5- Une amie d’enfance

vendredi 23 septembre 2005
par  Maître Gyl
popularité : 2%
1 vote

12— Une journée mouvementée

Je fais plusieurs cauchemars dans la nuit, sans bien m’en souvenir au réveil, mais avec des impressions désagréables, même le moment du matin que je passe au tel avec ma petite chose "L" ne réussit pas à faire passer cette impression ! et pourtant ma "L" est importante, c’est une histoire à elle seule, une tranche de vie fabuleuse, une aventure inimaginable mais réelle tous les jours ! et qui dure depuis des mois et durera ! Mais pour l’instant rien ne va ! Même Larve qui renverse le bol du plateau, tache les draps et me brûle légèrement sur le torse !!!!! Bien sûr je la "corrigerai" mais sa "honte" sa "gêne" son "remord" d’avoir fait cela sont encore bien plus grands que sa crainte de la "correction" !!!!!!!!! Je dois même la rassurer, que cela peut arriver.....Je sens qu’elle donnera encore plus d’elle—même pour se racheter et ira encore plus loin dans son obéissance, sa soumission, sa servilité...... ce qui n’est pas pour me déplaire !

Blondie, que j’ai guidée, en lui tenant la nuque, à mon sexe s’applique à le lécher, à le sucer avec douceur, fière de s’occuper du sexe de son Maître, et je constate en passant mes doigts à son sexe que cela l’excite de plus en plus...... Nicole ramène un autre bol de café le pose sur le plateau, puis attend immobile bras le long du corps tête baissée les ordres du jour. Je tends la main vers elle, elle s’approche aussitôt se met à genoux l’embrasse, la frotte contre son visage.

Je l’attire vers mon sexe que lèche Blondie elle lèche aussi sans hésiter.....

— Tu vas te doucher à la douche de la cave Larve puis tu laves Brunette et Cathy et les mets mains attachées au dos à la porte du bureau, nues, après tu mettras ta blouse et fais le ménage.

— Bien mon Maître.

Elle tire Brunette de la cage et sort car la salle de bain m’est désormais réservée, une esclave n’a pas besoin de confort ! Je vais prendre ma douche avec Blondie et Nicole. Heureusement la baignoire est grande ! et je ne me gêne pas pour les fouiller comme j’ai envie, je constate que l’anus de Blondie se distant facilement et qu’elle adore cela.....Elles m’apportent mes habits puis
je choisis leur tenue du jour. Pour Nicole corset et une petite robe noire très courte chaussures genre trotteur aux pieds, pour Blondie une jupe blanche plissée courte et un chemisier sans manches qui se boutonne devant rouge vif, des mini socquettes et des chaussures à haut talons. Je crochète à Blondie ses bracelets de poignets à la chaîne qu’elle a à la taille, puis mets une sangle à ses coudes qu’elle se tienne cambrée au maxi. Nicole fait une tresse avec ses cheveux et la maquille, très rose.! Je prends Cathy et Brunette par le bras et contrôle leur propreté, puis les mets prosternées dans le couloir devant la porte du bureau et leur fait un lavement l’une après l’autre, un broc complet ! Nicole le tient sans bouger, je permets à Brunette qui a eut le lavement en premier de s’accroupir sur le seau, elle obéit les joues rouge de honte quand je dis :

— Regarde Blondie comme elle se vide bien......

Puis c’est le tour de Cathy qui s’accroupit mal et renverse son seau ! Je détache ses poignets et lui fait nettoyer..... Je mets Brunette avec Nicole pour s’occuper de la cuisine et du repas. A 4 pattes Cathy nettoie en pleurnichant.... car elle sait qu’elle va être punie mais a surtout honte de sa maladresse ! Je regarde l’ordi, Blondie s’est mise à genoux prés de moi et la mauvaise nouvelle, ma soumise à un problème de santé et ne peux donc pas venir.....cela reporte encore sa venue !!!!!!! Je l’appelle au tél et nous parlons un moment elle est vraiment désolée.... Ce que je pensais faire dans la journée tombe à l’eau cette journée n’est pas terrible !!!! Je raccroche.

— Dis moi Blondie, tu as déjà eu l’anus trés dilaté ?

— Non mon Maître, au plus un concombre une fois assez épais et j’ai beaucoup aimé, comme vos doigts ce matin, ouvrez moi si vous en avez envie !

Je me rappelle avoir vu un plug de grosse taille dans l’armoire du salon et vais le chercher, je prends un pot de vaseline dans la pharmacie de ma salle de bain.... Je détache Blondie, la mets sur mes genoux pour quelle écarte bien ses fesses, enduis le bout du plug de vaseline et force son orifice qui se dilate facilement tandis quelle râle doucement, halète, et se tortille non pas pour fuir l’objet mais pour s’y enfoncer !!!!! et dés que j’effleure son sexe et son clito elle jouit abondamment !!!! Le plug est rentré à fond ! Je la fais asseoir dessus par terre. Son visage est radieux !!!! je me penche l’embrasse, elle prend ma main l’embrasse la lèche....

— Merci mon Maître, j’aime que vous vous occupiez de l’orifice de mes reins, je suis heureuse d’être ouverte ainsi, la sensation est formidable !!!!! j’adorerais sentir votre main en moi......

— Bien, je le ferai, reste comme ça pour l’instant, je vais voir ce qu’il y a en bas.....

Je demande à Nicole s’il y en a un plus gros, elle réfléchit puis rougit soudain et sans un mot va dans l’armoire de la chambre me ramène un "géant" il est coniqueet fait à sa base 20 centimètres !!!!!! Elle me le tend à genoux.

— Mon Maître, même dans le sexe j’y suis jamais arrivée !

— C’est pour Blondie elle es hyper souple, mais je te travaillerai que tu sois souple aussi chose Nicole !

— Merci mon Maître je veux vous contenter en tout !

Blondie regarde le cône bouche et yeux grands ouverts mais sans peur ni crainte ! au contraire son visage exprime l’envie !!

— Tu l’auras d’ici ce soir mais détend toi bien déjà !

— Oui mon Maître, merci, je vous donne ma vie.........

Cathy a fini de nettoyer, je lui remets les mains au dos et l’emmène dehors où je la rince au jet d’eau puis la mets dans le réduit au fond, la place ’étable’ que j’ai préparée et l’y attache par une grosse chaîne au cou, et une barre courte entre les chevilles. Elle se met à sangloter, car comme elle est attachée penchée en avant mais court. Elle pourra au plus s’accroupir si elle se baisse........ Je rentre et entends sonner à l’entrée. J’y envoie Nicole, elle revient avec un gros paquet, je souris, une commande que j’ai faite par téléphone.... Je suis à la porte de la cuisine et Brunette finit, à 4 pattes de laver le sol, elle est vraiment adorable ainsi..... Je m’approche d’elle, lui flatte les fesses, glisse la main entre ses cuisses, elle gémit aussitôt !

— Toujours prête à jouir esclave Brunette ?

— Oui mon Maître je sais que vous aimez que vos esclaves aient toujours envie de jouir et là, juste avant, j’ai nettoyé l’évier et me suis excitée en me frottant contre.......j’ai choisi de vous plaire car de toutes façons je vous appartiens, je ne renoncerai jamais à la parole que j’ai donné à P.., et j’aime bien ce que je vis avec vous, je tiens à vous à présent.........

Je souris, elle me surprend très agréablement, et en fait elle a un caractère bien formé et sait ce qu’elle veux ! Je la laisse continuer et vais voir Cathy. Elle n’a que deux positions possible : accroupie ou jambes droites penchée en avant. Dans les deux cas elle est en équilibre. Elle ne peut pas s’appuyer sur la cloison car j’ai mis de chaque côté une planche étroite avec quelques clous. Planches que je peux facilement déplacer pour d’autres positions..... A peine ai—je ouvert la porte :

— Mon Maître pardon pardon, j’ai mal aux jambes, je vous en supplie juste m’asseoir un moment, s’il vous plait mon Maître...

Je ne réponds pas, vais sur la bordure sur le côté où j’ai vu des orties en prends quelques branches par la base et les pose sur un petit tabouret à l’ancienne que je place vers elle. Elle a vu les orties et hésite un peu puis s’y appuie d’un seul coup en gémissant. Je glisse ma main vers son clitos elle ouvre les jambes bougeant sur les orties qui déjà la piquent et la démange. Je vois les larmes monter à ses yeux ....

— Merci mon Maître.......

La caresse sur le clito réveille son désir elle bouge un peu plus mélangeant douleur et plaisir, surtout que de l’autre main je pince et fais durcir ses seins....... Je la laisse juste excitée le bas ventre en feu, les fesses piquantes, les muscles des cuisses douloureux du fait de la position.......

Dans le bureau Blondie toujours bien assise par terre bouge légèrement ses fesses, les yeux fermés, la respiration courte et rapide...... Je me penche et effleure juste son clito. Elle râle et jouit en tremblant comme une feuille !!!!! en même temps que je lui permets ! Larve vient me présenter la cravache.

— Qu’as tu fais Larve ?

— J’ai nettoyé le bureau et envié la place de Blondie, apprenez moi à garder ma place de Larve je mérite d’être punie !

Je la regarde sans un mot, je suis sidéré par sa soumission qui dépasse presque l’imagination........ Je lui accroche les poignets au cou et lui donne 20 coups de cravache sur les fesses !

— Merci mon Maître !!!!!

Je la détache et la renvoie à son travail.... Mon portable sonne,

— Oui allo ?

— C’est Mad mon Maître, Nadine vient de me fausser compagnie dans le magasin, elle m’a demandé pour aller aux toilettes et s’est sauvée........

Je reste sans voix !!!!!!! vraiment mauvaise journée !!!!!!!!!

— Débrouille—toi, retrouve—la, tu seras punie !!!!!!!!

Je raccroche vert de rage d’avoir fait confiance ! Nadine me déçoit profondément !!!!! et Mad aussi !!!!

Je regarde si ce que j’avais enlevé à Nadine est là. Rien n’a changé de place, le portable est là. Je suis furieux de lui avoir fais confiance ! ..... A midi Nicole renverse le plat quelle sort du four et se brûle à la main !!!!!

Une couche de biafine et main bandée........ décidément !!!!!!!! Mad me rappelle, elle a récupéré Nadine qui avait volé dans un rayon en allant aux toilettes, elle a payé l’article et a pu arranger la situation, elle me la ramène !!!!! Quand elle arrive je sors récupérer Nadine car Mad ne peutpas rester elle reviendra plus tard...... Nadine n’est pas fière du tout !!!! je la mets nue dès le portail franchit et l’emmène dans le réduit du fond. Je la fais coucher au sol, sur le dos et lui mets uneplanche courte sous la nuque, les poignets sur les bouts et clou une vielle sangle de façon à lui bloquer les poignets et le cou et la mets à genoux.

— Tu vas faire le tour de la maison ainsi ! je veux toujours te voir bouger, je vais réfléchir à ta punition !

Elle pleure en silence hochant la tête...... et avance un genoux, puis l’autre..... Je rentre. Bien sûr elle s’affale plusieurs fois en avant sur l’herbe avant de trouver le bon équilibre, se relever lui demande bien des efforts..... Après le premier tour je sors avec des épingles à linge en pose six sur chaque seins en cercle....

— Ainsi tu feras attention à ne pas tomber et te reposer en restant allongée !

Elle pleure à chaudes larmes et gémit mais ne crie pas !!!!

Après mon repas servi par Larve, je vais la chercher la remets debout et la soutiens jusqu’au tuyau d’eau où je la rince ! Larve vient la sécher. Je la mets assise sur le tabouret à la place de Cathy qui, détachée, me suit tête baissée les joues rouges car avant de la relever je l’ai caressée et elle a joui sans pouvoir se retenir.....et curieusement la présence de Nadine l’a rendu honteuse. J’envoie Cathy aider Larve et garde Nicole et Blondie au bureau avec moi. Blondie n’a pas bougé ni mangé ! Je la fais tourner sur le côté et lui enlève le plug que Nicole va laver. Je remet de la vaseline et présente l’autre plug et fais rasseoir Blondie. Comme je l’ai détachée, elle s’appuie sur ses bras pour s’enfoncer lentement. Elle grimace un peu mais continue à s’enfoncer lentement ! Nicole qui est revenue la regarde bouche bée...... Blondie croise son regard et sourit..... Lentement elle appuie de moins en moins sur ses bras, je lui caresse la tête :

— Caresse toi Blondie dés que tu peux........

— Oh merci mon Maître !!!!!!!

Elle ne garde appui que d’une main et se caresse aussitôt !!!!

— Va jusqu’a ton plaisir Blondie.......

— Merciiiiiiimon Maître ! Merciiiiiiiiii

Elle en tremble tellement que je préfère l’allonger sur le côté, elle retient ma main et la lèche....... le plug commence à ressortir...... je mets de la vaseline sur ma main enlève le plug et rentre les doigts poussant de plus en plus.....

— Fais des photos Nicole !

Blondie agrippe mon poignet et le tire vers elle pour que j’appuie plus..... la main est rentrée !!!!!! J’en suis le premier étonné !! Je bouge mes doigts et elle jouit en râlant se tortillant comme un vers de terre !!!!!! Je suis en sueur comme elle !!!!!!!!! Elle reste allongée quand je retire ma main, je vais me laver, encore surpris que ça se soit passé aussi facilement !!!!!!

Blondie descend à la cave se doucher puis vient me demander comment elle doit s’habiller !

— Mets une petite robe courte ! tu seras toujours en gamine Blondie !

— Bien mon Maître, il en sera ainsi que vous le désirez !

Nicole a mis les photos sur l’ordi créant un dossier à part. Brunette qui a fait un nettoyage de la cuisine à fond depuis ce matin vient se mettre à la porte, tête baissée bras le long du corps et attend sagement. Je vais contrôler son travail et suis agréablement surpris tout est nickel.

— Ton application me montre ta participation active Brunette. C’est très bien !

Elle en rosit !!! et d’une voix intimidée me répond :

— Merci mon Maître.

Mad arrive, l’après—midi s’est passé sans que je le voie !!!!! Elle n’est pas très fière de ne pas avoir assez surveillé Nadine..... Je la fais déshabiller et l’emmène nue à la cave appellent Brunette au passage et la fixe sur le chevalet.... Je sais qu’elle n’aime pas du tout.....

— Tu la surveilles Brunette et m’appelles s’il y a un problème !

— Oui mon Maître !

Bien sur Blondie me suit toujours à portée de ma main. Je préviens Nicole d’aller à la cave avec Larve et Cathy et vais chercher Nadine qui semble soulagée de me voir ! Je la détache de lachaîne et l’emmène à la cave, bien sûr avec sa planche elle doit passer les portes en tournant son buste. Je la mets sur une chaise et place une sangle sur ses seins qui la colle au dossier, tandis que Blondie attache ses chevilles aux pieds arrières de la chaise suivant mes ordres. Nicole, Larve et Cathy se sont mises dos au mur et regardent le centre de la pièce où je viens d’attacher Nadine.

— Tu as essayé de fuir Nadine et en plus tu as volé mettant Mad dans un grand embarras !

— Je vous demande pardon mon Maître

— Le plus grave pour moi est que tu as trahi ma confiance ! et je dois te punir, que tu recommences jamais !

Elle se met à pleurer en silence puis dit d’une petite voix :

— Oui mon Maître je le mérite, mais pardonner moi !!!!!

— Voici ta sanction : Tu vas avoir la tête rasée et travailleras avec Larve. Quand tes cheveux auront repoussé comme ils sont aujourd’hui ta sanction sera finie !

Elle éclate en sanglots et supplications.

— La tondeuse Nicole !
Elle me la ramène rapidement. Blondie doit tenir la tête de Nadine que je ne lui fasse pas de blessures. Les larmes de Nadine s’arrêtent quand son crâne est lisse. Je détache Mad qui me remercie, puis enlève le carcan en arrachant quelques clous et mets une chaîne cadenassées aux poignets puis une autre entre les chevilles de Nadine et la met dans la cage.... Je renvoie les filles en haut et remonte avec Mad qui se rhabille car elle doit repartir après que nous ayons pris un verre ensemble et parlé un peu de tout. Je grignote pour le dîner et regarde les esclaves à 4 pattes dévorer leur gamelle de pâtes sans aucune hésitation ! Nicole, Brunette, Cathy sont attachées aux lits dans les trois chambres et je garde Blondie et Larve...... Bien qu’il ne soit pas très tard je veux dormir.

Cette journée a vraiment été désagréable !!!!!!!!

PRECEDENT .................................................... SUITE








align="middle" quality="high" bgcolor="#000000" name="11883_PD_315x300"
allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false"
type="application/x--shockwave--flash"
pluginspage="http://www.adobe.com/go/getflashplayer"
flashvars="siteurl=aff.devicebondage.com&sitename=devicebondage&natsid=christinearven&program=revshare&campaign=flash"
>


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur