A soumettre

samedi 24 janvier 2009
par  Amastre
popularité : 2%
2 votes

Avec mon mari, Alain, nous avions envie de mettre un peu de piment dans notre vie sexuelle qui se ternit un peu après 28ans de mariage. Les enfants sont grands et partis vivre leur vie.

Nous avons commencé à visiter des sites de rencontres sur le net et sommes connectés à un site de rencontre SM. Il y a eu des tas de propositions plus loufoques les unes que les autres à notre annonce qui disait : « Couple de 49ans, Alain et Catherine, cherche à mettre un peu de piment dans sa vie sexuelle ».

Un couple est entré en contact avec nous : Jacques et Valérie, nous avons beaucoup échangé par l’intermédiaire de ce site puis par mail. Nous avions choisi ce couple car les discussions étaient naturelles et normales, la seule chose physique demandée était de me décrire physiquement aussi franchement que possible ce que j’ai fait et voici ma réponse :

"Je suis brune aux yeux marrons cheveux courts un peu ronde 1m55 pour 64 kg un TP de 95d avec les seins un peu tombants, un petit ventre rond et un large fessier, très bcbg, femme au foyer car mon mari a une bonne situation."

Après bien des discussions par mail, téléphone pour connaître mes goûts, mes dégoûts mes envies mes attentes et mes fantasmes sexuels et échange de photos, ils ont proposé un rendez vous chez eux. J y ai réfléchi plusieurs jours et j ai dit à mon mari "pourquoi pas ils ont bien dit qu’à tout moment on pouvait tout arrêter" C’est ainsi que nous sommes allés chez eux un samedi soir.

Ils habitent une ancienne ferme retapée, Jacques est grand un peu dégarni, un petit collier de barbe et musclé. Valérie est plus grande que moi de 10cm petite poitrine très bien habillée. Ils ont tous les 2 la quarantaine.

Ils nous ont reçu et Jacques a pris la parole en me disant que c était simplement un premier contact pour voir si j avais certaines disponibilités, nous nous étions mis d’accord par téléphone sur le fait qu’ils prendraient les choses en main et qu’Alain aller être simple spectateur.

"- Tranquillement, sans stress, tu te déshabilles complètement," dit-il

J ai rougi de honte, d étonnement et de gêne mais je me suis déshabillée, à leur demande j ai laissé simplement mes vêtements par terre.

"- Va jusqu’à l’autre bout de la pièce en marchant doucement."

Je me suis retournée j ai commencé à marcher et j ai soudainement pris conscience que je marchais nue, j ai continué mais très hésitante et je sentais leur regard sur mon dos et surtout sur mes fesses. Arrivée au bout de la pièce il m’a dit d’arrêter et de rester de dos.
Je ne les voyais pas je les entendais simplement chuchoter.

Valérie a pris la parole :

"- Retournes toi et reviens vers nous à 4 pattes !"

"- Non ce n’est pas possible pas comme cela, je ne peux pas," je réponds

"- Ce n’est pas grave, dit-elle, mais tu es décevante, tu veux mettre un peu de jeux mais à la première pique tu rougis comme une gamine."

Il s’en est suivi des moqueries comme petite bourgeoise coincée incapable d’obéir, petite prétentieuse. Les larmes ont coulé et je me suis mise à 4 pattes et franchement c’est en pleurant que je suis retournée vers eux. Je pensais que mon cauchemar était fini mais non, arrivée devant eux Jacques s’est mis sur le côté et du bout de la chaussure a fait ballotter mes seins puis il est passé derrière et toujours avec le bout de la chaussure, il a touché mon sexe et ma raie des fesses pendant que Valérie faisait la même chose avec mon ventre. Ils sont allés vers Alain et une discussion a eu lieu entre eux pendant que je restais à 4 pattes. Toute à ma honte, j’ai entendu seulement quelques mots : bonnes mamelles que l’on pourra travailler, très poilue mais on voit que le trou est serré, ventre à faire maigrir, bonnes dispositions certainement pour l’apprendre à obéir.

Jacques m’a demandé de me relever et Valérie est passée derrière moi et à commencer à jouer avec mes tétons. Jacques s’est placé devant moi et m’a caressé le sexe et ce jusqu’à la montée du plaisir. Lorsque Valérie a senti que j allais jouir elle a pincé très fort les tétons à en crier de douleur. Ce fut pour moi un mélange de plaisir douleur et honte.
Ils m ont simplement dit que je pouvais me rhabiller.

Je n’osais plus regarder Alain mais il m’a rassurée :

"- Je suis fier de toi, tu as été superbe et en plus tu m’as excité"

A partir de ce moment, j’étais comme sur un nuage, bien.

Avant de les quitter, ils nous ont proposé de venir chez eux le week end prochain en me disant :

"- une condition : tu arrives tu rentres, ton mari reste assis dans un coin et à partir de ce moment tu ne dis plus un mot sauf si on te pose des questions et tu obéis. Téléphonez-nous dans 2 jours pour nous dire si vous êtes d’accord."

Rentrés chez nous, nous nous sommes jetés l’un sur l autre et avons joui très rapidement et très fort, ce qui nous était pas arrivé depuis longtemps.

Nous avons appelé 2 jours plus tard :

"- bonjour c’est Catherine et Alain"

"- bonjour a répondu Valérie, alors vous avez pris une décision ?"

"- Oui nous sommes d’accord pour continuer avec vous ."

"- Très bien, tu mets simplement une robe, tu n’as pas besoin de dessous, nous vous attendons samedi à 14 heures au revoir. LIRE LA SUITE


VIDEO

Cliquer sur l’image pour visionner un extrait de la vidéo



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

dimanche 25 janvier 2009 à 23h06

Bravo pour cette excellente histoire ; un scénario bien préparé
Nous sommes aussi un couple et aimerions connaître la suite car cela est très exitant et mon epouse et moi passerons peut être au même exercice un jour car c’est un de mes fantasmes
Bonne continuation
couplesoumis

Logo de JLB60
dimanche 25 janvier 2009 à 10h39 - par  JLB60

Excellent, nous attendons la suite avec impatience.

Navigation

Articles de la rubrique

  • A soumettre

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur