Imax


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 8 juillet 2006
par  Imax

6 - Les aventures de Thérèse

DEBUT DE L’ACTE 6
Epuisée, je dus m’endormir profondément.
« Thérèse ! Thérèse ! » Une voix que je connaissais, celle de mon mari, tentait de me sortir de la torpeur dans laquelle je me trouvais. J’étais moulue. Mon cul, qui venait de subir les pires outrages, me faisait horriblement mal au contraire de ma chatte, qui elle, avait très bien supporté les doubles pénétrations.
J’ouvris péniblement les (...)

samedi 3 juin 2006
par  Imax

5 - Les aventures de Thérèse

DEBUT DE L’ACTE 5
Allongée sur le sol, j’entendis les hommes se concerter. J’étais le sujet principal de leurs conversations.
La plupart félicitaient Maître Jean d’avoir trouvé une recrue aussi salope.
D’autres faisaient des suggestions sur ce que je devrai subir dans le futur : doubles, voir triples… pénétrations ? Serais-je fouettée ? Aurai-je à subir l’assaut des animaux de la ferme ? Etais-je à (...)

mercredi 3 mai 2006
par  Imax

4 - Les aventures de Thérèse

DEBUT DE L’ACTE 4
Quelle heure pouvait-il être ? Etions-nous aujourd’hui ou demain ? Je n’en avais aucune idée… La chambre dans laquelle je venais d’être soumise à la « machine à jouir » ne possédait aucune fenêtre. Tout ce que je pouvais constater c’est que je n’étais plus liée au tabouret mais allongée sur le dos au centre du lit rond, libre de toute entrave.
Je me remémorai tout ce que j’avais subi depuis (...)

samedi 22 avril 2006
par  Imax

3 - Les aventures de Thérèse

DEBUT DE L’ACTE 3
En fait ma journée n’était pas terminée. Alors que je me trouvai dans un semi-engourdissement, je sentis une douce succion sur mes seins martyrisés. J’ouvris alors un œil et je vis une frêle jeune fille, penchée sur moi, qui tétait l’un de mes tétons. De ce que je pouvais voir, il me semblait qu’elle était entièrement nue. Je m’éveillai alors complètement et je découvris que l’on m’avait (...)

samedi 15 avril 2006
par  Imax

2 - Les aventures de Thérèse

DEBUT DE L’ACTE 2
Maître me fit entrer dans une grande pièce composée de plusieurs niveaux. Le sol, carrelé à l’ancienne, était par endroit recouvert de tapis. Des meubles de facture rustique, mais aussi d’étranges appareils, composaient le mobilier de cet endroit. Des poutres apparentes, typiques dans ce genre de gentilhommière, habillaient le plafond.
Bien que nue, je n’avais pas froid car toute la (...)

dimanche 5 mars 2006
par  Imax

1 - Les aventures de Thérèse

Ma vraie vie sexuelle démarre à 20 ans quand j’ai fait connaissance de mon mari. Vous découvrirez dans mon récit une des premières étapes de ma soumission.
Bonjour, je m’appelle Thérèse. Je suis une brune d’un mètre 75, très bien proportionnée selon les hommes, c’est pourquoi les femmes m’exècrent concurrence oblige ! 95 B de tour de poitrine, des pointes qui ne demandent qu’à être étirées et mordillées et (...)

Commentaires récents

1er août

Voici une histoire originale, surtout du fait de l’évolution des relations entre les parties prenantes.

29 juillet

Merci pour vos commentaires. Il est vrai que j’aurais pu commencer par une fessée mais comme l’action primaire se passe dans un manège, la cravache s’imposait.

20 juillet

Le titre résume parfaitement l’histoire.
Le couple décrit est heureux de sa manière de vivre et chacun accepte de servir le plaisir de l’autre selon ses désirs.

17 juillet

Un EXCELLENT récit de Marsajean. En tant qu’amateur de fessée, Elle aurait pu commencer par cela avant d’utiliser la cravache, mais cela n’affecte en rien la parfaite qualité de la narration, ni le (...) Henic nous livre un excellent traité de la domination féminine. GRAND BRAVO pour ce récit. Sylvain.

13 juillet

Un nouvel auteur mérite d’être dignement accueilli car il est une source potentielle de renouvellement. Cependant, cette qualité ne suffit pas à être d’emblée exempt de critiques. N’ayant pas pu lire la (...)

12 juillet

Une idée originale traitée de manière à mettre l’eau à la bouche et des picotis ailleurs.

6 juillet

La mise en scène est remarquable, on s’y laisse prendre et le résultat est à la hauteur de la surprise finale.

18 juin

A ce niveau-là, le consentement est vraiment limite. Difficile de comprendre ce mari qui prend plaisir à faire abimer sa femme par d’autres...

13 juin

Voilà qui est gentil : reprendre cette histoire qui s’interrompait à peine commencée, alors qu’elle était prometteuse.
Surtout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur