Consigne à mon retour

dimanche 1er février 2015
par  maitre de coquine 69
popularité : 1%

Je suis parti quelques jours pour affaire et j’ai donné une consigne à ma soumise pour mon retour.
Je devais revenir à la maison en fin de soirée. J’avais communiqué avec elle pour l’aviser de mon heure de retour. Ainsi elle pourrait être préparée mon arrivée.
La consigne que je lui ai donnée est la suivante : Elle devait être nue au lit. Elle devait se caresser sans se toucher le clitoris ni la chatte. Quand son plaisir monterait elle devait enfiler son plug à plusieurs anneaux puis m’attendre à 4 pattes, le cul bien offert pour l’entrée de la porte de notre chambre.
Je dois avouer que j’étais très excité à l’idée de la voir ainsi, je doutais même qu’elle puisse le faire.
Quelle ne fût pas ma surprise de la voir docilement placée tel que demandé, complètement offerte dans mon attente. Je l’ai admirée quelques minutes si belle offerte ainsi. Son plug complètement entré en elle exception faite du petit manchon.
Après un petit bonjour, je lui ai caressé la croupe le dos les cuisses et la chatte. Cette chatte complètement baveuse d’attente et de désir. J’effleurai son clito qui était tout dur avide de plaisir intense.
Lentement, je commençai un va et vient de plug dans ses fesses offertes. Lentement elle se mit à gémir, de plus en plus, visiblement elle en voulait toujours plus. Je pris mon temps et l’amena au bord de l’orgasme anal. Je lui demandai si elle méritait de jouir. Elle me supplia de la faire jouir. De quelques coups du plug dans ses fesses et elle explosa une première fois.
Ma soumise jouit très fortement par son petit cul sans autres stimulations et elle en redemande....
Après cette intensité, je ne résistai pas à enlever le plug et lentement glisser ma queue dure comme le roc dans ses fesses déjà entre ouvertes. Elle gémit en même temps que mon sexe s’enfonce dans sa chair anale. Je la tiens solidement par les hanches et je commence un furieux va et vient dans son cul que j’aime tant. En quelques minutes elle hurle son orgasme. Après avoir repris ses esprits, elle me souffle timidement :
— As-tu joui ?
Je lui réponds :
— Oh que non ma belle je n’en ai pas fini avec toi.
Je lui demande de se coucher sur le ventre les jambes dans les airs vers moi. Et de nouveau je lui envahis son anus. Mes mains agrippent ses cuisses ce qui les remontent sur son ventre m’offrant un complet accès à son petit trou et à voir sa chatte complètement dégoulinante. Je lui pistonne violemment le cul et je la vois encore au bord de l’orgasme. Elle me regarde et me dit :
— Mmm qu’est-ce que c’est que cette sensation.
Puis elle explose ne pouvant plus se retenir. La voyant jouir ainsi je la remplis de mon foutre complètement satisfait de l’avoir défoncée ainsi.
Elle n’avait jamais encore joui 3 fois analement de cette façon.
Le sentiment de domination s’installe peu à peu. Cela est très grisant.
Ce qui me donna envie après quelques moments de tendresse avec ma soumise de lui faire sentir qu’elle est mon objet sexuel. Je lui ordonnai de se caresser. Je lui demandai d’enfiler son gros gode qu’elle aime appeler "tarzan" dans ses fesses.
Trempée et très excitée elle me supplia de pouvoir se caresser la chatte et le clitoris.
Je lui accordai en échange qu’elle se place sur le dos la tête renversée sur le bord du lit, m’offrant ainsi une bel accès à sa bouche pour ma queue.
Je la laissai se caresser devenir complètement une boule d’énergie sexuelle qui ne cherche que d’obéir à son maître.
Je posai mon sexe sur sa bouche qu’elle ouvrit sans dire un mot. Je lui baisai la bouche avec vigueur au rythme qu’elle faisait entrer "tarzan dans ses fesses". Je l’amenai au bord de l’orgasme à plusieurs reprises. Elle n’eut d’autres choix que de me supplier que je la laisse jouir. Elle me supplia plusieurs fois, toujours de plus en plus en transe et excitée. Avant de lui permettre je lui dis que j’allais jouir dans sa bouche et qu’elle devait m’avaler complètement. "Oui mon maître" qu’elle me dit.
— Tu peux jouir ma belle, laisse toi aller offre moi ta jouissance lui dis-je.
En l’entendant jouir je me laissai aller dans sa bouche, déversant mon sperme chaud dans sa bouche puis dans sa gorge.
Puis je la regardai bouche bée, encore incrédule de ce qu’elle venait de faire.... mais complètement satisfait de la chose.
Je vous en raconte bientôt !





ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur