Le Centre de rééducation (3)

mardi 31 mars 2009
par  doc aldo
popularité : 11%
3 votes

En ouverture de ce nouvel épisode, une photo de C. au moment de son arrestation

Les filles terminent la douche et s’essuient rapidement, le chef leur jette à chacune une chemise d’hôpital en coton léger, elles se pressent de se couvrir.

- Allez retournez dans la salle d’accueil, plus vite ! En ligne devant la porte du médecin, vous allez passez la visite……

Les femmes se placent devant la porte, en courant, terrorisées. Le chef ouvre la porte

- Docteur, les femmes sont prêtes pour la visite.

Le chef prend mon épouse par le bras et la traine devant le bureau du médecin. Puis sort refermant la porte derrière lui.
L’homme assis derrière le bureau est assez âgé, le crane un peu dégarni, pas très agréable. Il prend un dossier et l’ouvre, puis dévisage Catherine un long moment, elle est gênée.

- Ton nom ?

- Catherine Y. docteur

- Ton âge ?

- 41 ans docteur

- Bien ! Pas de problèmes particuliers à me signaler ? Pas d’opérations
récentes ? Pas de maladie ? Pas de prise de médicaments ?

- Euh non docteur.

L’homme note ses réponses sans la regarder.

- Tu n’as pas tes règles en ce moment ?

Mon épouse rougie, gênée,

- Euh non docteur !

- Pas de problèmes particuliers à ce niveau ? rapports sexuels fréquents ?

- Euh pas très non docteur !

- Tu te masturbes ?

- Oohh noon docteur

- Bien enlèves ta chemise, que je te vois toute nue !

L’homme la regarde faire,elle retire la chemise, elle est toute nue devant lui,morte de honte, elle aimerait échappée à ce regard qui la dévisage. Mais elle sait qu’elle n’as pas le choix elle doit obéir. Le regard de l’homme passe de ses seins lourds, à son pubis fournit.

- Tournes toi !

L’homme regarde ses fesses depuis sa place.

- Bien penches toi en avant ! écartes tes fesses avec tes mains allons plus vite obéie ! Écarte plus ! Voilà c’est bien……

Catherine exécute présentant son anus et son sexe ouvert à l’homme.

- C’est bien redresses toi.

Le médecin pose un gobelet sur le bord du bureau

- Quand tu auras envie, au cours de la visite, tu me rempliras ce gobelet d’urine, et tu à intérêt à avoir envie sinon je ferai le prélèvement au cathéter, c’est douloureux ! Allez va t’allonger sur la table.

Catherine s’allonge, bien droite les bras le long du corps, jambes tendues. L’homme se place sur le côté de la table et lui palpe longuement le ventre, puis le pubis.

- Bien tout est normal, voyons ton sexe….

Il enfile une paire de gants

- Plies les genoux et écartes les cuisses !

Il lui ouvre les cuisses plus largement, puis il examine sa vulve, il écarte les petites lèvres en tiraillant dessus sans ménagement, les allongent, les tortillent, ma femme gémie et bouge.Il inspecte l’entrée du vagin rose et humide...

- Allons, allons reste calme, ne m’obliges pas à te sangler sur la table.

- Oui docteur mais cela fait mal ! Vous tirez fort, sanglote C.

Catherine à honte elle sent qu’elle est encore très humide de l’orgasme du chien pourvut que le médecin ne fasse pas de commentaires. Il continue son examen, découvre le méat urinaire, l’examine, puis à 2 doigts fermement, il décalotte son clitoris, le fais rouler entre ses doigts, étire le capuchon. Mon épouse se contracte.

- Tu es très sensible !

- Oui docteur, c’est terrible

Le médecin en profite un peu il joue, longuement, avec son bouton, elle me peut s’empêcher de se tortiller sur la table. Il la caresse carrément, elle tend sur la table, gémissant :

- Oh arrêtez docteur s’il vous plait….

D’un coup, deux doigts du médecin plonge dans son vagin et le sonde, l’autre main appuie sur le ventre pour vérifier la place de ses ovaires et sur la vessie. Cet examen est plutôt douloureux par rapport à celui d’avant.

- Bien tout est en place, parfait, allez à quatre pattes sur la table, fesses en l’air, allez vite, j’ai encore 2 filles à examiner après toi.

Elle se place anxieuse, fesses en l’air, elle sait qu’elle va subir un examen rectal, qu’elle redoute particulièrement. L’homme n’ait pas très doux, il enduit son index de gel et pousse, son doigt pénètre le conduit étroit.

- Aie pas ça s’il vous plait ça fait mal

Le doigt de l’homme bouge dans l’étroit conduit, palpe les parois……

- Tu n’as jamais été sodomisée ?

- Oh nooon docteur

L’homme rit

- Il va falloir que tu t’habitues ! bien c’est bon, mets toi assise, main gauche sur la tête !

Il commence à lui palper les seins, les soupèse, les masse, pince le téton en le faisant rouler sous ses doigts, puis passe à l’autre qui subit le même sort. Certains attouchements ne sont pas très médicaux mais elle n’ose rien dire. Puis il prend les 2 tétons et les étirent vers le haut.

- Aiea oohhh !

- Bien parfait, ta poitrine est bien formé, solide, beaux seins ! Allonges toi !

- Euh excusez-moi docteur, si vous voulez je peux faire pipi…..

- Bien prend le gobelet et suis moi

L’homme ouvre une porte qui donne sur un petit couloir au fond une toilette « à la turc » Catherine est étonnée, il faut monter quelques marches pour s’installer, le médecin la suit, elle comprend que l’homme va assister

- Oh vous vous n’allez pas me regarder…euh faire pipi docteur

- Bien sur que si ! je dois contrôler la mixtion, allez installe toi

Elle se positionne, le sexe au niveau du regard de l’homme, qui lui ouvre un peu plus les cuisses, avec 2 doigts elle ouvre un peu ses petites lèvres pour diriger le jet, après une hésitation un jet doré jaillit, puissant…….le gobelet est plein l’homme le prend, tout chaud,

- Essuies toi et retournes t’allonger sur la table….

L’homme s’équipe de son stéthoscope en écoutant son rythme cardiaque en plusieurs points, lui demandant parfois de tousser ou de respirer fortement.

- Bien c’est parfais, je dois écouter ton cœur sous effort, le mieux étant pendant l’excitation sexuelle……….. jusqu’à l’orgasme….

Ma femme ne comprend pas elle regarde le médecin avec des yeux ronds.

- Je,, je ne comprends pas docteur …euh

- C’est pourtant simple, tu vas te masturber pendant que j’écoute ton rythme cardiaque et me faire voir un bel orgasme

- Oh mais vous vous êtes fou, me me faire cela devant vous devant vous jamais…… je je suis trop pudique.....

- tu préfères que j’appelle un garde……ou peut-être que je fasses venir le chien… ?

Mon dieu pense Catherine en rougissant il est au courant, le garde, il a
tout raconté

- Oh non non pas cela s’il vous plait

Le médecin prend la main droite de Catherine et la pose sur son sexe

- Allez caresses toi ! Obéie....

Catherine commence à se masturber, elle passe son doigt, timidement, entre ses lèvres jusqu’au clitoris, le médecin lui caresse les seins pour la stimuler, il sent ses tétons qui gonflent instinctivement il les pince, Catherine se tend elle adore cela. Elle frotte son clitoris qui gonfle. Tout en écoutant les battements de son cœur le médecin passe un doigt sur sa vulve. Finalement cet homme qui la regarde cela l’excite...

- C’est bien tu lubrifies, continue

Il pose son doigt sur son anus et le stimule, puis pousse son doigt, le rythme cardiaque augmente, la respiration deviens forte……..elle halète, gémie…..Elle ferme les yeux….

- Allez vas y jouis, petite cochonne, jouis sous mes yeux…..

- humm oui c’est bon oh oh je viens …….je vais jouir….ouiiiiiii

Son corps se tend, son anus se contracte sur le doigt du médecin, l’orgasme la fait crier. Le médecin sourit en caressant son sexe humide, il remonte en va-et-viens de l’anus au clitoris. Puis recueillant de la mouille avec 2 doigts, il la force à sucer son gant à plusieurs reprises.

- Allez suces bien mes doigts, goûtes toi

Cela dégoute un peu Catherine, mais elle obéit…….elle lèche son jus acide.

- Eh bien tu aimes cela toi, je vais le noter dans ton dossier ? Rhabilles toi et rejoins les autres.

Avant qu’elle ne remette sa chemise il lui caresse un peu les seins et les fesses, elle se laisse faire vaincue……

Précédent ........................................................................................ Suivant



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

Commentaires

Logo de Paul Fontaine
samedi 16 avril 2016 à 23h52 - par  Paul Fontaine

Un beau fantasme, intéressant, bien décrit. Malheureusement, l’orthographe déplorable nuit à la qualité du récit.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur