Brigitte


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 8 novembre 2021
par  Brigitte

Lettre coquine

Christine chérie,
La question est simple : peut-on être amoureux d’une personne que l’on n’a jamais vue et que, sans doute, on ne verra jamais ? Il y a deux mois, nous aurions répondu : non, bien sûr. Mais aujourd’hui ?
Vous êtes entrée dans notre vie par vos récits. Nous avons été sensibles, l’un et l’autre, à la qualité de votre écriture, à votre style, à la richesse et à la précision du (...)

lundi 13 septembre 2010
par  Brigitte

Des 2 cotés du fouet

Bien qu’il vienne de dépasser la soixantaine, Alain est un très bel homme. Sportif accompli, il a su garder un corps d’athlète et tous ses cheveux. Bien des quadragénaires pourraient lui envier sa sveltesse et son élégance. Sa compagne Martine, de dix ans sa cadette, est aussi grande que lui, mais beaucoup plus pulpeuse. C’est une belle rousse tout à fait séduisante et dotée d’une poitrine généreuse, (...)

jeudi 15 mars 2007
par  Brigitte

L’initiation de Latifa

Samedi 20 mai 2006
En début de semaine, mon patron me convoque à son bureau et me demande si j’accepterais de former une stagiaire. Mon premier réflexe est de refuser ; j’aime travailler en solo et m’organiser comme bon me semble. Mais il insiste : il s’agit, me dit-il, d’une jeune femme qui lui a été chaudement recommandée par le maire en personne. Autrement dit : une pistonnée ! Je me cabre, mais, (...)

dimanche 11 mars 2007
par  Brigitte

Quelques rimes sans prétention

Ode au phallus
Je suis nue, à genoux, Face au mâle debout Dont le sexe se dresse Réclamant mes caresses.
Ma bouche avidement S’empare de son gland Et ma langue s’active, Gourmande et possessive.
Tandis que je le tète L’homme saisit ma tête Et plonge au plus profond Sa bite d’étalon.
Impétueux, il fouille, Enfoncé jusqu’aux couilles, Ma bouche fellatrice Jusqu’à ce qu’il y jouisse.
Son sperme est (...)

dimanche 4 mars 2007
par  Brigitte

Les quatres amants

Le matin de mon anniversaire, avant de partir au travail, Bernard, mon mari, déposa sur ma table de nuit un superbe bracelet. J’étais vraiment très heureuse et je voulus, aussitôt, lui offrir le fourreau de ma bouche pour lui exprimer ma reconnaissance. Il me mit en travers du lit de façon à ce que ma tête se trouve au bord, penchée en arrière et, debout, les jambes ployées, il prit place entre mes (...)

Commentaires récents

24 janvier

La suppression des pages 13 à 20 de la première mouture allège considérablement le récit, le rend plus accessible. Kate est très, très obéissante, (...) Une histoire qui mérite d’être connue : un scénario original, bien conté, tout à fait dans le ton de rdf et sans brutalité inutile, bref, un texte très (...)

21 janvier

Les affaires se corsent ! On est dans un environnement assez classique de début de soumission mais Luke mène ça bien et c’est agréable à lire. Si ce (...)

17 janvier

La montée en puissance est rapide, c’est le moins que l’on puisse dire !
Un vrai regret cependant : l’héroïne est (beaucoup) trop (...)
Le Bougre nous gratifie d’une suite tout à fait agréable à lire, merci ! Un regret toutefois : le deuxième chapitre est beaucoup moins fourni que le (...)

16 janvier

Le traitement du majordome paraît surprenant, il faudra voir comment se déroule son séjour chez Julien.

14 janvier

Voilà une bonne introduction pour un nouvel auteur chez « rêves de femme » : une histoire bien menée, avec d’étonnantes découvertes qui maintiennent le (...) Ouais je suis assez d’accord, il est bien traduit. Le fait que le texte ne soit pas vraiment pornographique si ce n’est par un passage assez bref, (...)

8 janvier

« Ach ! L’humour ! C’est ce que je préfère avec l’infanterie et les pieds-paquets ! » (in « Papy fait de la résistance ») Il est vrai que ce texte peut (...)

6 janvier

GRAND BRAVO à Henic pour cette EXCELLENTE traduction. J’ai attaqué ce récit en m’attendant à de la soumission féminine. De soumission point. Les 10 (...)