5- Pierre, Agnès et les autres

Chapitre 5 - Engodage -
vendredi 19 juin 2009
par  herpin
popularité : 1%
1 vote

Apercevant la boutique que lui désignait Pierre, la jeune femme vit qu’il s’agissait d’un sex-shop. Elle n’en fut pas surprise, vu la nature de l’objet dont ils projetaient de faire l’acquisition, mais n’étant jamais entrée dans un tel établissement, elle ressentait une gêne qui lui fit demander à son compagnon de pénétrer seul dans le magasin, pendant qu’elle l’attendrait à l’extérieur.

— Je crois que tu n’as pas compris ; c’est toi qui va acheter ce gode.
— Je ne pourrai jamais demander cela.
— Cet objet t’est destiné, il est donc normal que tu le choisisses.
— Mais je n’ai aucune idée de ce qui convient pour m’élargir.
— Tu n’auras qu’à te faire conseiller par le vendeur. Du reste j’entrerai après toi et je m’assurerai que tu expliques bien ce dont tu as besoin, et pour quelle raison.
— Ne m’oblige pas à cela, c’est trop humiliant.
— Tu recommence à jouer les pucelles effarouchées ; tu préfère peut-être que je vérifie immédiatement ici même dans la rue, si ton slip est trempée d’excitation….

Vaincue, Agnès se résigna, et pénétra dans la boutique. A son entrée, deux hommes qui choisissaient des DVD relevèrent la tête, et la suivirent des yeux, intrigués de voir une jeune femme seule en ces lieux. Pour sa part, le vendeur s’enquit aussitôt de ce qu’elle désirait.

— Que puis-je pour vous, Mademoiselle ?
— Heu … je voudrais … heu
— Oui, puis-je vous conseiller ?
— Il me faudrait … un gode.
— Un godemiché, bien sur, mais quel genre. J’en ai de toutes les formes et de tailles différentes. J’en ai en latex, en plastic, et même en verre. J’ai des modèles gonflables. A quoi le destinez-vous ?
— C’est pour moi.
— Bien sur, mais est-ce pour votre propre plaisir, ou bien dans le cadre de jeux avec un ou une partenaire. Dans ce cas, j’ai des modèles « double » qui vous donneront toute satisfaction.

Humiliée par ce dialogue, et consciente de la présence de Pierre qui entré à son tour faisait mine de s’intéresser à des revues, Agnès se jeta à l’eau, désireuse d’abréger son supplice.

— Non, c’est pour m’élargir. Mon ami trouve que je suis trop étroite de … derrière … Il a peur de me blesser en me sodomisant.
— Vous avez un compagnon très prévenant, et qui a parfaitement raison. Toutefois dans ce cas, ce n’est pas d’un gode ont vous avez besoin, c’est d’un plug. Ils sont particulièrement adaptés au but que vous recherchez. Voyez par vous-même. Leur forme conique favorise la pénétration pour peu que l’on ait pris la précaution de bien les lubrifier. Ensuite, une fois que la partie la plus large a forcé la bague anale, ils pénètrent totalement dans le conduit, laissant l’anus se refermer. Une petite rondelle située à leur base empêche l’engin d’être entièrement avalé. J’en ai de trois tailles différentes. Si vous voulez réfléchir avant de faire votre choix, je vais m’occuper d’un autre client, et je reviens tout de suite.

Laissant Agnès au comble de la honte, l’homme s’éloigna de quelques mètres, ce dont profita Pierre pour venir glisser quelques mots à l’oreille de sa maîtresse ; ces propos la firent réagir vivement.

— Tu n’y pense pas. Jamais je ne ferai une chose pareille.
— C’est pourtant ce que tu vas demander.
— C’est impossible. Je ne pourrai pas y arriver.
— Si tu ne le fais pas, je fais l’acquisition de ce martinet aux lanières bien coupantes, que tu vois dans cette vitrine, et une fois rentrés à la maison, je te mets les fesses en sang, de telle façon que tu n’en retireras aucun plaisir. Ensuite nous reviendrons dans cette boutique pour que tu t’exécutes. Et si tu refuses encore, c’est ta ravissante poitrine que je fouetterai à t’en faire hurler. Et si ça ne suffit encore pas, je pense que ta petite chatte se souviendra longtemps du traitement que je lui infligerai.
— Salaud. Ce que tu me demandes est ignoble.
— Bien sur, mais c’est bien toi qui m’a demandé de te contraindre à faire des choses contre lesquelles ta pudeur se rebelle.

Sur ces entrefaites, le vendeur revenant, Pierre préféra s’éloigner de quelques pas.

— Alors Mademoiselle, avez-vous fait votre choix ?

Sentant peser sur elle le regard de son amant, Agnès se résigna à formuler l’ignoble demande que Pierre venait lui ordonner de faire.

— Oui, je crois que je vais prendre les trois, mais j’aurais un service à vous demander. Je n’ai jamais utilisé un objet de ce genre, et je crains de ne pas savoir m’y prendre. Vous serait-il possible de mettre en place le plus petit des trois plugs, en m’expliquant la façon de procéder.

Un instant surpris par une telle requête, l’homme se reprit rapidement, en apercevant Pierre qui lui adressait un signe de connivence. Il comprit que ce couple était tout simplement en train de jouer une petite scène érotique destinée à les exciter. Il décida alors de tenir le rôle que l’on attendait de lui.

— Vous avez parfaitement raison ; il serait dommage que vous ne vous blessiez par maladresse. Si vous le permettez, je vais aller fermer la porte du magasin de façon à ce que nous ne soyons pas dérangés. Je répond de la discrétion de ces deux clients, quand à ce monsieur (il désigna Pierre), je pense qu’il vous accompagne et sera l’heureux bénéficiaire de votre transformation. Si vous voulez prendre place sur ce comptoir, vous serez à la bonne hauteur pour que j’officie. LIRE LA SUITE

L’intégralité de ce chapitre est disponible pour les abonnés de RdF
PRECEDENT ........................................................... SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

    OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

    Allopass Solution de micro paiement sécurisé
    Secure micro payment solution
    Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
    To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur