13 - Les transformations de la pièce 69

mardi 28 janvier 2014
par  kingliart
popularité : 2%
2 votes

Chapitre 13 - Lutte futile

// Histoire de modification d’une soumise en objet sexuel. Le lecteur attentif remarquera que les situations décrites dans ce récit ne correspondent pas à la réalité. Dans la réalité, la soumission est entièrement consensuelle et doit le demeurer même quand lorsque les soumis(e)s acceptent de se faire humilier, torturer, modifier, marquer, enchaîner.... //

Avec ses bras libérés, elle l’enlaça aussi, comme une femme le fait de son amant. Il était doux avec elle, lui caressait le dos, lui bécotait les joues, puis une fois qu’elle fut calmée, il la repoussa délicatement… elle commença à grogner à travers sa bouche entravée. Plus que jamais elle ressenti la contrainte de cet anneau de silicone qui entravait sa langue à sa base, de ses œillets qui l’ornait et la subjugait littéralement. …mais elle continua à vouloir parler, désespérée, pendant qu’il partait, il la quittait, il s’en allait. Quand allait-il revenir ? Pourquoi ne pas partir avec lui, là de suite, pourquoi pas ?

Sans voix ni yeux, elle donnait des signes de son attachement, tendait ses bras vers lui, voulait partager son excitation, son désir de rester proche de lui. Elle l’attrapait pas les bras, lui serrant fortement ses mains autour des bras. « Calme-toi ! Tu es en de bonnes mains » lui dit-il, avec un certain dédain dans la voix, comme ennuyé de cette femme trop remuante, en la tenant à distance par sa taille si étroite maintenant dans son corset.

Etait-ce ce geste qui déclencha sa rage ? Ou le dédain ? Comme elle avait les mains encore déliées, elle se rua vers lui et l’attrapa par le col de la chemise qu’elle trouva e suite malgré sa cagoule qui l’aveuglait, le tirant par la chemise et déchirant la chemise avec une force et une violence surprenante. Elle le fit tomber par terre puis se plaça au-dessus de lui. Avant même qu’il ne réagisse, elle essaya d’attraper son cou, en lui griffant la tête comme un tigresse, les ongles cherchant le visage de l’homme… Toujours aveuglée par sa cagoule, elle rata sa cible une première fois, mais le deuxième coup de patte fut le bon et les ongles arrachèrent la peau de sa joue pendant que son autre main arrivait au cou de l’homme. Il ne fallut que quelques secondes de plus pour qu’on lui attrape les bras. Elle continua à se débattre, impuissante, mais toujours violente jusqu’à ce qu’on la menotte rapidement. Une main lui poussait la tête loin de son amant et vers le sol. Elle reçut des coups de cravaches sur ses fesses et on saisit la chaîne qui pendait de son collier pour l’immobiliser. De nouveau entravée elle ne put que se laisser repousser vers le sol où un pied se posa sur sa tête, pendant qu’une autre main la frappait pour la garder immobile.

« Belle bête ! » dit quelqu’un pendant que son amant épongeait le sang sur sa joue. « Tu es devenue une tigresse, moi qui croyait avoir une pouliche, il va falloir que j’achète une cage pour te garder ! » Les rires fusèrent. « Ma belle, tu vas rester ici encore un peu je crois. Tu viens de me montrer que je dois parfaire ton éducation… Et puis je vais te fournir quelques arguments supplémentaires pour me détester. J’adore te voir enragée. J’adore te savoir muette et aveugle. Je crois que tu es l’être qui me fait le plus bander au monde : mais uniquement parce que tu es entièrement remodelée. Rien en toi ne m’intéresse plus que tes liens, tes attaches, tes chaînes. Je me contrefout de ta soumission : je te veux entièrement contrainte dans tes mouvements jusqu’à ce que ta volonté soit incapable de te faire bouger. Et c’est à ça qu’on va encore travailler un peu encore. En fait, la durée de ton séjour va dépendre de toi. Si tu veux partir d’ici et rentrer à la maison, je te conseille de suivre les instructions qu’on va te donner dès mon départ. » Un pied était posé sur sa tête pendant qu"ell écoutait à moitié ses mots « Et je veux te voir porter des nouveaux atours pour être une poupée sexuelle parfaite. Une poupée qui bouge comme on veut la faire bouger. As-tu compris ? »… LIRE LA SUITE

12 - Les transformations de la pièce 69 ..................................................................... 14 - Les transformations de la pièce 69




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Portfolio

GIF - 987.8 ko JPEG - 48 ko JPEG - 106.1 ko

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur