Cinq mots

3° partie
samedi 8 mai 2021
par  Henic
popularité : 2%

5. Novembre

« …Kelly et moi sommes engagés ! »
Il y a immédiatement une inspiration stupéfaite et un silence étouffé.
Les visages se détournent de James pour se retourner vers elle. Elle rougit, choquée comme tout le monde. L’expression de Mart est une image.
Soudain, James éclate de son rire de baryton profond et tonitruant.
« Pas littéralement. »
La tension disparait, très vite tout le monde sourit et glousse. James continue :
« Non. Elle est légalement mariée à Mart et ils forment un très beau couple. Mais Kelly m’a invité à partager sa maison et j’ai accepté. En ce sens, nous sommes engagés l’un envers l’autre. Alors, un toast, s’il vous plaît. »
Tout le monde lève son verre, avec de grands sourires sur les visages.
« À nous.
— À Kelly et James, résonne dans la salle à manger. »
Kelly jette un coup d’œil à Mart qui tient calmement une bouteille.
« Mart. Je pense que quelques verres doivent être remplis.
— Puis-je poser une question ? Dit Naomi, assez fort pour que la tablée l’entende.
— Vas-y, répond Kelly.
— Nous allons organiser notre fête habituelle pour le Nouvel An. Devrons-nous vous inviter vous et James cette année, ou vous et Mart ?
— Oh, moi et James, s’il te plaît. Répond-elle. Mais si vous avez besoin d’aide pour la cuisine ou pour garer les voitures, pourquoi ne pas réserver Mart pour la soirée ? »
Tout le monde rit.
« Combien coûte-t-il à l’heure ? Demande l’une des partenaires de tennis de Kelly.
— Pas de frais pour les amis, ma chère ! En fait, je chercherai un emploi pour le garder occupé pendant la journée, donc si l’un d’entre vous a besoin d’un domestique, dites-le simplement.
— Mon logis est une vraie pagaille. Dit une voix d’homme. »
C’est Dylan. Le plus vieil ami de Mart. Il fut témoin à leur mariage et leur compagnon le plus proche dans les premières années du mariage. Mais Dylan est un coureur de jupons en série et il avait fait une passe de trop à Kelly. Une fois, à la fête du cinquième anniversaire de Chantal, Mart les avait surpris en train de s’embrasser. Ce fut son seul moment fugace d’infidélité jusqu’à Alain. À partir de ce moment, la relation de Mart avec Dylan s’était refroidie et, finalement, était presque morte. Comme c’est étrange qu’il puisse se fâcher avec un ami à cause d’un baiser et pourtant maintenant, des années plus tard, qu’il puisse accepter qu’un autre homme prenne le contrôle de sa femme et de sa maison.
« Mais tu habites à une heure de route, Dyl., répond Kelly. »
Dylan hausse les épaules.
« Je paierai le carburant. On ne peut pas trouver une bonne aide dans mon coin. »
Elle sourit.
« Mmm - Je vois. D’accord, discutons-en après le dîner. »
La voix de James se fait entendre :
« Mart ! Tout le monde passe un bon moment. Redescends à la cave et récupère encore quelques bouteilles de cet excellent 1996. »

*

* *

« On peut-on voir ? »
Il est plus d’une heure du matin. Un couple est parti mais les autres invités ne montrent aucun signe avant-coureur de départ et l’alcool délie les langues. Du jazz joue tranquillement en sourdine.
« Bien sûr, répond Kelly. Est-ce que ça gêne quelqu’un au bout de la table ? »
James et les deux femmes assises de chaque côté de lui interrompent leur conversation et sourient.
« Pas du tout.
— Déshabille-toi ! »
Tout le monde regarde son mari qui retire lentement son uniforme de majordome. Finalement, c’est un Mart rougissant qui se tient tout nu, hormis son tube Gerecke. LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Sylvain de Perry
lundi 10 mai 2021 à 00h22 - par  Sylvain de Perry

Un récit qui avance aussi doucement que progressivement. La traduction est EXCELLENTE, parfaitement adaptée au ton du récit que le traducteur a véritablement réussi à percevoir et à nous offrir, ce qui ne semble pas si aisé qu’il n’y paraît. Une lecture parfaite. Sylvain.