Arkann


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 8 janvier 2012
par  Arkann

Le Harem-1

Les ombres dansaient au gré des flammes brûlant dans le foyer, l’odeur du bois sec en feu répandant sa plaisante odeur dans la librairie personnelle de l’homme, assis à son bureau d’acajou massif. La lumière offerte par un soleil mourant n’était pas suffisante pour écrire, et la lueur du feu n’était pas assez forte. Un humain normal aurait requis la lumière d’une chandelle ou d’une lampe, mais Arkann (...)

dimanche 15 janvier 2012
par  Arkann

Le Harem-2

Les quatre apprenties avaient les yeux rivés sur lui. Deux d’entre elles, celles qui avaient le plus d’expérience, savaient déjà que l’arme était l’une de ses meilleures pièces.
L’épée était incomplète : la soie était nue, la garde pas encore posée, et les tranchants ne seraient pas effilés pour un temps, encore. Il restait le polissage à faire, ainsi que nombre de petites tâches routinières. Elle était (...)

jeudi 2 février 2012
par  Arkann

Le Harem-3

Circé était étendue sur le lit, une expression de contentement épuisé sur sa face. Elle était consciente, mais ne bougeait pas, lasse, sans énergie. Les jambes ouvertes, son sexe dénudé offert aux yeux d’Arkann. Il avait fait usage de son corps à maintes reprises, avait altéré ses perceptions, l’avait pliée à sa volonté. Elle, qui il y avait maintenant quelques semaines, avait réussi à lui résister avec (...)

samedi 28 avril 2012
par  Arkann

Le Harem-4

Originalement, deux séries différentes convergeaient vers un même point pour n’en devenir qu’une seule, rendant les choses difficiles à suivre pour le lecteur. Voici donc les deux séries intégrées.
Point de vue : Zéra
À cheval, galopant sur la route bordant la falaise, accompagné de mes gardes. Ces gardes si courtois, si dévoués, qui auraient sacrifié leur vie pour la mienne, sans aucune (...)

samedi 26 mai 2012
par  Arkann

Le Harem-5

« Pour ma part, pas grand-chose au sénat ; le Duc de Ligonne, par les services du Comte d’Auban, a encore une fois tenté de faire dissoudre les règles d’exception s’appliquant à Valan, mais il a échoué. Comme toujours, le Comte de Serveval et nos autres alliés ont bien défendu notre cause. » La voix de Milène était neutre, et aucune des quatre ne montrait rien, mais le harem en entier était tendu, alerte, (...)

mardi 3 juillet 2012
par  Arkann

Le Harem-6

La situation d’Arkann était très précaire, et il le savait. Paradoxalement, celle contre qui il en avait était celle contre qui il ne pouvait rien, ce qui rendait sa colère pour le moins frustrante. Son contrôle sur le harem était chancelant, et le demeurerait pour longtemps : les femmes du harem étaient en guerre, courroucées, bouleversées de ne pas l’avoir stoppé. Toutes voulaient le châtier, mais (...)

jeudi 16 février 2012
par  Arkann

L’hymne à la Lune-1

J’étais fiévreux. Je suais abondamment. J’avais des hallucinations. J’étais malade.
Normal. C’était la pleine Lune.
Je résistais l’appel, canalisais cette férocité qui m’habitait pour trouver la force de résister. Silencieux, le dos accoté contre un mur de pierre dans une ruelle sombre. Attendre que ça passe. C’est tout ce que je pouvais faire.
Six hommes armés, une patrouille de la Garde. Je ne (...)

mardi 20 décembre 2011
par  Arkann

Framm -1

L’air était vicié, les murs couverts de graffitis, et de nombreux débris de toute sorte jonchaient le sol. L’odeur d’une humanité qui ne pouvait se laver souvent. Une situation normale, pour les corridors inférieurs de n’importe quelle des cités couvrant la surface du monde. C’était un cloaque ou les plus pauvres se retrouvaient entassés. Du monde partout, des enfants courant dans toutes les directions, (...)

jeudi 29 décembre 2011
par  Arkann

Framm - 2 et 3

2 - Une mission...
Attaque, parade, riposte, esquive, feinte, botte. Une séquence de mouvements rapides, le corps agissant avant l’esprit. Le claquement sec de bambou sur bambou accompagnant les sons d’effort, de pas sur le sol.
Milène avait la vitesse d’un cobra frappant sa victime, l’agilité d’un chat. Elle pouvait en dire autant de moi. Elle avait commencé à manier les armes à dix ans. Moi (...)

vendredi 3 février 2012
par  Arkann

Framm- 4 ET 5

4 - Une soirée au cinéma
J’étais vidé, exténué, titubant presque, en rogne. Toujours sans emploi ferme, il m’arrivait de devoir faire un petit revenu en utilisant mes talents de guérisseur. Ils étaient rares, les guérisseurs, et précieux. Une partie de moi détestait l’Ordre auquel j’étais obligé d’appartenir de par la loi. Une autre partie était reconnaissante à l’Ordre, car c’était eux qui m’avaient fait (...)

jeudi 29 mars 2012
par  Arkann

Framm - 6 et 7

6 - Aux armes !
Un coup de coude. Mylène qui se débattait pour se libérer de mon étreinte. Son téléphone sonnait avec un son aigu et urgent que j’entendais pour la première fois. Maintenant réveillé, un peu désorienté, je la laissai aller.
Mylène, pas tellement plus éveillée que moi attrapa son téléphone d’une main et répondit. Elle ne parlait pas, écoutait. Après un moment, avec un juron étouffé, (...)

samedi 16 juin 2012
par  Arkann

Framm - 8 et 9-

8 - Revirement de situation
J’avais quelques jours de vacances… et j’avais décidé de les utiliser à bon escient. Je me regardais dans le miroir. M’admirais, vraiment. Un trench-coat qui m’allait comme un gant, mais me donnait un air un peu sinistre, surtout avec la gueule que je faisais, une mine patibulaire que j’utilisais seulement lorsque je voulais dissuader, ou que j’étais en rogne. Le halo (...)

lundi 3 septembre 2012
par  Arkann

Framm - 10

Veston, cravate, souliers cirés. Je portais l’épée au dos, fixée à un harnais fait pour un veston, et mon arme à feu était dans un holster, hors de vue.
Pour sa part, Mylène était très élégamment vêtue d’une robe noire et de talons hauts. Des boucles d’oreille en argent et une épinglette a la poitrine. Une sacoche de cuir très mode contenait le pistolet de fort calibre sans lequel elle se sentait nue. La (...)

Commentaires récents

5 décembre

C’est délicieusement pervers...

17 novembre

Ah, les jeunes de maintenant !
Ils ne respectent plus rien ni personne, mais on est curieux de savoir comment...

14 novembre

Je relis toujours avec plaisir l’histoire de Fabienne : c’est un texte qui a le don de mettre en forme. La méthode d’éducation de Fabienne est fort originale à plusieurs (...) J’adore. J"ai vécu des choses similaires plusieurs fois dans des cafés fétichistes ou des salons de l’érotisme mais C’est plutôt sous le fouet que je dansais qu’au son d’une (...) Superbe texte vraiment très érotique.
Sous une forme un peu différente (Je suis "malheureusement" un homme, C’est donc plus compliqué ne fusse qu’en terme de vêtement ), je vis de temps à autre ce (...)

3 novembre

Heureusement que la rubrique "Au hasard" existe sur rdf ! Elle permet de découvrir des textes enfouis dans les profondeurs du site et qui méritent d’être lus, comme celui-ci par exemple.
Les (...)

31 octobre

Bonjour M. Henic,
comme toujours une parfaite traduction, avec une adaptation française parfaite par le choix du vocabulaire.
Si vous choisissiez un texte avec plus de spanking ce serait, j’en (...)
L’épisode précédent ne comportait pas de fessée mais introduisait le sujet. Dans celui-ci, Sylvain de Perry gâte les amateurs de culs rougis ! Merci s’avoir repris l’histoire de Soumise G : les deux premiers épisodes annonçaient des évènements agréables à lire, à défaut de l’être à vivre, mais l’interruption avait laissé un sentiment de (...) Découvert grâce à une reprise d’écriture de l’histoire de Soumise G, ce texte est original et très agréable à lire et à imaginer.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur