Compas


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 4 juin 2020
par  Compas

Vacances mémorables (6)

A l’heure dite, je me suis levé discrètement et ai rejoint la cuisine. Là stupeur, mon beau-frère Eric m’attendait, nu, ma laisse à la main. Je suis resté interdit et sans voix. Eric avait aussi le sexe prisonnier, mais avec une cage métallique qui devait être très lourde au regard de ses attributs qui pendaient de manière très prononcée vers le sol. La taille n’avait rien à voir avec ma cage et laissait (...)

dimanche 29 décembre 2013
par  Compas

Vacances mémorables

Comme chaque année, direction la propriété familiale dans la campagne d’Avignon, belle demeure isolée dans un parc avec une très belle piscine. Cette maison appartient à ma femme et ses deux sœurs. Les trois familles en profitent donc très souvent ensemble, ce qui garantit une ambiance vacances souvent mémorable. Pour la première fois les enfants ne nous accompagnent pas en vacances cette année. Nous ne (...)

lundi 18 août 2014
par  Compas

Vacances mémorables

Quand je descendis à la piscine ma Maitresse, puisque je me dois de me l’avouer elle l’était devenue, était à l’eau Un regard appuyé sur la petite cochonne, couchée sur le ventre, jambes écartées, fesses exposées au soleil, le petit bout de tissus du string masquant à peine son entrejambe…. Ce simple regard suffit à irradier mon sexe douloureux de plaisir interdit… Je rejoignis Chantal dans la piscine Elle (...)

jeudi 10 novembre 2016
par  Compas

Vacances mémorables

Au cours de la soirée, Chantal comme à son habitude monopolisa la conversion et habilement mis en place son piège pour m’asservir. Je le découvrirai à mes dépends. « Béa ton homme a pris du ventre….Beau-frère tu devrais mettre à profit l’été pour reprendre le sport. Allez donc faire du vélo Didier et toi demain matin… » Les regards qu’elle me lançait et le plug dans mon anus, ne me laissaient aucun doute (...)

vendredi 17 avril 2020
par  Compas

Vacances mémorables

Après notre sieste crapuleuse nous avons rejoint la piscine bras dessus bras de dessous avec mon épouse. Chantal, alanguie sur un transat, me foudroya du regard. Cela ne présageait rien de bon pour l’avenir. J’avais enfreint une des règles, jouir sans son autorisation… Insensiblement je serrai les fesses et pris conscience que mon sexe se raidissait dans mon maillot. L’emprise de Chantal sur moi (...)

jeudi 7 mai 2020
par  Compas

Vacances mémorables

Le dîner fut long. Mes fesses étaient en feu et la position assise très douloureuse. Je dansais d’une fesse sur l’autre. Chantal me dévisageait et avait un sourire moqueur aux lèvres. Rien de bon pour l’avenir… Je prétextais un travail urgent pour le boulot pour m’éclipser. Quelques temps plus tard, Chantal entra dans la pièce. Son regard noir me foudroya. Après un instant de tétanie, je me précipitai à (...)

Commentaires récents

21 janvier

Pas de nouveauté dans ces trois chapitres : fellations nombreuses, appellations vulgaires voire ordurières. Mais... pourtant le lecteur a envie (...)

17 janvier

Ce récit ne comprend que trois chapitres, autant dire que l’introduction est bouclée ! Reste le développement... « L’asservissement de Marie » comprend 25 chapitres, tous envoyés à Christine qui les publie à sa convenance.

16 janvier

Merci pour ces compliments. J’ai suivi l’asservissement de Marie avec délectation. Y a-t-il une suite prévue ?

14 janvier

Je ne sais si ce que l’auteur dit de la culture japonaise est complètement exact mais il le fait fort bien. Ce chapitre est à la fois torride, (...)

13 janvier

Même s’il est parfois un peu trop elliptique, ce récit d’un nouvel auteur est très agréable. Il faudrait parfois offrir une description plus panoptique (...)

12 janvier

Fallait-il qu’il en ait envie pour se précipiter ainsi « sans espoir de retour », abandonnant tout ce qui faisait sa vie antérieure (...)

10 janvier

Seulement 26 jours d’attente pour cet EXCELLENT cahier 9. Christine sait plus que parfaitement doser les actions de cette suite, tant par son (...)

7 janvier

Il y a certes des manières plus désagréables d’être réveillé !

4 janvier

Une utilisation originale d’un vocabulaire géométrique, mathématique, au service d’une exaltation du Moi de l’auteur.
La partenaire n’est là qu’un (...)