Boris


Articles publiés dans cette rubrique

samedi 11 juillet 2015
par  BORIS

Virginie espionne pour la CIA (5)

Les gardes arrivèrent au tribunal en début d’après-midi. Je fus libérée de ma potence puis menottées mains dans le dos. Une longue chaîne fut attachée autour de mon cou puis passée entre mes seins et mes jambes et solidement attachée à mes menottes maintenant mes bras tirés vers le bas. Serrée au maximum, elle appuyait fortement sur mon clitoris et écartait mes lèvres intimes tout en maintenant le vibro (...)

mardi 23 juin 2015
par  BORIS

Virginie espionne pour la CIA (4)

Je fus extraite du cachot en début de matinée et remise à deux policiers. Avant d’être transférée au tribunal, je dus me laver, me coiffer et me maquiller puis je fus autorisée à me vêtir en civil. Je portai mon tailleur et ma jupe de femme d’affaire sexy, des chaussures à talons, une petite culotte et un soutient gorge en lingerie de couleurs noir et rouge.
Arrivée au tribunal dans une voiture de (...)

jeudi 4 juin 2015
par  BORIS

Virginie espionne pour la CIA (3)

Le camion stoppa dans la cours de la forteresse. Je fus escortée, nue et enchaînée, à la prison militaire par des gardes. Nous traversâmes une série de portes en fer et de couloirs puis descendirent plusieurs escaliers. Au troisième sous-sol, je dû entrer dans un cachot sombre et humide. Un anneau métallique était scellé au mur a environ 70 cm du sol. Mes chaînes furent raccourcies et attachées à (...)

jeudi 7 mai 2015
par  BORIS

Virginie - espionne pour la CIA (2)

Après avoir crashé mon bâillon, je finis par dormir quelques heures nue enchaînée en hogtied couchée sur le ventre. Je me réveillai entre 6h et 7h du matin. Pour éviter les crampes je réussis à me tourner sur le dos ce qui m’obligea à maintenir mes jambes très écartées. La première personne qui entrerait dans ma suite aurait une vue imprenable sur ma chatte et mes seins irrités et rougis après avoir été (...)

samedi 18 avril 2015
par  BORIS

Virginie - espionne pour la CIA (1)

Partie 1 – au service de la CIA
Je suis sortie de prison récemment après plusieurs années de pénitencier assortie d’une peine de sureté au « centre d’éducation pour femmes débauchées » de la petite principauté d’Eurabia au moyen orient. Plusieurs années de réclusion pour des crimes que je n’ai pas commis comme vous le comprendrez en lisant mon histoire.
J’ai terminé mes études universitaires à l’âge de 22 (...)

Commentaires récents

20 juillet

Le titre résume parfaitement l’histoire.
Le couple décrit est heureux de sa manière de vivre et chacun accepte de servir le plaisir de l’autre selon ses désirs.

17 juillet

Un EXCELLENT récit de Marsajean. En tant qu’amateur de fessée, Elle aurait pu commencer par cela avant d’utiliser la cravache, mais cela n’affecte en rien la parfaite qualité de la narration, ni le (...) Henic nous livre un excellent traité de la domination féminine. GRAND BRAVO pour ce récit. Sylvain.

13 juillet

Un nouvel auteur mérite d’être dignement accueilli car il est une source potentielle de renouvellement. Cependant, cette qualité ne suffit pas à être d’emblée exempt de critiques. N’ayant pas pu lire la (...)

12 juillet

Une idée originale traitée de manière à mettre l’eau à la bouche et des picotis ailleurs.

6 juillet

La mise en scène est remarquable, on s’y laisse prendre et le résultat est à la hauteur de la surprise finale.

18 juin

A ce niveau-là, le consentement est vraiment limite. Difficile de comprendre ce mari qui prend plaisir à faire abimer sa femme par d’autres...

13 juin

Voilà qui est gentil : reprendre cette histoire qui s’interrompait à peine commencée, alors qu’elle était prometteuse.
Surtout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin (...)

9 juin

On est là très loin des jeux entre adultes consentants.
Plus exactement, le mari volage en sort d’une manière particulièrement lâche. Ce n’est pas un Maître aimant, juste un salaud méprisable.
Cela dit, (...)
Comme souvent, il semble qu’il y ait plusieurs niveaux de lecture envisageables.
Au premier abord, une belle histoire où l’humanité l’emporte sur la barbarie, et ce qui pourrait être de l’amour peut (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur