Douleur et reine

lundi 15 août 2011
par  deshna
popularité : 1%
4 votes

Cela faisait des mois que tu cherchais à me rencontrer. Enfin, le jour est arrivé. Minijupe, chemisier de soie, bas auto-fixants, hauts talons, collier ras du cou de fantaisie. Tu promènes tes yeux verts d’eau dans la salle de la brasserie avant de me repérer. Ton port altier et ta grande taille font que quelques regards suivent ta progression à travers les tables. Tu t’apprêtes à t’asseoir, lorsque tu te rends compte d’un détail. Un temps d’arrêt. « Puis-je… ? » Depuis le temps que tu me connais, tu es habituée à mes goujateries. Au début, tu pensais que je faisais cela dans le but de te rabaisser, puis, tu as compris qu’il n’en était rien. Il ne s’agit pas de chercher à m’imposer. Juste marquer la différence entre les personnes. D’un signe de tête, je t’indique de prendre place.

Le moment est arrivé. Tu plantes ton regard dans le mien. Tu veux savoir. Savoir si tout ce dont nous parlons depuis si longtemps est réel. « Les yeux ne mentent pas » a-t-on l’habitude de dire. C’est cette vérité que tu es venue chercher au fond des miens. Je soutiens ton regard sans ciller, longtemps. Très longtemps, une éternité. Tu finis par abdiquer, par baisser les yeux. Nous prenons un café et nous entamons une conversation qui semblerait bien anodine à qui l’écouterait. Nous ne traînons pas dans la brasserie, nous ne sommes pas venus pour passer la journée à faire causette. Au moment de te lever, je t’indique un sac au pied de ma chaise. Encore une de mes goujateries. Sans un mot, tu l’attrapes par la poignée et tu me suis.

Arrivés dans la chambre d’un hôtel proche, je te fais mettre en position d’attente. Aucune marque d’affection, ni baiser, ni geste. Faut-il en attendre d’un goujat ? Je passe mes mains sur tes vêtements, puis sous tes vêtements. Je presse tes seins sans insister. Je passe sur ta chatte. Malgré que je ne fasse que l’effleurer, elle est trempée. Je n’insiste pas. Je passe mes mains sur tes fesses. Tu crains une remarque de ma part. Une autre goujaterie, mais je ne dis rien. Cette rapide inspection terminée, je prends une chaise pour m’asseoir devant toi. « Enlève ton chemisier » Comme tu ne portes pas de soutien-gorge, tes seins en forme de poire sont exhibés dès que tu écartes les pans du chemisier. « Retire ta jupe » Tu défais la tirette de ta minijupe et tu la laisse glisser le long de tes jambes fuselées.

Il ne reste plus que tes bas et tes chaussures. « Présente tes seins » Tu passes les mains sous tes seins pour me les présenter. Je laisse passer quelques secondes. « Montre ton clitoris » Tu laisses retomber tes seins pour écarter les lèvres de ta chatte. Lorsque je suis satisfait de ton exhibition intime, je t’ordonne « Tourne-toi, penche-toi en avant écarte les fesses avec les mains » Tu t’exécutes sans attendre. Satisfait, je donne une légère claque sur ta fesse. « En position d’inspection » Pour la première fois, tu me vois plonger la main dans le sac. J’en ressors une paire de gants de chirurgien. Je les enfile avant de recommencer à te palper les seins. Avec plus de vigueur cette fois, les pinçant et les étirant entre mes doigts. Lorsque je caresse ton pubis, je te fais une première réflexion qui te rempli d’horreur « Ta chatte n’est pas assez lisse. Nous allons y remédier dans un instant. » Ma main poursuit sa progression, cette fois mon doigt ouvre les lèvres de ton sexe. Je recherche le clito que je caresse sans vraiment insister. Je te sens nerveuse et tremblante. Mon doigt te pénètre avec facilité tellement tu dégouline. A cet instant, je te relève la tête et je plante de nouveau mon regard dans le tien. LIRE LA SUITE

Texte ancien écrit par mon Maître « Designer »



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires