Folle envie

dimanche 5 novembre 2006
par  Mademoiselle
popularité : 1%

Je suis réveillée alors que toi tu dors toujours. Je te regarde, j’écoute ta respiration. Et voilà qu’une folle envie de te sentir en moi envahit mon corps, mes sens. Dommage de la laisser passer ! Alors pourquoi ne pas profiter que tu sembles inerte pour abuser de ta virilité encore au repos ?! Je me glisse sous les draps et approche de ton sexe une bouche gourmande. En quelques coups de langue, voilà que la bête se réveille.

Tu commences à grogner. Cela ne signifie pas que tu es sorti de tes songes nocturnes mais seulement que tu apprécies les mouvements buccaux que je prodigue à ta verge qui se durcit et se redresse.

Je ressors des draps pour les enlever complètement. La température extérieure étant agréable, tu ne risques pas de réveiller en sentant le froid parcourir ton corps d’Homme. Ta verge m’attire, elle me nargue cette sournoise. Je ne peux la laisser impunément agir alors me voilà fondre à nouveau sur elle. Je suis plus à l’aise dans mes mouvements, aucun poids sur moi. Ma langue s’agite sur ce gland impertinent. De mes mains, je te tiens la coquine pour ne pas qu’elle m’échappe. Pas de remise de peine possible ... Envie de la gober, de la pomper ... Quel délice !

Ma bouche encercle ton extrémité sensible pour envelopper ce membre dur en descendant lentement mais sûrement ... Te voilà dans ma bouche. Ta respiration est saccadée et tu grognes. Tu n’es toujours pas réveillé, ce sont tes songes qui agissent poussés par ce que ton corps ressent. Je salive sur ton membre à chaque fois que je le ressors de mon antre buccal. J’aime le mouiller, le lustrer ... Tout en enserrant la base, j’agite mon autre main sur tes bourses qui se remplissent de désir ... Une fois bien malaxée, je décide de quitter ton sexe pour aller les aspirer ... Mais ce dernier n’est pas laissé de côté puisque c’est avec ma main que je continue les montées et descentes ...

De ma main devenue libre, j’entreprends de me caresser pour me préparer à te chevaucher ... Pour que ton sexe glisse en moi facilement ...

Me voilà prête à te recevoir ... Je monte sur toi et te glisse en moi doucement en maintenant ton sexe ... Histoire que ce chenapan ne se dérobe pas à la dernière minute ... Me voilà assise sur toi ... Arrêt sur image pour apprécier ta virilité logée dans mon intimité mouillée. Dans cette position, et parce que je veux que tu t’aperçoives de la situation, j’entreprends de te réveiller en t’embrassant et te mordant légèrement les lèvres et le lobe de l’oreille. Il ne te faut pas plus d’une minute pour bien te réveiller et te rendre compte que tu es en moi, au plus profond. Tu me souris de ce sourire carnassier. Tes mains agrippent mes hanches et nous nous laçons dans une danse des plus folles et sauvages jusqu’à ce que nos cris ne fassent plus qu’un cri de plaisir. Nos jouissances se mêlant en un seul et même torrent d’amour.



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur