Trois petits mots...

mardi 26 février 2013
par  Séverine
popularité : 1%

« Réservez-moi votre prochain week-end, et si possible, votre vendredi après-midi aussi, je vous ferai parvenir mes instructions », c’était il y a deux jours...

Le moment tant attendu est arrivé, me voici en chemin pour rencontrer mon mentor...

Depuis des semaines, nous correspondons. Nous nous sommes petit-à-petit dévoilés, nous sommes trouvés des affinités de plus en plus nombreuses, avons pris un plaisir croissant à ces échanges, avons senti le désir de se rencontrer devenir impatience...

Et je suis dans le train. J’ai reçu des instructions extrêmement précises, que j’ai lues et relues, fondante de reconnaissance, éblouie de bonheur. Chaque mot, chaque virgule est imprimée en moi.

"Ainsi apprêtée, vous prendrez le train, en première classe je vous prie. Vous prendrez soin de discrètement trousser votre jupe avant de vous asseoir, les jambes légèrement écartées, les mains sagement posées sur vos cuisses. Vous vous tiendrez droite, et en aucun cas ne vous appuierez au dossier, vous serez certainement aidée en cela par le rigide corset que je vous ai imposé. En temps utile, vous me remercierez de cette délicate attention comme il se doit. Vous éviterez de croiser les regards des autres passagers, et demeurerez tout le temps du trajet ainsi, à méditer sur la chance qui est la vôtre"

Quand j’ai lu cela, mon cœur s’est emballé, un mélange de joie intense, de pure gratitude, et une peur soudaine... je me lance...passer du rêve à la réalité n’est pas simple, les ultimes doutes vous assaillent. Mais je savais, depuis quelque temps déjà, que le jour où je recevrais cette missive, je m’exécuterai, inquiète mais confiante, consciente de l’honneur qui m’est fait de rencontrer un mentor d’une si grande qualité.

Le wagon est loin d’être plein, je choisis un siège à l’abri de tout regard et m’installe, je tremble légèrement, respire un grand coup pour me calmer, fixe mon regard sur la fenêtre, j’essaie d’avoir le plus naturelle possible, je crains sans cesse que quelqu’un ne remarque l’incongruité de ma position, ou que je recommence à trembler et ne puisse me maîtriser, ou que... je crains...

"Arrivée à destination, vous vous dirigerez vers le hall et vous tiendrez debout, parfaitement immobile, à la gauche du kiosque à journaux. Quelqu’un viendra, tôt ou tard, vous chercher. Sans un mot, il vous prendra galamment le bras et vous mènera à un taxi, dans lequel vous prendrez place, dans la même posture que dans le train, vous fermerez les yeux, et ne les rouvrirez que lorsque l’on vous aura laissée devant la porte de l’appartement. Je vous attendrai derrière cette porte"

J’espère que je n’aurai pas trop à attendre dans le hall, plantée à côté du kiosque, avec mes talons vertigineux, mes fins bas noirs et mon "ample jupe dont la longueur doit coquinement jouer avec la limite de votre bas et risquer de révéler à tout moment la blancheur de votre peau" , et mes "lèvres outrageusement peinte d’un rouge vif et brillant" je risquerais de me faire remarquer... d’accord, j’ai remonté mes bas très haut sur mes cuisses et le rouge de mes lèvres est plus intense que vif, et pas brillant, mais quand même... à la longue...
C’est en constatant l’effet sur moi de ce genre de demande, que je réalise le raffinement de mon mentor. La minutie de ses instructions me montre à quel point il sait déjà si bien jouer de mes émotions, chaque mot cache mille délices ou tourments, "tôt ou tard", trois petits mots, rien que trois petits mots... Je m’effraie du désir que j’aie à me prêter à tous ses jeux...

Le train arrive à destination, le voyage aura finalement passé très vite, perdue dans mes pensées, j’ai totalement oublié le monde extérieur. En me levant pour sortir, je remarque que j’étais appuyée au dossier...

A Suivre



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de Magister52
vendredi 1er mars 2013 à 15h12 - par  Magister52

Que voilà une entrée en matière qui promet de bien jolies aventures, vivement la suite !

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Trois petits mots...

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur