Une patiente voilée et la visite médicale

jeudi 14 janvier 2016
par  Cerebrale
popularité : 2%
6 votes

Le centre médical a été renforcé, la direction de l’Université et la Région ont donné plus de moyens, pour agrandir et rénover les locaux, et recruter plus de médecins, d’infirmières, et d’assistantes sociales pour permettre à la médecine étudiante de bien fonctionner.
Angélique Dupuis 43 ans, médecin généraliste, avec les cheveux châtains foncés des yeux vert, origine française (Aquitaine) 1.72 m pour 60 kilos, assez grande et élancée, médecin généraliste devant faire passer aussi des visites médicales préventive à l’Université pour les étudiants. Elle est intégrée à l’équipe pluridisciplinaire du SUMP (Service Universitaire de Médecine préventive.) depuis la rentrée de septembre 2015, ou elle a été intégrée à l’équipe médicale et sociale lors du renforcement d’effectif.
La mission du docteur Dupuis consiste principalement à faire passer les visites médicales de prévention obligatoire pour les étudiants primo entrant à l’Université, et d’assurer certaines consultation médicale sur rendez-vous. Elle doit se rendre dans l’infirmerie du campus universitaire les mardis et jeudis, le reste du temps, elle assure une permanence à l’hôpital ou elle travail en tant du médecin généraliste depuis 10 ans.
Angélique à accepter ce poste au SUMP pour diverses raisons, d’abord, elle souhaite diversifier ses activités et enrichir ses expériences, et voir plus de monde, découvrir un nouveau publique. Deuxièmement, elle est encore jeune, mais elle a grandie dans un milieu assez aisé, loin de la « vrai vie », et elle s’intéresse à la santé des jeunes, et des jeunes femmes en particuliers. Elle est bi sexuelle et avoir un contact avec des jeunes filles n’est pas pour lui déplaire, elle ne l’a bien sûr pas signalé lors de son entretien d’embauche avec le directeur du centre de médecine préventive.
Elle milite dans diverses associations féministes pour le respect du droit des femmes, et la situation sanitaire de la jeunesse l’inquiète, en effet, beaucoup de jeunes ne consulte quasiment jamais de médecins, pour faute de moyens, d’informations, ou par négligence. Donc beaucoup de jeunes étudiants sont en situation de détresse, pour le docteur Angélique, c’est une occasion « d’agir sur le terrain », d’agir et de prévenir des soucis de santés à des personnes parfois vulnérable. C’est un peu comme une mission humanitaire, et un moyen de défendre et d’agir pour ses principes d’égalité dans l’accès à la santé et à l’information, ainsi que pour défendre le droit des femmes à la santé.
Le renforcement des moyens et l’arrivée de nouvelles personnes motivées comme le docteur Angélique renforcent la cohésion et la motivation générale de l’équipe qui décide de mieux servir les étudiants dans de biens meilleurs conditions pour l’année universitaire à venir.
Yasmine quant à elle, est étudiante, elle a 20 ans, Elle décide de porter le voile islamique à l’âge de 16 ans, mais le problème est que son port est interdit dans les lycées, loi sur la laïcité oblige. La jeune fille décide donc de faire pression sur ses parents pour que ses derniers l’a mette au CNED, ou elle pourra étudier par correspondance. Après avoir obtenu le baccalauréat, série ES (Economique et Social), elle prend quelques mois pour vivre un peu, voyager, et ensuite elle décide de reprendre des études à l’Université. Elle s’inscrit en licence d’Economie Gestion à la fac. Elle souhaite faire des études dans ce domaine pour ensuite pouvoir travailler dans la finance. Elle est assez religieuse malgré ses projets. Elle est d’origine tunisienne, musulmane pratiquante.
Les étudiants sont informés en début d’années, lors de la réunion de pré rentrée qu’une visite médicale est obligatoire et organisé par le SUMP, et qu’ils recevront une convocation par courrier par e mail durant l’année.
Yasmine, l’étudiante voilée reçoit sa convocation par la poste fin décembre 2015, pour lui dire qu’elle devra se présenter à la visite médicale préventive quelques semaines après en janvier 2016, le jeudi 21 janvier à 15 heures. La lettre indique que la visite médicale est obligatoire, de s’y rendre en ayant une bonne hygiène, d’apporter sa carte étudiante et son carnet de santé, et de ramener aussi tout document en rapport avec la santé (radio, bilan sanguin etc.).
Tous les étudiants reçoivent cette invitation à passer à l’infirmerie. Yasmine même si globalement ne s’en inquiète pas, elle est un peu surprise car elle est une jeune adulte de 20 ans, elle pense que les visites médicales scolaires sont des histoires anciennes pour les enfants et adolescents, de plus ses souvenirs de la visite médicale au collège l’a gêne un peu car elle s’était retrouvée en petite culotte devant le docteur pour sa visite médicale en 5 éme. Comme tous autres les étudiants, l’idée de devoir se rendre à la visite médicale ne l’emballe pas, mais quand il faut y aller, faut y aller, pas le choix, c’est obligatoire, et de toute manière, ça justifiera une absence à un TD qu’elle trouve chiant. Elle en parle un peu avec sa copine Jessica qui lui dit « Ne t’en fais pas mal belle, j’y suis passée et je n’en suis pas morte ce n’est qu’une formalité de routine, c’est vite fait. ». Yasmine note tout ça dans l’agenda de son i phone pour ne pas oublier puis passe à autre chose.
Puis notre étudiante prépare ses cours tranquillement, elle révise ses partielles début janvier, qu’elle passe avec brio, c’est une bonne étudiante. Ce n’était pas si facile que ça que de passer le Bac par correspondance, ça demandait beaucoup d’auto discipline et de maturité, et donc elle s’est très vite adaptée à la fac.
Le docteur Depuis quand à elle est en service depuis septembre 2015 et assure les consultations en médecine générale et certaines visites médicales de prévention, elle en voit passer des gens. Elle fait beaucoup de prévention et d’éducation à la santé, car il y a un nombre d’étudiants, pas extrêmement important, mais existant tout de même qui n’a pas d’accès très important à la santé et en situation de détresse social. Elle fait de son mieux pour aider les étudiants et les inciter à se faire aider.
Nos deux protagonistes vaquent à leurs activités en attendant le 21 janvier. LIRE LA SUITE

L’intégralité de ce récit est disponible pour les abonnés de RdF



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.

(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de AngeM78
dimanche 31 janvier 2016 à 08h08 - par  AngeM78

Texte bien écrit dans l’ensemble, mais quelques répétitions gâchent un peu le style.

Vivement une suite !

Navigation

Articles de la rubrique

  • Une patiente voilée et la visite médicale

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur