Un essai

vendredi 8 juillet 2005
par  Marmotte
popularité : 2%

Lucie 22 ans, fraîchement embauchée dans une société de services à la fin de ses études, 1m70, 55 Kg, longs cheveux foncés, est une fille plutôt décontractée. Mignonne, un corps assez fin , des seins menus et fermes (85 bonnet B), des fesses rondes.

Son patron la convoque dans son bureau et lui confie une mission urgente, départ immédiat chez un client de province. ELLE proteste, demande à partir le lendemain avec comme prétexte justifié qu’elle n’a pas d’affaires de rechange.

Son patron a déjà un billet de train, aller-retour 1ère classe qu’il lui remet. Il lui remet également une enveloppe avec une avance sur frais conséquente pour se procurer le nécessaire. Elle a carte blanche avec le contenu de l’enveloppe, cadeau pour sa disponibilité. Il lui dit qu’un employé du client l’attendra à la gare d’arrivée, que le RDV est pris, qu’il la reconnaîtra grâce à sa mallette qui porte le logo de la société. Elle devra attendre au début du quai. Cette personne s’occupera d’elle et l’emmènera chez le client. Le client s’est occupé également de la chambre d’hôtel.

Visiblement son patron en homme organisé a tout prévu.

Il la remercie d’accepter , elle lui enlève une grosse épine du pied car c’est un client qu’il juge important. En fait Lucie n’a même pas dit oui.

Bref, un chauffeur l’emmène à la gare, l’accompagne même jusqu’au train. Elle a juste le temps d’acheter une revue pour les 3 heures de voyage.

Dans le train, elle s’aperçoit qu’elle n’a aucune donnée sur la mission qui lui est confiée, mais d’un naturel optimiste, elle se dit qu’elle verra bien sur place.

Sortie du train, elle s’avance jusqu’au début du quai, attend quelques instants avant qu’un homme vêtu d’un costume l’accoste, demande si elle est bien mademoiselle Lucie B... de la société X , prend sa mallette et la prie de bien vouloir le suivre.

Il la fait monter à l’arrière d’une mercedes. Il sait qu’elle n’a pas déjeuner et lui dit qu’une collation repas sandwich + pomme + bouteille d’eau est disponible dans une glacière, que malheureusement étant donné l’urgence de la réunion il est impossible de manger dans un restaurant, que Monsieur DUBOIS son patron s’en excuse.

Elle lui demande de l’arrêter dans des magasins afin d’acheter un nécessaire de toilettes et quelques vêtements d’urgence.

« Veuillez m’excuser mademoiselle mais nous n’avons pas le temps, mes employeurs ont je crois prévu le nécessaire »

Assise à l’arrière, Lucie mange son sandwich, sa pomme et entame une bouteille d’eau. Elle se rend compte que la voiture sort de l’agglomération. Elle demande si c’est encore loin, le chauffeur lui répond encore 2 heures de route. Elle s’étonne de la durée, il lui répond qu’une gare était plus proche mais malheureusement les horaires ne coïncidaient pas.

Très vite Lucie a du mal à vaincre l’envie de dormir.

Quand elle émerge, elle est dans un lit. Visiblement il fait jour et elle est un moment perdue, elle ne sait pas ou elle se trouve.

La chambre est très spacieuse, meublée à l’ancienne, des meubles de qualité.

Elle sort du lit, elle a du mal à se situer. Elle ouvre les volets et aperçoit un parc entouré de murs. Une piscine, un terrain de tennis ....Elle se remémore la mission que son patron lui a confiée, le voyage en train, la voiture ...

Que s’est il passé depuis ! LIRE LA SUITE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de GERBERT7
mercredi 18 avril 2012 à 21h59 - par  GERBERT7

Pas mal...un bon début.
Pas de suite ?

Logo de Le Mentor
vendredi 30 décembre 2011 à 12h08 - par  Le Mentor

Bonjour
J’ai bien aimé ce récit, mais il me semble que j’ai eu, il y a plusieurs années, de lire une histoire qui commençait ainsi mais beaucoup plus longue.
C’était sur un des nombreux groupes Yahoo consacrés à ce genre de littérature.
Pour quelles raisons avez-vous ce récit ?
Quoiqu’il en soit j’ai adoré ! Bravo.

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Un essai