4 - Fillette en joueuse

Récit n° 4 : A sa volonté
mardi 2 août 2005
par  Divinity
popularité : 1%

Mon Maître regarda autour de lui, comme s’il cherchait un confirmation. "Cher amour, même les horribles gens non initiés à nos relations D/s, s’imaginent aimer aussi fort que nous et pour toujours. Tous les amants ont la même illusion : ils se croient uniques, et leurs paroles immortelles. Peut-être n’est ce qu’une illusion, dit mon Maître, mais la vérité que nous possédons, toi et moi. Par conséquent, jouissons en pendant que nous le pouvons." J’avais en moi un mélange de curiosité, l’inattendu est une arme de séduction, que mon Maître ne manquait pas d’utiliser à mon égard.

Le jeu des situations insolites m’excite et me séduit. Mon Maître me conduit à son vice tout aussi étrange que sublime. Notre bonheur n’est pas un objet à posséder, c’est une qualité de pensée, un état d’âme. Nous n’avons plus de secrets l’un pour l’autre, nous partageons tout.

Nous étions sauvés d’un retour dans le passé, et la leçon me profita. J’étais en situation humble et devant mon Maître, j’exhibais, sous ses yeux une position des plus humiliante. La véritable humiliation était là : me montrer ainsi. J’étais soumise et convaincue d’éveiller en lui des désirs et je devinais l’intensité de son plaisir. Il était secret même devant moi. Ses belles mains blanches se firent immobiles, mon visage devint d’un rose fragile. Pour me donner une contenance, je m’arrangeais pour paraître encore plus désirable. "Comme tu es douce, ajouta t-il, consciente et paisible cela me plait tant !"

Quelle que soit sa décision, j’en étais satisfaite puisque rien ne compte pour moi, hormis l’affirmation de ma soumission à sa volonté. Et qui donc pouvait se prévaloir contre une telle humilité ? Chacune de mes paroles s’attaquait à notre folie, chacun de mes gestes traduisait ma soumission à la volonté de mon Maître. Il apprenait à se servir de la douleur, du désir qui désormais accompagnerait notre joie du plaisir jusqu’a la fin.

A la garder constamment à l’esprit, nous prêtons une valeur importante aux mêmes mots selon les situations. Je renonçais à une liberté individuelle et personnelle. Pour moi je les dépassais bien que cela impliqua un contrôle et une discipline austère. Je possédais une conscience sociale et l’amour pour mon Maître, avec un profond besoin de ne pas me dérober à mon dévouement. Ainsi me tenais-je entre ma soumission et ma passion qui finirait sans doute pas n’être plus qu’un.

Sa flamme unique consumait tout, dévorait la femme que j’étais, et tout le reste comme dénué d’existence. Quel besoin avais-je de promesses et d’emprises ? Mon Maître me possédait, et je ne voulais pas renoncer à lui. Je suis remplie de bonheur et il n’y a pas en moi de place pour autre chose que le bonheur de l’aimer. Mon corps et mes envies ne m’appartiennent plus. Seul mon Maître les contrôle. J’étais prise d’un mélange de désir, de délice. Envahie par un flot aveugle de joie avide de douleur intense. Si peu de gens connaissent cette impulsion, cette contrainte qui dépasse les émotions, cette force qui vous pousse vers l’absolu du désir, cette envie, ce plaisir et en être liée, le partager avec son Maître. Une complicité, qui échappe à l’indifférence des autres qui n’y sont pas initié.

Tendre matin qui se lève dans nos yeux. Aux regards furtifs, aux grands gestes amoureux de part en part vous réclamez tendresse et douleur dans mes vertiges de désir. Le plaisir est sans peur. Vos mains douces et fertiles apaisent et caressent dans un ordre diabolique perfide, me fessent.

Une douleur, Une douceur
Un bonheur, Sans malheur
Une envie, un partage
Une soumise et son Maître.

PRECEDENT ......................................................... SUITE








align="middle" quality="high" bgcolor="#000000" name="10379_SAS_A_315x300"
allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false"
type="application/x-shockwave-flash"
pluginspage="http://www.adobe.com/go/getflashplayer"
flashvars="siteurl=aff.sexandsubmission.com&sitename=sexandsubmission&natsid=christinearven&program=revshare&campaign=flash"
>


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur