Emma, soumise virtuelle rencontre son Maitre

mardi 14 juin 2011
par  Maitre Steeve
popularité : 1%
3 votes

Chapitre 1 : Je veux devenir soumise.

Tu es face à la porte en chêne massif, les instructions gravées dans ta mémoire, mais tu n’oses frapper. Est-ce raisonnable de frapper ? Que fais-tu là ? Tu es complètement folle ! Les questions défilent vitesse grand V.

Tu te remémores, cet instant crucial qui a bouleversé ta vie il y a de ça un an, jour pour jour. Alors que tu surfais sur le net à la recherche d’histoires croustillantes et notamment sur Rêves de Femmes, tu étais tombée sur le récit d’un certain Maitre Steeve. Quel nom pompeux, pour qui il se prenait celui-là. L’auteur décrivait comment il avait éduqué pendant plus de 15 années son épouse, notamment dans des jeux de BDSM. Ces récits avait fini par mettre le feu à ton bas ventre, et dans ton esprit. Tu recherchais inconsciemment ce type de relations sans vraiment avoir mis un nom dessus.

Te soumettre à la volonté d’un homme, à ses désirs et ses ordres parfois les plus abjectes. Te livrer corps et âmes. Sentir la peur, la souffrance, et les plaisirs interdits. Confier à un autre la responsabilité de tes orgasmes avec une confiance absolue dans cet autre. Tu rêvais souvent de faire l’amour devant des inconnus, de viol, mais tu venais de découvrir le SM, qui te permettrait peut-être de passer du fantasme à la réalité.

Tu vivais en couple, dans une harmonie parfaite, même au niveau du sexe. Il adorait te donner du plaisir, il pratiquait un peu le SM. Mais toi tu en voulais plus….
Et ce soir-là, une idée folle de traversa l’esprit. Tu envoyas un message privée à ce Maître Steeve. Tu lui expliquas ce que te ressentais en lisant ses textes, cette envie de vivre ces situations et lui demandas s’il ne pourrait pas te donner quelques conseils pour que tu puisses discrètement amener ton homme à se perfectionner dans ce domaine.

Les échanges épistolaires commencèrent. Il t’avait longuement questionné. Tu lui avais dévoilé le moindre de tes fantasmes, au-delà même de tout ce que tu avais pu dire à ta moitié. Les conseils étaient bons. Un jour ton conjoint finit par te donner une vraie fessée alors que « tu n’avais pas été sage », et il t’avait prise par derrière sauvagement. Tu avais adoré ça. Mais toi tu en voulais plus……

Et puis un soir, Maitre Steeve, te proposa de devenir son élève. Le deal était honnête. Du fait que tu étais en couple, il refusait tout contact physique avec toi. Il te dressera par conséquent à distance, avec règles à respecter et punitions en cas de non-respect. Pour évaluer ta progression et ta sincérité, il te demandait en échange des preuves sous forme de photos et vidéos. Tu ne mis pas 5 minutes avant d’accepter et demander à la suite par quoi tu devais commencer. Tu allais devenir une soumise, Soumise Emma.

Une année durant laquelle tu n’avais pas été une semaine sans passer une épreuve différente. Tu en avais refusé certaines. Tu avais été punie. Toutes les promesses du Maître avait été tenues. Tu avais joui. Tu avais souffert, tu avais pleuré, tu avais été humiliée, mais tu avais été libre au-delà de tes limites, pas une semaine sans mouiller, parfois uniquement en recevant un message de ton Maitre. Une année qui avait transformé ta vie. Épanouissement qui se retrouvait dans ta vie de couple Et puis ce mail la semaine dernière.

« Chère Soumise. La semaine prochaine, cela fera exactement un an jour pour jour que vous êtes mon élève. Une élève comme tout Maître rêve d’en avoir une un jour. Votre capacité à franchir chacune des épreuves édictées fait de vous une oeuvre magnifique au delà de tous mes espoirs. J’ai par conséquent décidé que vous alliez pouvoir me rencontrer afin de franchir une nouvelle étape, qui je le sais déjà, va vous ravir à souhait. Je tiendrais bien évidemment mes engagements initiaux. Il est formellement interdit que je vous touche. Mais je vous promets que la jouissance sera à la hauteur du rendez-vous. » LIRE LA SUITE



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Henic
jeudi 16 juin 2011 à 13h28 - par  Henic

« Le Maître n’est au final qu’un esclave destiné àservir les désirs les plus enfouis de sa soumise. Il n’existe qu’àtravers elle, àson acceptation de l’abandon. Le plaisir que lui procure la souffrance de sa soumise doit lui rappeler àchaque instant qu’il est le garant de son bien-être, son protecteur  »
Voilàune définition que je trouve excellente et que Maître Steeve met en scène avec talent dans ses récits : pas de brutalité inutile mais une « souple inflexibilité » - si je puis tenter l’expression - pour mener la soumise où elle veut aller sans même en avoir conscience et surtout, sans briser sa personnalité.

Navigation

Articles de la rubrique