Ma nouvelle voisine

Chapitre 5
jeudi 11 février 2021
par  Chris
popularité : 2%

Jennifer amena Sophie manu militari jusqu’à sa villa.
A peine entrées par une petite porte donnant sur un patio, Jennifer intima à sa gouvernante Martha le soin de nettoyer sa nouvelle invitée.
« Martha, nettoyez-moi cette petite fille incapable de se retenir et installez la dans son parc avec une couche culotte »
Sophie accusait le coup mais n’osa se rebeller. Chantal, elle, était abasourdie par ce qu’elle venait d’entendre et se demandait si elle devait rester en assistant à ce spectacle ridicule ou bien partir.
Elle connaissait déjà les sautes d’humeur et les décisions surprenantes de Jennifer.
A chaque fois, ce questionnement la tenaillait : pourquoi rester ? Mais le regard de Jennifer lui fit très vite changer d’avis.
Elle entraîna Chantal par une vitre coulissante qui accédait directement à une somptueuse douche. Un jet d’eau chaude et de vapeurs mentholées lui réchauffa le corps.
Jennifer anticipa ses craintes au sujet de ses cheveux
« Dès que tu sortiras de la salle de bain, ma coiffeuse personnelle et professionnelle te prendra en main »
Elle entraîna sa tête sous l’eau chaude tout en la massant d’un shampoing, savonnant son corps, la rinçant, savonnant encore ses épaules et son dos.
Chantal sentait le souffle de Jennifer derrière elle, ses mains dégrafèrent la bretelle de son maillot de bain et entreprit de lui savonner ses seins.
Elle le faisait avec douceur et fermeté pendant que son indexe traçait une ligne droite tout le long de son ventre.
Elle jouait et pianotait de ses doigts sur le ventre et le pubis de Chantal juste pour la taquiner sans trop entreprendre.
« Vas vite te préparer, la coiffeuse et l’esthéticienne t’attendent déjà. Ah ! oui et ne t’étonne pas si j’ai demandé que l’on t’attache les mains, c’est pour te faire une surprise »
A peine le temps de se sécher et de revêtir un peignoir de bain blanc, elle fut prise en charge par la coiffeuse personnelle de Jennifer et dirigée vers un petit salon personnel.
Ses mains furent attachées aux bras du fauteuil, dos au miroir, elle ne pouvait voir l’évolution de la coiffure.
Un instrument se clipsa en haut du dossier, il entoura son cou et lui permit de reposer son menton dessus. Elle sentait bien que l’on venait de lui poser une coloration, mais sans plus. Le fauteuil bascula en arrière, la coiffeuse s’éclipsa et l’esthéticienne arriva pour fixer ses chevilles dans des bracelets en cuir. Un bruit mécanique se fit entendre et la partie avant se sépara pour écarter ses jambes à l’extrême et dévoiler ainsi son intimité. Par sécurité son bassin fut également fixé par une sangle.
L’esthéticienne était une très belle femme dont le sourire était communicatif.
« Je m’appelle Nathalie »,lui dit-elle en lui souriant et caressant la joue de Chantal de son index.
« Détendez-vous, cela va très bien se passer » LIRE LA SUITE




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires