Khyor


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 5 juillet 2013
par  Khyor

Un voile se déchire

Chapitre - 1 : Comme chaque soir, je ferme la porte de mon appartement... Je balance les clés sur la petite table en bois de pin... Quitte mes chaussures... Pose ma veste sur un porte manteau et range le tout dans le placard du couloir... Puis me dirige sur un sofa bleu-nuit en velours... Je décompresse de la circulation routière, du boulot de secrétaire... profite de ce calme pour me (...)

samedi 25 mai 2013
par  Khyor

L’accompagnateur

Chapitre 1 : L’apprivoisement. Bonjour ! lançai-je ... Surprise, elle minauda un bonjour de confusion marqué d’un petit sourire. Je n’insistai pas plus et la laissai partir devant moi pour la regarder. Elle était à peu près de ma taille... Dans les un mètre soixante quatre... Elle portait un jolie robe blanche et surtout ce qui me faisait plaisir, elle n’avait pas de collants ni même des bas, juste un (...)

mardi 11 juin 2013
par  Khyor

L’accompagnateur

Sylvie : Je prends la suite de notre histoire ; non par obligation ou par devoir ; mais par pure envie. Je pense que beaucoup de monde qui nous feront le plaisir de suivre nos aventures apprécieront le côté féminin de ce récit. Bon d’accord ! Je me décris le plus objectivement possible... Je mesure un mètre soixante six pour cinquante-neuf kilos. Par pure honnêteté, je ressemble plus à la femme qui (...)

lundi 15 juillet 2013
par  Khyor

Un voile se déchire

Je m’étire langoureusement. Déplie mes jambes pour les tendre jointes ; les soulevant en un gémissement qui exprime une satisfaction bienfaisante. Une brume se lève... Mes yeux s’éveillent pour découvrir un décor inconnu qui ne me trouble pas, bien au contraire... Un grand lit aux dimensions surréalistes que même mes membres dans leur étirement ne pouvaient débordés. Une pièce sobrement agencée... Deux (...)

samedi 31 août 2013
par  Khyor

L’accompagnateur (Chap 3 et 4)

Je continue l’histoire non par obligation ni même par contrainte... non tout simplement par pure envie et réel désir... Bon d’accord ! Je me décris... Un mètre soixante six pour cinquante neuf kilo... Ne croyez pas que je suis difforme... J’ai des hanches larges, des fesses très charnues et un peu flasques en plus des jolis bourrelets d’amour... Enfin bref... si vous voulez me voir en photo nue... Je (...)

Commentaires récents

14 août

Enfin une variante dans les actions répétitives et lassantes de l’auteur. FORT HEUREUSEMENT le traducteur réussit à nous faire oublier l’ennui avec sa (...)

13 août

Étonnamment, dans la zone abonnés, Fabynorb n’apparaît pas dans le tableau alphabétique des auteurs, alors qu’on trouve cet auteur à sa place dans la (...)

12 août

C’est à la fois élaboré et alambiqué, parfois poétique, parfois bassement lubrique, un peu trop précieux à mon goût.

11 août

Un thème un peu semblable à « L’amant d’écume », décliné de manière plus brève et plus directe.
Un bon moment d’érotisme excitant (...)
Un fort joli texte, à la fois poétique et très érotique, tout en douceur...
On aurait presque envi de filer dans les calanques, même s’il s’y trouve (...)

8 août

Merci Christine, d’avoir fait diligence ! Master B a écrit là une histoire extrêmement violente, du genre « personnes sensibles : s’abstenir ». On est (...) Initialement, MasterB s’était inscrit sur RdF sous le simple pseudo de Bruno. Ce texte « Sophie » ainsi que « Petit Cheval » figuraient donc dans la (...) Ce texte excitant est presque démodé pour ce qui est du scénario : un patron macho qui abuse d’une de ses employées, même si celle-ci est à un poste de (...) Je ne parviens pas à trouver la suite de ce récit dans la zone abonnés : masterB ne fait pas partie des auteurs référencés, et ses deux textes (...) Trop, c’est trop. Ce récit est vraiment inhumain, et plus révulsant qu’excitant.