Approche

vendredi 30 juin 2006
par  Mademoiselle
popularité : 1%
1 vote

Dissimulée derrière le rideau ... Sur la terrasse ... Tu ne me vois pas ... Tu viens de franchir la porte d’entrée et tes yeux me cherchent. Je perçois ta déception quand je n’apparais pas à l’appel de mon nom. Tu dois te demander où je suis, ce que je fais. Tu rumines parce que je ne t’ai pas dit que je serai absente. Te voilà prendre ton portable. Tu vas m’appeler ... C’est sûr ...

Avant de composer le numéro, tu ôtes ton manteau, déposes ta sacoche. Tu t’installes sur le canapé, les pieds sur la petite table basse. Tu tapotes sur ton téléphone. Le mien vibre. Il est sur la commode d’entrée, tu viens de le voir. Tes yeux se font durs. Comment ai je pu sortir sans mon téléphone ? Voilà la question qui te traverse l’esprit. Je le sais, je le sens. Tu reposes ta tête en arrière et tu penses. A quoi ? Je ne sais pas même si j’ai quelques petits doutes. La fatigue aidant tu vas plonger dans une certaine léthargie.

J’attends quelques minutes ... Toujours derrière mon rideau .. Il n’y a pas que le téléphone qui vibre ... Mon corps aussi ... J’ai comme souvent quand tu rentres, l’envie de plaisir qui me titille ... Je me sens devenir chatte ... Amante câline .. Amante féline ... Je rentre dans l’appartement à pas de velours ... m’approchant délicatement de toi. Ta respiration est douce. Tu es parti dans un pays de songe ... Je m’accroupis alors et doucement je baisse la braguette de ton pantalon. Le bouton saute et je libère ton atout si masculin. Je vérifie ton état, tu dors toujours. Ta journée a du être stressante.

Voilà que la bestiole est toute flasque mais heureuse d’être libérée ... En quelques coups de main et de langue, elle trouve une vigueur ... La voilà réveillée !! D’ailleurs, son ravissement d’être caressé, léché se voit peu à peu ... Elle se redresse fièrement. Quel bonheur de faire une heureuse pendant que toi tu dors ! J’approche avec encore plus de plaisir le bout de ton sexe pour le prendre entre mes lèvres ... Je fais attention de ne pas y aller trop fort pour ne pas riper avec mes dents ... des caresses avec ma langue sont bien plus performantes ... Quel délice de pouvoir te sucer pendant que tu dors ! Tu gémis ... Tes pensées t’auraient elles dirigées vers un monde de volupté ?!

De la main droite, j’enserre la base de ta fierté ainsi dressée dans ma bouche ... Les yeux fermés je savoure le manège que j’ai entrepris pour donner vie à ce mat que j’affectionne ... De la langue je monte et descends cette tige en formant de petits cercles ... Déversant ma salive sur le gland, je dessins des petits cœurs du bout de la langue ... Quel plaisir ! J’adore ce que je te fais ... Prise dans ma sucette, je ne me suis pas aperçue que tu étais revenu avec moi .. C’est le contact de ta main dans mes cheveux qui me l’a signifié ... Je ne stoppe pas pour autant mon mouvement, bien au contraire ... Je l’intensifie tout en écoutant ta respiration pour savoir quand je pourrai enfin me délecter de ton nectar masculin ...



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires  forum ferme

Logo de henic
samedi 17 septembre 2011 à 18h44 - par  henic

Petit plaisir raffiné pour conjoint fatigué... Voilà une idée à répandre !

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur