Mon esclave Sophia

Episode 2
vendredi 18 mars 2011
par  lÔrye
popularité : 3%
1 vote

Je dois tout d’abord vous préciser que tous les textes que je vous écris ne sont que du réel et découlent des séances que je vis avec mon soumis.... et esclave...

le 26 février :

Je t’ai demandé d’arriver de bonne heure aujourd’hui… tu te doutes de ce que sera cette séance, et je sais que l’idée t’excite follement.

Aujourd’hui, c’est en femelle que je te veux. C’est pourquoi je te prépare. Perruque, corset, bas. Une petite séance de maquillage et te voilà enfin prête…. A servir.

Servir à quoi ? À qui ? Tu l’ignore. Tu sais juste qu’aujourd’hui, je t’ai vendu à un inconnu sur le net.

Tu sembles déjà dans ta bulle. Tu es si touchant dans cet état.

Je te mets à 4 pattes sur le lit, les yeux bandés et t’ordonne de ne plus bouger.

A partir de cet instant, tu n’auras d’autre choix que d’écouter la scène qui va se dérouler en dehors de la pièce.

On sonne à la porte.

Un homme entre dont tu entends la voix. Je t’imaginer frissonner.
Ma nouvelle chienne de ce soir est arrivée… timide, impressionné. Je le prépare doucement à entrer dans son rôle. Je lui demande de se dévêtir pour que je puisse admirer mon nouveau petit jouet. Il s’exécute, sensible au moindre de mes effleurements. Apres lui avoir expliqué quelques règles primordiales pour moi, il est menotté, muni d’un collier et d’un bandeau sur les yeux

Tout est prêt. Ma salope peut entrer en scène.

Je te sors de la chambre tremblant, aveugle et te conduis auprès de ton futur partenaire.

Vous êtes tous les deux à ma disposition et je ne me prive pas de vous tourmenter. J’aime vous humilier à quatre pattes, cul offert, en vous fessant violemment. Vous rougissez à merveille et mes mains chauffent de désir au contact de vos peaux brulantes et fragiles.

La température monte, votre plaisir également. J’aime l’ambiance qui règne dans la pièce, dans ce silence rompu uniquement par la musique d’ERA et vos gémissements en stéréos.

Vous êtes en confiance, vous réclamez plus encore ma perversité que je ne demande qu’à vous offrir.

Mais vous ne pouvez jouir… cela vous est interdit... seul mon plaisir est important. Et mon plaisir est de vous pousser à la frontière de cette jouissance pour mieux vous frustrer.

Puis le jeu change…

Debout… liés l’un à l’autre, je vais vous pousser plus encore vers cette chère frontière interdite. Vos sexes ficelés pour en accentuer l’érection, liés l’un à l’autre pour vous dissuader de bouger lorsque je vous pince, vous touche, vous caresse.

Je vous sens si loin… toi ma salope. Mon esclave, et toi... ma nouvelle chienne. Prêts à tout pour me satisfaire, et pour obtenir enfin… cette jouissance qui vous tiraille.

Mais non… il n’est pas encore temps.

Des pinces viennent décorer vos tétons qui pointent vers moi leur envie d’être malmenés.

Tout votre corps est tremblant, sensible, suppliant. Vous êtes chiennes, vous êtes dociles, vous êtes miennes.

Puis le moment est venu de servir notre hôte, ma salope… il est venu pour toi... pour te prendre… pour faire de toi un esclave plus tendre encore, aux yeux de ta maitresse qui mouille d’entendre tes petits couinements de stress et de plaisir.

Quelle séance…..

A quand la prochaine ?

PRECEDENT ........................................................ A Suivre





ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur