La soeur de Francine 3

Chapitre 3
mercredi 27 mai 2009
par  alab
popularité : 1%
0 vote

Francine

Henri pousse sur mon petit trou….Que je serre….J’entends son cri excité…

— Ouvre-toi ou je te viole !!.....

Je sens Mado qui m’écarte les bords, je me contracte encore….
C’est trop bon, ce simple contact, juste au bord….Mon anus le tête en se crispant sur le bout de son gland, mouillé de la salive de ma soeur…Mais je m’ouvre au moment même où Jean dilate son anneau …Je pousse….pas trop…J’ai tellement envie de bien le sentir m’ouvrir….de cette petite douleur délicieuse qui me fait crier….Ah, que j’aime cet instant où je me sens possédée, envahie….Ce délicieux viol au moment où le gros gland gonflé à éclater distend , sans que je puisse ni ne veuille m’y opposer, l’ouverture de mes reins….Et je sais aussi qu’ils aiment ce simulacre de résistance : c’est la vraie possession, dans leur langage…..

Dire qu’Henri est le quatrième homme qui m’encule !!

C’est inouï…..

Plus la peine de fantasmer sur la possession de mon cul…. A chaque fois que Jean m’a enculée, j’aurais voulu me « voir »…Et bien c’est fait !...C’est là !

Je le vois !....Je vois tout….J’entends tout…Nos cris…

La bite de Jean est déjà à moitié entrée, à petits coups de reins….Le petit trou de ma sœur s’est ouvert, comme à regret, dirait-on….Mais a avalé le gland…..Sa bouche étroitement serrée autour de sa hampe…..Qui lui fait un anneau de chair chaque fois qu’il recule, qu’il fait mine de la quitter !.... Comme si elle voulait le retenir ! Je suis folle d’excitation…Ces bruits humides…..Et puis :

Son cri de bonheur…..
—Ce n’est pas possible…..crie-t-il….Elle me branle…Elle me tête…Elle m’aspire……Ooooh !.....Quel cul…Ces muscles !!!...Un cul de pucelle !!..... C’est dément !!....

J’ai à peine le temps de penser que ça m’agace, ce contrôle parfait qu’elle a. Je suis furieusement jalouse !!

Ses couilles me frôlent le front…..Mado coule, pisse sur mes lèvres….Je cherche à serrer moi aussi la belle bite chaude qui m’a complètement investie….Qui est dans mon ventre, dans mon intestin….Si dure, si longue que j’en perds la tête….Je jouis déjà, je crie….Dans les doigts de Mado qui m’ouvrent le con… Crispant mes doigts sur ses fesses….Jean bouge, je vois sa bite entrer, sortir….Qui la fait crier, elle aussi….Je lui ouvre les fesses de toutes mes forces….Comme elle…

Mais il y a aussi leurs râles, leurs cris, leurs coups de reins, et aussi leurs « commentaires » …..Et …..

— Je la quitte, Jean….Dans ta bouche !!…..Suce-moi, salope !!….

J’ai crié…..Rien de plus dur !!....Etre vide, tout d’un coup….Si vite….Jean a poussé la croupe de ma sœur et me tend son gland, le pousse sur mes lèvres…. Je renverse la tête…
Je le suce au rythme qu’il m’impose….Henri doit faire de même dans la bouche de ma soeur…..Le gland sent fort : le goût épicé du cul de Mado…..Je suis vide….Je veux…..
Aaaaah !.....

Il me reprend…..Longs aller retour….Mado est tellement cambrée, collée à moi, les cuisses si ouvertes, que son sexe est sur ma bouche ….Jean agenouillé derrière elle la pilonne en ahanant…..Je me grise de son jus, elle me donne une deuxième décharge, que je bois avidement….Et, en hurlant, a poussé au moins trois doigts dans mon con, je la sens frôler la bite qui me sodomise puissamment…..Je jute…Je jouis, je perds la tête…..Je mords à pleines dents le con brûlant qui pisse encore dans ma bouche.

Hurlements, concert de cris….Le ventre de Jean claque sur les fesses tendues, se colle à elles, ses belles couilles sur mon visage, il doit se vider en elle…..En moi, Henri s’est immobilisé…Tout au fond….J’ai fermé les yeux en sentant le gland gonfler avant de me donner ses longues giclées de sperme : je jouis encore avec lui…Mon cri étouffé par le bâillon qui écrase ma bouche…

Mon dieu, c’est trop bon…..Presque meilleur que d’être baisée….Enfin je ne sais pas…J’en tremble, mon corps parcouru de décharges électriques ….Je griffe le ventre de Mado pour me libérer la bouche…

La bite d’Henri bat encore dans mon ventre….Il bouge encore…Comme Jean…..Que c’est bon de le garder en moi….encore dur…Si bien remplie….

Difficile de reprendre ses esprits….De bouger, de se détendre….Nos mains partout où elles peuvent, sur les corps en sueur…Mots sans suite….Soupirs de plaisir….Petites contractions de mon anus, encore avide….Cette belle bite qui tressaute en moi…..Je donnerais tout pour rester ainsi, possédée, longtemps….Pleine, heureuse, cuvant mon plaisir…

J’en voudrais encore….J’imagine des sexes bandés se succéder en moi….Les uns après les autres…Sans arrêt….

Au dessus de moi…Jean sort de l’anus de Mado qui crie non, non, reste….. Le bruit coutumier, érotique….L’anus grand ouvert qui laisse couler un petit filet de sperme…Le gland souillé….qui va vouloir ma bouche…..

Aaaah !....C’est mon tour…Même s’il pèse sur moi, pour ne pas me quitter, le manque de rigidité de sa bite fait que je l’expulse, malgré moi…. Atroce !

Mado roule sur le coté…On se regarde….Haletants…Yeux cernés…. Etonnés, ravis…. On se caresse encore….doucement…Gestes un peu las….

D’un geste Jean a tendu à Henri un gros bud….Très gros vraiment !...5 cm de diamètre !...

— Mets-le lui….Tu as encore envie d’être pleine, hein ?.....

J’ai un sourire coquin, puis un sursaut, en sentant le cone d’acier me remplir…

— Oh oui….Oui…je soupire…Une autre bite, une vraie….Toi aussi Mado ?....

Elle me sourit, laisse Jean lui relever les jambes pour enfoncer facilement un autre bud, encore plus gros. Son regard se voile un instant….Elle murmure….

— Les chiens ?

Sans répondre, je me suis retournée, oppressée, vers Henri…..Les chiens ?...Je n’aime pas trop qu’Igor m’encule…Je ne me donne à lui comme ça que quand Jean me l’ordonne…J’ai du mal à jouir….C’est trop mécanique et surtout très long…J’ai le conduit et l’anus irrités quand il me quitte, bien que….Tout ce qu’il peut me donner comme foutre !!.... Non….Rester attachée à lui comme une chienne, tant que son sexe n’a pas repris sa taille normale…….C’est long, trop long… Je voudrais de belles et grosses bites d’hommes….Des tas…

Je me reprends, regarde Henri qui s’appuie sur ses coudes… LIRE LA SUITE

L’intégralité de ce chapitre est disponible pour les abonné de RdF
Chap 2 ............................................................................... Chap 4

Dorcel Store


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur