Fantasme pour Rêves de femme -2

La surprise
samedi 5 juillet 2008
par  Perverpeper
popularité : 1%
0 vote

Il n’y a point de passion plus égoïste que la luxure
D. A. F. Marquis De Sade.

Chapitre 2

La surprise

Sans ajouter un mot, la femme blonde quitte la pièce, me laissant seule avec la petite soubrette. Dès le départ de sa patronne, celle-ci s’est redressée et a entrepris, avec dextérité, d’ôter mes entraves. Elle a parfaitement discerné ma détresse et cherche à me rassurer en me parlant avec douceur, dans un langage étonnamment familier, qui tranche avec celui qu’elle employait devant sa patronne

« « T’inquiètes », Madame est une femme géniale. Dans quelques jours, tu la supplieras pour rester avec elle. »

« Tu es folle ! Comment peux-tu… »

« Chuuut ! fais gaffe ! Y-a plein de micros et de caméras ici. Elle peut savoir tout ce qui ce passe ici. Tais-toi et obéis-moi au doigt et à l’œil, sinon faudra que je te punisse. Surtout, ne cause que si je te le demande et ne me fais pas répéter. »

Lisette a laissé un de mes poignets attaché à la table. C’est avec soulagement que quitte cette position inconfortable. Assise au bord de la table, je contemple les bracelets de cuir qui enserrent mes extrémités. Chacun d’entre eux est pourvu d’un anneau solidement fixé son intérieur est revêtu d’une doublure en fourrure qui préserve ma peau. Cette marque de protection me rassure.

« Tiens bois un coup. »

Elle me tend un grand verre d’eau.

Tandis que je me désaltère, elle s’active dans les placards et revient vers moi en poussant un petit chariot à roulettes encombré d’ustensiles. Avec des gestes traduisant une grande expérience, elle enduit les marques de cravache rougissantes qui ornent mon corps d’une pommade fraîche qui me picote un moment avant de me procurer une étonnante sensation bienfaisante.

« Ça va te faire du bien. Dans deux jours, peut être trois, on n’y verra plus rien. »

Elle me masse longuement le ventre d’un mouvement circulaire très sensuel, énonçant ses consignes d’une voix assurée :

« Penche toi en arrière… Tourne-toi… Avance… »

Puis elle s’agenouille entre mes jambes et procède de même avec mes cuisses. L’odeur de ma culotte imprégnée d’urine me fait honte mais son nez, à proximité de mon entrejambe me procure une sensation étrange. Cela ne semble pas la rebuter et je finis par m’abandonner à ses soins salvateurs.

« Hmmm !!! Tu sens la pisse. » chuchote-t-elle. « J’adore ça. » Continuant son massage langoureusement, elle avance la tête et hume longuement ma culotte. Mon dieu, quelle impression bizarre. Mes pointes de seins sont plus dures que jamais.

« Écarte les jambes et surtout, pas un geste. » Rajoute-t-elle, d’une voix presque imperceptible. Elle pose délicatement sa langue sur le bas de ma culotte et la fait remonter, très lentement, en épousant le tracé de mon sexe. Je sursaute et c’est avec toutes les peines du monde que je parviens à rester immobile. Je ressens comme une décharge électrique me traverser le ventre.

« Ça aussi, tu t’y feras… » Dit-elle, énigmatiquement, en se redressant et me fixant de ses adorables petits yeux verts encadrés de taches de rousseur. Elle est vraiment très jolie. Sa bouche s’entrouvre et, avec un petit gloussement de plaisir, elle me donne un petit coup de langue sur le nez.

« Tu sens ? »

Abasourdie, je ne sais quoi répondre. Elle contourne la table.

« Couche toi sur le dos. »

Elle dépose une noisette de pommade sur chacun de mes tétons et sur mon nombril. La fraîcheur du produit me fait frissonner. La caresse de ses mains est délicieuse. Le produit s’étale facilement et ses doigts glissent sur mes seins, étirent mes pointes et se déplacent sur mon ventre en une caresse exquise.

Petit à petit, mon plaisir recommence à monter lorsqu’elle s’interromps pour aller se laver les mains.

« Maintenant, faut que t’ailles prendre ta douche. »

Elle me tend un collier en cuir, muni de plusieurs anneaux, et m’ordonne de le boucler autour de mon cou. lLIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires