Conte de fesses

jeudi 7 juillet 2005
par  aramis
popularité : 1%
0 vote

Dans un pays et une époque qui n’étaient pas, finalement, très éloignés des nôtres régnait Wanda, la reine noire. Elle avait épousé le roi vieillissant et veuf de ce pays, qui n’avait guère de charisme ni d’habileté pour gouverner. Par ce mariage, elle avait pris la direction du royaume qu’elle menait d’une main de fer dans un gant de soie. D’une beauté fascinante et ténébreuse, la relation qu’elle entretenait avec son peuple était un rapport de domination amoureux et mystique. Hommes et femmes l’adoraient et, lorsqu’elle se montrait en public, se bousculaient l’honneur d’embrasser ses bottes de cuir luisantes. Quand elle rendait la justice, comme elle châtiait elle-même les délinquants, on disait que certains commettaient des larcins uniquement pour enchaînés à ses pieds et être fouettés par elle.
Quant au vieux roi, elle l’avait installé dans une aile du château, entouré de concubines. Ainsi il s’amusait dans son coin, libre de responsabilités, tandis qu’elle maintenait la cohésion sociale, dans l’amour et l’obéissance. Chacun ainsi y trouvait son compte et coulait des jours heureux.
Un jour, elle se trouvait dans ses appartements. À ses pieds gisait Hélios, le capitaine des gardes, nu et attaché comme un saucisson, les yeux bandés. Pas que les yeux, d’ailleurs : il venait de subir la morsure du fouet et son sexe était aussi droit que le donjon, ce qui donnait fortement à Wanda l’envie de s’empaler dessus, mais une maîtresse authentique ne s’abaisse pas ainsi avec ses soumis ! Elle le laissa à son sort et pendant qu’il réclamait qu’on le batte plus encore, elle alla s’admirer dans sa glace, un grand miroir au cadre d’ébène et d’argent finement ciselé. Elle ne portait sur elle que ses bottes, ses longs gants noirs, la chaînette qui faisait le tour de sa taille et celle qui reliait les anneaux qui perçaient chacun de ses bouts de seins. Avant de décider si elle passait à la cravache où à la sodomisation par godemiché, il fallait qu’elle se calme. Sa main gantée de velours vint se poser sur son sexe lisse et trempé. Elle se masturbait en fixant son reflet :
— Miroir, miroir, murmura-t-elle, dis-moi que je suis la plus bandante, la plus troublante, celle qui fait fantasmer tout le royaume…
Il faut savoir que la reine était aussi sorcière et que son miroir était habité (quelqu’un à un jeu de mots à faire ?) par un familier puissant.
— Heu… Je suis désolé, Majesté, mais… dit une voix dans la glace.
Soudain l’image de la reine disparut, remplacée par celle d’une femme d’environ vingt ans, à la peau tout aussi laiteuse, aux cheveux tout aussi sombres. Nue elle aussi, elle n’était pas épilée et sa touffe d’un noir profond faisait le plus bel effet au milieu de son corps blanc.
— Mais c’est pas vrai ! Grinça la reine entre ses dents (au moment où elle approchait de l’orgasme, cette image venait de lui casser son excitation) Encore cette petite conne de Blanche !
Blanche était la fille unique de son époux, le vieux roi. Sa beauté rivalisait avec celle de sa marâtre, en plus jeune, mais si la reine noire était une femme intelligente ayant le sens de ses responsabilités, la princesse Blanche n’avait qu’un petit pois dans la tête (et pourtant c’était une authentique brune, comme quoi…) Elle passait ses journées à minauder et à provoquer tous les hommes. Dans le miroir, Wanda vit sa belle-fille qui se baignait, en tenue d’Eve, dans la rivière qui traversait la campagne, tout en fredonnant « Un jour mon prince viendra » quand elle s’aperçut qu’un homme la regardait. LIRE LA SUITE


Entrez votre pass abonné

ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires