Sibylline


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 20 novembre 2021
par  Sibylline

Nuit noire

Nuit noire, enfermement et perte des sens, vers toi, à toi, profondément, au-delà des demandes, au-delà des désirs, au-delà de moi-même. Entrée, nue, quelques pas, silence, lumière rare, murs sombres, à peine inquiète, pourtant… tes mains prises, placées sur tes reins, tu ne te retournes pas, qu’aurais-tu vu sinon une femme vêtue de noir, cape qui de la tête au pied ne dit rien d’elle, sombre comme la (...)

jeudi 22 juillet 2021
par  Sibylline

Nuits de Chine

Sélène était ainsi soulagée de n’avoir pas joui et demeurait, sans souffle, les bras autour du torse de l’occidental, comme un aveu qu’elle comptait sur lui, qu’il lui faudrait la protéger. Monsieur Deng s’était rapproché de Sélène et c’est lui qui défit ses mains qui enlaçaient cet homme accroupi contre lequel elle demeurait figée. Écartée de lui, orpheline dès cette seconde et consciente qu’elle (...)

mardi 6 juillet 2021
par  Sibylline

Nuits de Chine

Quelle force restait-il à Sélène quand on s’affaira à nouveau dans la pièce, qu’en sut-elle, elle qui était retenue par une barrière de flammes qui loin de la consumer, emportaient avec ses fumées ses certitudes et ses doutes, ses souvenirs comme ses projets ? Interrogée, elle eût répondu aucuns, plus même celle de soupirer sinon d’expirer ce qu’elle eut pourtant souhaité, non qu’elle ait voulu renoncer à (...)

jeudi 24 juin 2021
par  Sibylline

Nuits de Chine

Sélène descendait les trois marches de marbre de l’hôtel et s’avançait vers la limousine. Le chauffeur l’attendait sans impatience. C’était un chaud matin d’été à Shanghai. Le portier de l’hôtel, droit dans sa livrée, la regardait si attentivement qu’on eut dit qu’il tenait à s’approprier l’image de Sélène au-delà de l’instant fugitif, à conserver le souvenir de cette femme étrangère en veste de tailleur de soie (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Commentaires récents

6 février

Excellent ! Voici un récit fort excitant.

5 février

Soumise lagon est vraiment soumise, son récit en est la preuve. Cependant, l’ensemble - plutôt complet, beaucoup des ingrédients d’une soumission « (...)

3 février

J’aime bien ! Je suis cependant étonné de la déclaration par une femme (la Maîtresse) à une autre femme (la soumise) de la phrase suivante : "cette (...)

29 janvier

Pour l’instant, ça ne tourne pas encore mal. C’est à la fois très dur, avec une forte dose d’humiliation et de peur pour la victime « consentante », et (...)

24 janvier

La suppression des pages 13 à 20 de la première mouture allège considérablement le récit, le rend plus accessible. Kate est très, très obéissante, (...) Une histoire qui mérite d’être connue : un scénario original, bien conté, tout à fait dans le ton de rdf et sans brutalité inutile, bref, un texte très (...)

21 janvier

Les affaires se corsent ! On est dans un environnement assez classique de début de soumission mais Luke mène ça bien et c’est agréable à lire. Si ce (...)

17 janvier

La montée en puissance est rapide, c’est le moins que l’on puisse dire !
Un vrai regret cependant : l’héroïne est (beaucoup) trop (...)
Le Bougre nous gratifie d’une suite tout à fait agréable à lire, merci ! Un regret toutefois : le deuxième chapitre est beaucoup moins fourni que le (...)

16 janvier

Le traitement du majordome paraît surprenant, il faudra voir comment se déroule son séjour chez Julien.