Chienne

4 - La pesée
mardi 20 avril 2004
par  Monsieur Ange et petite soumise
popularité : 2%

Encore sur un nuage savourant mes multiples orgasmes je sens Monsieur Ange se retirer je pousse un gémissement de frustration j’aurais tant aimé que Mon Maître reste plus longtemps en moi… J’adore cette sensation qu’Il me possède, qu’Il m’emplit encore…

Il me retire mon bandeau, je papillonne des paupières pour m’habituer à la lumière, Il est debout me surplombant je détourne immédiatement les yeux pour ne pas croiser les siens.

En bon prince Il m’annonce que je dispose d’une heure pour me reposer car la suite du programme est chargée et qu’Il me veut en forme… Je n’ose imaginer ce qu’Il me réserve et le remercie pour cet égard.

Il quitte la chambre pour revenir quelques instants après avec la couverture qu’Il jette sur mon corps nu et encore attaché. Il me laisse ainsi le sexe et les cuisses dégoulinants de cyprine et de sperme, attachée au lit…

Sans m’en rendre réellement compte car je suis vraiment exténuée je plonge dans les bras de Morphée…

Lentement les brumes du sommeil se déchirent et je reprend pieds… Pendant un court instant je me demande où je suis mais un bruit métallique me rafraîchit la mémoire : je suis sur le lit de Mon Maître enchaînée… Je sens immédiatement mon sexe se réveiller à cette réalité…

J’appelle alors Monsieur Ange comme Il m’avait dit de le faire à mon réveil… Il arrive quelques secondes après…

Mon Maître me détache et me donne l’ordre de me rendre à quatre pattes dans le salon, ce que je fais sans rechigner bien entendu…

Il me demande ensuite de prendre la position de punition face au vaste bahut. Je pense à bien écarter les jambes et à bien cambrer le dos pour faire saillir mon cul comme Il aime.

Dans sa main j’entends le bruit métallique caractéristique des boules de geisha, je sais qu’il les enduits de lubrifiant. Puis sans un mot en m’écartant doucement les lèvres il introduit la première il doit forcer un peu le passage ce qui m’arrache une légère grimace qui s’efface quand la seconde est en place.

Il me demande ensuite de rester dans cette position, Il caresse mes fesses quelques instants avant de s’éloigner de nouveau je l’entends se diriger vers la table… Avec quoi va-t-Il revenir ? Un frisson d’angoisse me parcourt l’échine ce qui a pour conséquence d’entrechoquer les boules qui raisonnent dans mon sexe… Quelle sensation étrange, je me souviens de la première utilisation je n’osais pas bouger tellement cette sensation me troublais, je n’arrivais pas à la saisir, à l’appréhender… Aujourd’hui cela va un peu mieux même si cela reste totalement incongru…

— Redresse toi ! Garde les jambes bien écartées !

Je m’exécute Il passe alors devant moi je saisit un éclair bleu dans ses mains…

Oh non ! Pas ça ! Pas les pinces à linge ! J’avais déjà goûté une fois cette torture et n’avais guère envie de recommencer…

Il commence à m’agacer le téton gauche pour le faire durcir et poindre. Il l’étire et place, avec quelques difficultés, la pince je gémit sous la douleur… Il recommence avec le second, mais m’ordonne de poser moi même la pince… Je déglutit avec difficulté et prend l’objet, j’étire mon sein et fixe la pince… Une douleur lancinante irradie ma poitrine, je n’ose trop bougée ni respirer trop fortement…

— A ta place !

— Oui Monsieur Ange.

Je regagne alors ma couverture et caresse Mon Maître qui s’est installé de nouveau dans son fauteuil.

— Bien nous allons planifier notre semaine Petite soumise. M’annonce-t-Il en me tendant mon agenda.

— Oui Monsieur Ange, et j’ouvre le cahier à la bonne semaine.

— Bien donc demain soir après le sport nous recevons des invités…

— Oui Monsieur Ange.

— Tu nous serviras cela fait partie des devoirs de la catin que tu veux devenir.

— Bien Monsieur Ange

— Mercredi tu seras là à 20h15 précises.

— Bien M. Ange

— Nous regarderons un film histoire de t’instruire un peu…

— Bien M. Ange, merci M. Ange.

— Ensuite, jeudi peux-tu venir pour passer la soirée avec moi ?

— Euh… Je ne sais pas encore Monsieur Ange… dis-je timidement

— Bien, tiens moi rapidement au courant alors !

— Oui Monsieur Ange.

— Vendredi tu seras là à 18h45, tu passeras la soirée et la nuit avec moi, ainsi que celle de samedi.

— Bien Monsieur Ange

— Debout ! l’ordre claque dans le silence qui s’était installé…

Rapidement je m’exécute et me place devant Monsieur Ange, les jambes écartées, les mains dans le dos et le regard baissé. LIRE LA SUITE

PRECEDENT .............................................. SUITE

- 


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de henic
mercredi 22 juin 2011 à 19h12 - par  henic

Merci àChristine de nous inviter àrelire de bonnes histoires de la bibliothèque de rdf : celle de M. Ange et Petite Soumise fait partie des excellentes : érotique, progressive, bien écrite, un vrai régal !