Jeu cruel

samedi 17 février 2007
par  Daalayrac
popularité : 1%

Mon cher amour de pure folie,
En me prenant entre vos bras
Vous tremblerez, je vous le dis.
Vous frémirez sous vos paupières
De ces frissons dont le froid brûle
Dans vos entrailles mises en charpie.
Entre mes dents sans complaisance
Qui vous supplicient le fond des seins
Vous gémirez de mes orties.
Comme un loup couvrant sa louve
Dans le taillis de sa dentelle
J’écorcherai vos rêves au vif.
Sous le feuillu entre vos cuisses
Vous attendrez ma lame aiguë
Dans l’impatience qui vous déchire.
Et dans le feu entre les hanches
Qui vous tourmente comme un rasoir
Je vous crucifierai en chantant.
Dans vos pelures de chair et peau
Vous saignerez avec délices
De ces aiguilles qui vous décousent.
Vous céderez, je vous le dis,
A ce plaisir et malgré vous,
Vous hurlerez que vous mourez.
Petite sœur de la passion
Si vous pleurez jusqu’à l’orgasme,
En vous baisant par innocence
Je vous dirai n’importe quoi
En vous giclant entre les lèvres.
C’est bien ma mort que je vous dois.


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur