Cassie.j

lundi 22 avril 2013
par  Darkprincess
popularité : 1%
2 votes

Nollye était un homme d’une trentaine d’année, il venait tout juste de se séparer de sa copine, la sulfureuse Cassie.J. En effet, elle l’avait mis à la porte de leur demeure à la suite d’une violente dispute. Au début Nollye ne trouva que des côtés positifs à cette séparation car il était vrai qu’au fond de lui il en avait raz le bol de cette femme qui le traitait comme un esclave et se prenait pour une princesse. Il aimait énormément Cassie.J, à s’en rendre malade. Certes il n’était pas un mec parfait mais quel homme pouvait prétendre l’être finalement et il ne pensait pas faire parti des pires. Souvent d’ailleurs lui qui était si tendre, ne comprenait pas pourquoi Cassie.J lui tapait autant de crises de colère. C’était d’un fatiguant mais l’amour qu’il lui portait le rendait fort face à tout cela.
Donc lorsqu’elle le mit dehors, il était furieux d’être ainsi de nouveau humilié et malgré ses mots rassurants, lui n’en était pas convaincu. En dépit de sa fureur et de son mécontentement d’avoir une femme comme elle, son amour était plus fort et sa tristesse prit le dessus sur sa haine. Il essaya des semaines durant de la reconquérir, de lui prouver son amour, de l’inviter de partout, de l’inonder de message d’amour, de se plier en 4 mais en vain. Rien ne la faisait flancher. Nollye se heurtait toujours à un mur. Les seuls moments qu’il avait droit avec elle, étaient quand madame la princesse se décidait et quand elle le voulait. Plutôt que de n’avoir rien du tout, il se contentait de s’exécuter sans rien dire ou presque.
Pourtant, pour lui, tout allait bien dans leur couple, sexuellement aussi. Il se sentait en phase avec elle. Certes il pratiquait un peu de sm soft ensemble que Nollye adorait pratiquer avec elle car c’est avec elle qu’il avait découvert cette pratique là. Mais même de cela elle lui avait fermé la porte. Dans sa tête il ne trouvait plus d’issue et tout son amour se retransformait en Haine. Des pensées sombrent envers elle firent leur apparition bien que, par la force des choses, il ait du réaménagé chez elle.
Nollye en avait marre de Cassie.J. Il ne savait plus comment faire. Elle voulait être amie avec Nollye et c’est tout. Mais ces façons de faire exprimaient l’inverse. Pour Nollye la manière douce n’avait plus d’impact et il décida de la prendre à son propre jeu.
Il testa ses capacités à jouer au jeu de Cassie.J pour savoir s’il était dans le vrai. Et Cassie.J tomba dans le panneau dès la première soirée où elle succomba à une jalousie maladive qui l’amena au pied de Nollye. Il comprit qu’il y avait là, la faille au système de Cassie.J.
Il décida de s’engouffrer à 200% dans la faille.
Il commença par la repousser, et venir vers elle que quand lui voulait avec son accord. Il voulait jouer à son jeu et prendre l’avantage pour qu’elle supplie la moindre chose... Attiser tout en elle.... Et si elle jouait les fortes, genre à lui résister, il n’hésiterait pas à l’obliger par la jalousie !!!!
Un soir il testa son plan...
Il rentra et fit exprès de ne pas la calculer, un bonjour froid sans regard. Bingo elle réagit et se leva pour lui dire pfff. " Elle mort à l’hameçon et réagit... " Il la laissa bouder et fila prendre sa douche. Nollye poursuivit en l’appelant et lui demandant si sa chatte était rasée. Elle s’énerva en répondant que non et lui disant "pfft" et qu’est ce que ça pouvait faire, que lui et elle étaient juste amis ». Nollye jubilait, tout s’emboitait nickel. Il sortit de la douche et appela une copine pour la voir le soir même. Il savait que Cassie.J serait à l’écoute de sa conversation. Dès le coup de fil fini, elle ne mît pas une minute pour le questionner. Nollye sans se décontenancer lui affirma que si comme elle le disait ils étaient amis rien ne l’empêchait alors de sortir voir d’autre femme. Vexée Cassie.J partit bouder... Nollye savait que le poisson mordait plus que bien à l’hameçon... Il en rajouta même en disant que c’était un homme bien et qu’il avait aussi des besoins et vu que elle ne comptait pas faire un minimum il serait dans l’obligation d’aller les chercher ailleurs... Cassie.J monta en pression, sa tête mélangeant tout, rage et passion. Trop fière elle commença par crier puis à dire qu’elle s’en foutait et finit par lâcher quelques larmes. Nollye ne se laissa pas déstabiliser, il l’acheva, en lui disant à l’oreille : « Je ne te demande rien de spécial Cassie.J, juste de te raser et c’est surtout pour toi que je le dis et bla bla et bla bla....
Cassie.J maline profita de ce moment pour glisser son chantage de la chatte rasé = tu ne sors pas.... Mais Nollye malgré tout ne lâcha qu’un on verra, y’a des chances et fait d’abord ça... Il joua la subtilité. Cassie.J céda sans s’en rendre compte pensant que c’était elle qui avait obtenu ce qu’elle voulait. Elle courut se raser. Puis par fierté jeta a la figure de Nollye un : t’es content voilà !!
Nollye voulut regarder. Cassie.J refusa toujours sur le même ton du non amical. Nollye intérieurement sourit, se leva, prit ses clés et sortit. Cassie.J fut scotchée, brisée, anéantie. Nollye savait qu’après deux tours de pâté de maison elle serait à point. Au bout de 15 minutes il rentra. Cassie.J étai retournée. Son esprit la brûlait. Nollye toujours sûr de lui s’approcha d’elle : "Cassie.J je voulais juste faire l’amour avec toi, j’ai envie de toi, amical ou pas... Mais si tu veux pas de moi j’ai pas d’autre choix que de partir car tu m’y pousses...
Cassie.J s’écroula, achevée, elle tenta de l’embrasser. Nollye la repoussa. Il savait que là, à ce moment précis, elle était à lui. Cassie.J ne comprit pas le refus. Elle retenta. Nollye la repoussa de nouveau. Il lui demanda de se déshabiller qu’il avait besoin d’elle nue. Cassie.J céda. Et se déshabilla. Elle voulut, dans un dernier élan d’espoir et de dernière fierté, se rebeller mais Nollye l’empoigna aux hanches et l’embrassa...
Après coup, Cassie.J était fébrile, il l’entraîna dans la chambre, la coucha à plat ventre. Il sortit les menottes et jouant les romantiques en l’attendrissant d’un faux massage il lui empoigna les mains et les lia entre elles grâce aux menottes. Cassie.J s’interloqua et demanda à Nollye ce qu’il faisait. Elle attendit un chut et plus rien. Il la retourna. Et la fixa dans les yeux à sa merci. Il coinça sa bouche bien droite d’une main et l’embrassa de nouveau. Sa langue s’immisçait facilement et après 1 minute dit à Cassie.J : "après ma langue c ma queue, hum tu vas être bien chaude".
Cassie.J se raidit, elle exprima son refus à la chose... Nollye sourit sortit un rouleau de scotch et dit à Cassie.J : "si tu ne veux pas que ta bouche serve pour ma langue ou ma queue, elle servira à rien d’autre". Puis il plaça deux grands bouts au travers de son visage et sa bouche. Satisfait de l’effet escompté, Nollye admira son chef d’œuvre un instant. Il n’avait pas fini de la pousser. Muette et attachée, il la retourna sur le ventre et la glissa au bord du lit les genoux au sol. Cassie.J se débattit sans succès appréhendant avec beaucoup de peur la suite....

Il se plaqua contre elle et sur elle dans le même sens pour lui faire ressentir son début d’excitation et lui glissa à l’oreille : "tu sens comme j’ai envie de toi toutes entière et en plus tu es la à ma merci. Mais je veux que tu assumes en avoir envie aussi. Et c’est soit tu me satisfais comme une femme le ferait soit tu ne veux pas de moi et une autre profitera de mes baisers, de mes câlins ..." Menant le geste à la parole, Cassie.J rageait à cette idée et se débattit. Nollye poursuivit : "je n’irai pas chercher de bouche si la tienne m’accueille comme il faut, je n’irai pas chercher de chatte ni de cul si tu cèdes à tes envies.
Il se leva, déplia la chaise du bureau. Il la fit se lever et la bascula seins sur l’assise et genoux au sol, il défit sa ceinture et attacha le buste de Cassie.J à la chaise afin quelle ne puisse plus se redresser. Il s’accroupit face à son visage et défit son bâillon. Nollye poursuivit : "je t’écoute, la belle, que veux-tu de moi ? Et réfléchit bien avant de répondre, car ce soir je ne serai pas méchant mais avec douceur tu va plier.
Cassie.J ne voulait pas s’aventurer à le provoquer, elle réfléchit et finit par avouer qu’elle voulait bien le sucer. Nollye répondit : "ok c’est bien, c’est un bon début mais là j’ai plus envie que tu me suces c’était tout à l’heure, mais sûrement quelqu’un d’autre s’en chargera à ma soirée." Cassie.J le coupa : "tu m’as dit que tu n’irai pas ?" Nollye répondit : "j’ai dit on verra ce n’est pas pareil, puis là, crois pas tu me donnes envie de rester. Tu crois que je me contente de quelques câlins, de présence et quelques bisous ? Tu crois que je suis un doudou ? Ba non ma petite, je suis un homme et j’ai des besoins et là de très gros." Il ne voulait pas laisser le temps a Cassie.J de répondre et lui rescotcha la bouche. Il se leva, décrocha sa ceinture, lui fixa au cou et il la replaça sur le lit genoux au sol. Il s’assit sur son dos face vers ses fesses. Cassie.J était ainsi maintenue buste bloqué. Il commença par caresser ses fesses. Il glissa deux doigts dans sa chatte trempée. Puis lui cingla cinq claques sur chaque fesse. Elle hurla à travers son bâillon qui se décrocha. Elle lui hurla stop. Nollye arrêta et dit : "excuse moi mais tes fesses appellent au crime."
Il resta assis sur le dos de Cassie.J. Nollye dit : "tu peux t’exprimer clairement maintenant, explique-moi comme tu vas me convaincre de te prendre, toi qui n’en a rien à foutre comme tu dis, plutôt qu’une autre ou tout serait simple et facile ?"
Cassie.J resta bouche bée par cette question qui la scia. Elle répliqua : "Ba en te suçant ou en t’offrant ma chatte ?" Nollye amusé :" me sucer comme ça de but en blanc j’ai plus envie, tu as loupé le coche, et tu crois vraiment que m’offrir une chatte va me combler ? Arête tes bêtise Cassie.J, sois pas bête. "
Cassie.J : "tu veux mon cul ??"
Nollye :" moi je veux ton cul ?? Ah ah, moi je ne veux rien... C’est toi qui doit vouloir ma belle, je t’écoute ?"




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur