MII épisode 2

itinéraire
samedi 28 février 2009
par  lahoule
popularité : 2%
0 vote

EPISODE 2

Quand MII reprend ses esprits, son assaillant est en train de lui lécher les tétons. Elle réalise difficilement où elle en est et marmonne dans son bâillon.

— Ne crains rien, lui dit-il, comme je te l’ai dit tout à l’heure je ne te veux aucun mal. Je suis tombé amoureux de toi dès que je t’ai vue. J’ai alors décidé que tu serais à moi. Que je te posséderai, te dominerai. Je vais ôter ton bâillon. Tu ne crieras pas sinon je devrai encore te fesser. Mais cette fois, ce sera pour te faire taire et non pas pour ton plaisir, même si je sais qu’il va falloir que je fesse fort pour que tu ne sois pas troublée. Elle secoue la tête. Délicatement il lui ôte le bâillon. Elle ne crie pas.

— Je veux à boire.

— Tu ne dois pas dire « je veux », tu dois apprendre à me parler avec respect. Désormais, je suis ton Maître. Tu dois donc demander l’autorisation de parler et c’est seulement quand je t’aurai accordé la parole que tu pourras demander de l’eau. As-tu compris ?

— Oui.

— Essaie.

— Puis-je parler ?

— Oui.

— Pourriez-vous me donner à boire, s’il vous plaît ?

— Très bien, tu as compris ta première leçon, mais à l’avenir tu me nommeras Maître.
Il va à la cuisine et lui rapporte de l’eau. Il redresse MII et la fait boire.

— Merci.

— Tu dois dire : Merci, Maître !

— Merci, Maître, se reprend-elle.

— Ainsi, tu as joui, de la fessée et de la plume ?

— Oui, maître, j’ai joui de votre fessée et de la plume, comme jamais je ne croyais possible de jouir et j’ai adoré.

— Je suis persuadé que tu ignorais que tu avais la possibilité de jouir d’une telle contradiction.

— Oui, maître, cela m’effraie et me trouble à la fois, parce que je ne sais pas de quoi je suis capable.

— C’est la raison de ma présence ici, t’amener au-delà de tes imaginations. Maintenant, je vais te prendre, puisque ton sexe est entièrement disponible, mais je te laisserai attachée et dans la nuit.

— Oui, maître, j’adore cela !

Elle ne peut toujours pas savoir si c’est son amant ou un inconnu qui va la violer, même si elle y est consentante.

— Je veux être prise !

Elle reçoit sur les fesses une nouvelle marque rouge.

— Tu apprendras à tes dépens que le verbe vouloir ne fait plus partie de ton vocabulaire, dès maintenant, tout choix est en dehors de toi.

Il la fesse encore à plusieurs reprises. Et son trouble continue de monter. Elle ne se reconnaît pas, elle se sent devenir désir, plaisir, désir d’être soumise de plaisir.

Il la détache, la couche sur le ventre et la rattache. Elle ne peut le voir sortir un fouet de son sac. Il caresse ses fesses humides , ses reins qui se creusent, son dos, ses épaules du bout des lanières, la projetant encore plus loin dans les sensations troubles. MII se contorsionne telle une anguille sous les caresses veloutées.

— Sens-tu mon fouet glisser sur ta peau ? Oui, j’ai bien parlé de fouet. Tu comprends donc comment je vais te punir pour avoir tellement pris de plaisir ?

Clac ! Un premier coup s’abat. Clac ! Sur les reins. Clac ! Sur le haut des cuisses Clac ! Sur les fesses à nouveau. Clac ! Clac ! Sur les épaules…LIRE LA SUITE-

PRECEDENT .......................................................................... SUITE

Cliquer sur la photo pour visionner la vidéo

JPEG - 19.2 ko


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires