NE LISEZ PAS MESSIEURS

2
vendredi 3 décembre 2021
par  Sylvain de Perry
popularité : 1%
19 votes

Sophie, qui n’a pas reçu de fessée depuis ses dix ans, comprend que Clara ne va pas ménager sa peine. Alors elle serre les dents pour ne pas régaler sa fesseuse avec les cris de détresse et de douleur qui l’assaillent rapidement comme un envahisseur.
La main de Clara semble couvrir complètement le globe nu qu’elle claque. Si bien que chaque frappe, une fois à droite, une fois à gauche, est douloureuse. Pour Sophie c’est comme si la main englobait la fesse qu’elle frappe pour y laisser une empreinte douloureuse à chaque fois.
Clara se régale de donner une fessée à cette gamine qui la trouble par son effronterie, sa volonté, son attitude rebelle. En elle-même, elle pense : « Je vais la dompter ! »
Sophie subit stoïquement ces douloureuses claques qui sont réparties sur ses deux fesses, sans aucun discernement. Sa farouche volonté l’empêche de capituler même si l’envie ne lui en manque pas. « Non ! Non ! pense-t-elle, cette pétasse va se lasser ».
Dépassée, submergée par l’intense douleur de cette puissante fessée féminine à laquelle elle ne s’attendait pas, Sophie ne peut retenir un cri alors que les larmes commencent d’humidifier ses yeux avant de tomber sur le sol :
— Waouh !...
Sophie s’en veut de s’être relâchée. Du coup elle ne se retient plus, exhale sa douleur tout en se contorsionnant dans la ceinture du bras de Clara, écarte ses jambes, pédale en tous sens pour tenter d’échapper à la douloureuse fessée incessante.
Clara, à peine essoufflée, dit :
— Capitule, tu connais le mot et je cesserai ton châtiment.
— Aaaaaaaye !... Jamais… Pluuuuuuus… sur… mes… fesses !... Je… vous… en… prie… Madame !... Asssssssez !...
La main de Clara, qui frappait la jonction cuisses-fesses, claque maintenant le haut des cuisses ce qui fait hurler Sophie :
— Ouaaaaaaah !... Pas… là… ! C’est horrrrrrrible !... Pitiiiiiiié… Madame !...
Puis :
— Légume ! Légume !
La main cesse ses frappes, la ceinture du bras se relâche.
Comme avant la fessée, la main qui a si puissamment claqué la croupe se transforme en dextre caressante. Du coup Sophie, qui pensait s’extraire à toute hâte de sa position, la conserve.
Clara suit les marques digitales sur la peau brûlante, les caresses presque affectueusement alors que son avant-bras glisse entre le cuir de sa jupe et le ventre féminin, la main se pose sur le triangle en haut des cuisses, un doigt pénètre dans la cavité vaginale, trempée de cyprine, le pouce va titiller le clitoris qu’il trouve en partie sorti de sa gangue de chair protectrice.
Les excitations digitales associées aux caresses provoquent la jouissance de Sophie qui cède à la femme qu’elle trouvait revêche.
Les caresses de la peau cessent, mais deux doigts, majeur et index, se présentent à la bouche de Sophie. La voix devenue douce de Clara prononce :
— Suce-les !
La jeune femme lèche sans vergogne les longs doigts fins, lesquels une fois bien humides quittent les lèvres. Le majeur se positionne au fond de la vallée culière jusqu’à l’anneau rectal peureusement serré. La salive lui permet de pénétrer dans l’antre mystérieux.
Consciente du viol anal qu’elle subit, Sophie serre les fronces. Clara la rappelle à l’ordre :
— Détends-toi !
Le majeur poursuit sa pénétration jusqu’à la paume. Puis il se prélasse, écarte les chairs, les distend avant de s’extraire presque brutalement.
Cette fois, majeur et index se positionnent à l’entrée de l’orifice. La salive laissée par le premier assaut permet une entrée rapide, un peu douloureuse avec l’étirement des chairs.
Sophie lâche :
— Aaaaaaaye !
— Ça va passer.
Les deux doigts s’enfoncent lentement pendant que l’autre main s’active plus vite sur le clitoris et le vagin. La paume se colle à la croupe. LIRE LA SUITE


Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires