Journal d’un Maître

dimanche 18 novembre 2012
par  kaärllÿhnns
popularité : 1%

Subtile poésie des maux.
Sur vos monts et vos vaux,
Inondés de rivières comburantes.
J’assujettis vos obséquieuses attentes,
Par des voies sciemment andantes.
Enchaînant vos caresses ardentes,
Sur les reliefs de vos tropiques adjuvantes.
Procrastinateur délibéré de votre jouissance diligente,
Je vous veux fiévreuse et suffocante,
Frénétique, indécente,
Emplie du désir irrépressible et si beau
De vous offrir sans attente,
A mes implacables mots !

Kaärllÿhnns.

Le désir d’une esclave totale, je l’ai eu comme beaucoup de Maîtres. Avant de pouvoir le vivre comme aujourd’hui, j’ai du acquérir une certaine maturité. Comme je l’ai dit, étant de nature Bdsm la majorité des femmes ayant partagées ma vie ont été soumises. Mais entre la soumission et l’esclavage totale, il y a un pas à franchir. J’ai eu une fois l’occasion de le vivre mais ma jeunesse d’alors n’a pas su maîtriser le franchissement de l’autre et le dépassement de toutes mes espérances. Je lui avais pourtant fait découvrir le bdsm, sa nature soumise, guidé jusqu’à se qu’elle se libère totalement pour se livrer à moi entièrement. Mais devant son besoin d’extrême, je me suis senti coupable d’avoir ouvert cette boite à pandore. Pire son désir d’ultra masochisme m’excitait et j’adorais mais je ne dirigeais plus, je ne guidais plus, je ne maîtrisais plus. Je ne pouvais être le gardien de son bien être, le garde fou de son désir. C’est elle qui m’emmener vers des contrées inexplorées. J’ai du avant l’irréparable mettre un terme à notre relation. Je n’avais que 22 ans et à cette époque, il n’y avait peu de possibilités de s’informer sur le bdsm. Ce monde était discret et mystérieux. Nous étions loin d’aujourd’hui avec les autoroutes de l’information où n’importe quel gamin en cliquant sur le net peut tout découvrir sur notre monde. Est-ce un bien ou un mal ? Je ne sais pas ! La seule chose que je sais, est que le bdsm est l’ultime, l’extrême et qu’il faut une grande maturité pour le vivre ou le faire vivre. Mais, la maturité ne s’acquière pas forcément en fonction de l’âge.

...

extrait du journal du Maître dans le Monde de Kaärllÿhnns



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Portfolio

en cage

Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Journal d’un Maître

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur