 ».

Todd sourit en lisant la réponse de sa professeure. Elle n’a aucun moyen de savoir qu’il est Maitre T. Et il est en possession d’une image qui la montre clairement en train de se faire jouir sur un meuble de salle de bain. Alors il écrit en retour : « Mme Wayne, je possède bien une photo de vous. D’ailleurs je la joins à ce message afin que vous réalisiez dans quelle position vous êtes maintenant. Maitre T. ».

Summer sursaute lorsque son téléphone bipe à nouveau. Il doit être minuit en Asie et son mari James doit être endormi normalement. Son visage palit et de la sueur commence à se former autour de ses lèvres et dans son dos quand elle lit le message et clique sur la pièce jointe. « Oh mon dieu » est tout ce qu’elle peut prononcer en voyant son visage tordu de plaisir, un vibrateur noir enfoncé dans son vagin et sa main libre pinçant son mamelon. Elle remarque que la photo est prise juste avant son orgasme et elle maudit James d’avoir fait cette photo.LIRE LA SUITE

Ceci est une histoire avec chantage et contrainte. Je remercie l’auteur original Wilcox010 de m’avoir permis de la traduire.




.


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de Henic
samedi 8 juillet 2017 à 18h55 - par  Henic

Ah, le petit salaud ! Observateur, débrouillard et sans aucune morale, il ira loin, à condition d’améliorer son anglais : de nos jours, c’est indispensable...

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur