La soeur de francine 1

Chapitre 1
samedi 7 février 2009
par  alab
popularité : 2%

Mado.

Pas facile de commencer un journal !....

C’est plutôt une lubie de pucelle, non ?...Ce que je ne suis plus et de loin….J’ai 48 ans…Une paille !!!….
Mais je le fais à la demande de ma sœur qui a insisté…De toutes façons, je lui donnerais souvent la plume, elle écrit beaucoup mieux que moi, comme je l’ai constaté en lisant son journal, cet adorable journal….(Le bonheur de Francine)

J’ai évidemment une histoire à me raconter (elle est un peu spéciale !!)….Mais avant de commencer…

Je m’appelle Madeleine, mais je préfère Mado…sœur de Francine, son aînée de 3 ans.

Depuis toujours, nous sommes plus que sœurs, amies, mieux qu’amies, je dirais complices….

Car depuis que nos parents sont morts quand j’avais 20 ans, nous avons tout partagé, toutes les galères, les joies et les peines, avec une solidarité sans faille…...Nous partageons le même appartement, comme nous sommes restées célibataires toutes les deux. Et nous nous disons tout, absolument tout, sans aucun secret entre nous…

Aussi dissemblables que possible…aussi grandes (1,70 m toutes les deux), et si je suis brune aux yeux verts avec un corps d’adolescente, (on me dit souvent que j’ai celui d’un mannequin !) Elle est blonde aux yeux bleus avec un corps tout en formes….jolies formes…Nous avons toutes les deux la même bouche et le même nez….sensuelle et grande pour l’une, retroussé et fin pour l’autre… Marques de fabrique !

Belles plantes, toutes les deux, vraiment…Enfin, c’est mon avis…..et c’est aussi celui des hommes qui nous dévisagent effrontément….Et puis, nous ne faisons pas notre âge : toutes les techniques de la science, enfin presque toutes, nous les utilisons…
Francine depuis que je l’ai convertie fait bien 15 ans de moins que le sien....

Il y a trois ans, désespérée de voir ma sœur ne pas réussir sa vie amoureuse, à force de tomber sur des « coups » qui la rendaient folle de frustration, j’ai passé un temps fou avec elle pour lui redonner confiance en elle…. (Voir encore Le bonheur de Francine)
Et ça a marché !!....Il est vrai que nous y avions mis le paquet….

C’est devenue une autre femme, qui un jour….comme je l’ai deviné à son air….m’a confié que ça y était….qu’elle avait fait une rencontre et qu’elle était amoureuse, follement amoureuse !....Et bien entendu heureuse sexuellement, au-delà même de l’idée qu’elle se faisait de la jouissance ….
Nous avons enfin ri toutes les deux, quand elle m’a raconté ses bonheurs, ses orgasmes, ses découvertes…la perte de ses pucelages !!! Comparant nos envies, nos désirs, nos émois, nos « techniques »…..comme seules deux femmes impudiques peuvent le faire.

Amoureuse ?....Je le suis souvent….peut être trop d’ailleurs…S’il est vrai que je suis une dévoreuse d’hommes, je me rends compte que je suis envieuse d’elle, et qu’il me manque la stabilité d’une relation intense. A mon âge, c’est à cela que j’aspire…Mais je ne sais pas faire : au bout d’un moment, avec un homme, je m’ennuie : je n’ai plus rien à partager !!...Et je passe au suivant….

Jusqu’au jour….

Toujours au moment où l’on s’y attend le moins, bien sur….Ce cocktail à Europe 1, où je m’ennuie….Les mêmes visages, les mêmes propos, la même pauvre drague…..
Quand, tout à coup, je sens sur moi un regard qui me brûle…Je JURE que c’est le terme exact !....Je cherche dans la foule, croise un regard qui me fixe intensément…. Je rougis, je deviens livide……Une vraie cloche, quoi….
Et cet homme qui fend la presse, qui me prend la main. Je ne résiste pas….le vestiaire, sa voiture, son lit….sans un seul mot !!....
Et il me fait l’amour comme un dieu…des caresses que j’avais oubliées….Me fait jouir comme rarement, très rarement….à me faire hurler…..
Sa façon de me parler enfin, de me regarder, de me toucher….Le coup de foudre !....Ravageur !....Inouï !!....Je suis folle amoureuse, je vis sur un nuage…..
Les jours filent, que je ne vois pas passer….Heureuse, amoureuse….
Trois mois de folie…

Mais, aujourd’hui, je me rends compte que son allant s’estompe, qu’il est moins….tout, enfin !....Son regard me fuit un peu ; il est moins empressé, nos rendez-vous s’espacent….
Et j’ai le cœur si serré, je tremble de le perdre…Je l’aime comme je n’ai que trop rarement aimé….Et le pire est que je ne sais pas comment lui montrer que je suis à lui, toute à lui, totalement !....Je suis sure que cela suffirait : mais je ne sais pas comment faire, comment lui dire….C’est bien la première fois que je suis timide à ce point !

Je me suis confiée à ma sœur….sinon à qui ?….Et me voilà en train de pleurer dans ses bras…comme une gamine…De tout lui dire de cet amour incroyable, qui me ronge….de ma peur de le perdre….
Déjà plus d’un an qu’elle file le parfait amour avec Jean, que rien ne semble troubler !....Que lui donne-t-elle de plus que ce que je donne à Henri ?..... C’est entendu, Jean a eu les pucelages de sa bouche et de son cul….
Et alors ?....

Alors, j’entends de sa voix douce, la confession la plus extraordinaire que j’ai jamais entendue….
Dans le lit où je suis blottie, nue, dans ses bras, la petite lampe de chevet nous éclairant à peine, elle raconte….

Qu’amoureuse à un point qui ressemble à ce que je ressens, pour ne pas le perdre……
Elle s’est librement soumise à Jean…lui donnant tous les droits sur elle…

— Tu sais ….dit elle…J’ai tout découvert à la fois….Je t’ai raconté comment je lui ai donné mon corps….Il a voulu plus…Tout, et le reste….Ma soumission, totale….Comment la lui refuser ?

— Alors ?

Alors, elle me raconte…les yeux dans le vague, comme si elle revivait ces moments…Des petites phrases courtes….Cette soumission à laquelle elle a consentie…Toutes ces horreurs, ces perversions, ces humiliations qu’elle a affrontées, endurées….. Qu’elle me raconte de sa voix douce…

Battue…souvent….Humiliée de la pire des façons….Donnée à un chien !!… Donnée à d’autres, hommes et femmes !!… Meurtrie dans sa chair….

Je dois en oublier tellement cette énumération me donne le vertige…….

Et comme je ne veux pas la croire….Aussi calmement, elle se lève et devant mon regard ébahi, clique dans ses tétons percés, (je ne peux pas me tromper, ils le sont !!), dans les lèvres de son sexe, percées elles aussi….des anneaux…..Et finit par me montrer en écartant ses lèvres, un petit anneau qui traverse le capuchon de son clitoris….

Je compare ce que je voyais d’elle « avant » et ce que ses tétons et son clito sont devenus : presque « anormaux » !!!....Je n’avais rien vu de cette incroyable « transformation » !!...Après tout, j’ai tellement l’habitude de la voir nue que je n’ai pas les yeux rivés sur ces « différences » !!!

J’hallucine…..Je la touche pour m’assurer que mes yeux ne me trompent pas.
Et quand, se tournant dans la lumière, elle me montre les traces qui strient ses fesses, je la dévisage longuement….une boule dans la gorge….

Comment imaginer que Jean (que je connais) ai pu obtenir tout ça de ma sœur ?....Il est détraqué, c’est sur…..

— Il est complètement fou !

— Je ne sais pas….Je….Quelquefois oui, mais de moi !.... Mais si je refuse….Ou bien je suis battue, ou bien je dois le quitter….Et le quitter ?....Impossible !!!..

— Et tu….tu aimes ça ?...Enfin ce qu’il te fait…..

— Je suis partie un jour…..

— Et ?….

— Je suis revenue…pour me soumettre à nouveau…J’étais trop malheureuse... Et il a bien voulu de moi encore…. Je l’aime tant, tu sais !!....Il est mon amour…et mon Maître !!!!...C’est indissociable dans mon esprit maintenant..

— Mais un chien !!

— Je t’accorde que la première fois, ça n’a pas été facile…Mais depuis…C’est un régal, tu sais….Tu n’y avais jamais pensé, toi ?...Moi si…Et puis, j’ai envie de jouir en permanence, tu sais…Si Igor n’était pas là, je deviendrais folle…. Même quand il me donne, je suis aux anges….Jouir, être prise, me donner… Je ne pense qu’à ça, tu sais…..

Elle continue de tout me détailler, calmement. Sa voix me fascine, ajoutant au tumulte de mon cerveau….

J’ai l’esprit en déroute…

Ma petite sœur, une soumise !!...Oh !...J’en ai entendu parler, bien sur….De cette soumission des femmes !!...J’en ai connu autour de moi, de ces femmes ! Mais en haussant les épaules, sure que ce n’était pas pour moi…….Et pourtant, si c’était ça, ma solution ?....Combien de fois, ai-je eu envie de montrer à Henri à quel point je voulais être à lui, lui offrir « autre chose » Mais comment faire ?....Je ne sais pas m’« offrir » !!!.....

Et puis…Je ne suis pas bégueule : c’est le moins que je puisse dire…J’ai bien souvent franchi la ligne rouge….Cette ligne que les femmes connaissent bien, au-delà de laquelle commencent le vice et la perversion…..Souvent en actes, alors que j’en avais l’envie, le fantasme, mais aussi, souvent en pensées…Je me rappelle d’actes très pervers…Mais c’était MOI, l’ordonnatrice de ces excès !.....Et depuis que je connais Henri, n’ai-je pas eu envie de me « dépasser »…,un peu comme elle ?

— Aaah !....Chérie, comme j’aimerais être comme toi, sa soumise…ai-je soupiré…Au moins, comme ça, il pourrait voir que je suis prête à…beaucoup de choses…

— Es-tu vraiment prête à toutes ces humiliations, à ces douleurs, s’il te le demande ?

Je l’ai longuement regardée…

— Tu l’as bien voulu avec un inconnu….Ne me crois-tu pas capable de le faire pour Henri que j’aime tant…Que je ne veux pas perdre surtout !!....Et puis, il n’a pas forcément l’esprit aussi tordu que Jean…..Il cache bien son jeu Jean !.. Jamais je ne l’aurais cru capable de….tout ça…

Quelques jours après, ma sœur au téléphone…..

— Que dirais-tu de venir dîner chez nous ? ….avec Henri, bien sur… Vendredi ?...

J’accepte avec plaisir….Sans me douter du « piège » qui m’attend…. LIRE LA SUITE

Chap 2

L’ intégralité de ce premier chapitre est disponible pour les abonnés de RdF



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Logo de Veronique
mardi 10 mai 2011 à 10h00 - par  Veronique

Les récits d’Alab sont sans doute parmi ceux qui vont le plus loin dans l’extrême. Ma raison s’insurge contre certaines pratiques mais mon corps frémit et mon sexe coule... Par amour, on est capable de tout...

"Jean, que j’interrogeais, m’a déjà confié que les deux situations que les hommes préfèrent : c’est pisser dans la bouche d’une femme et se faire manger le cul…." Citation très juste. C’est un des fantasmes masculins les plus forts et il y a des femmes qui aiment le réaliser. J’en suis.

En tout cas bravo au couple Alab pour ces textes brûlants et ces moments de plaisir !

mardi 12 octobre 2010 à 20h49

C’est une question qu’on me pose souvent....Et qui me vient en général de femmes !
J’ai adressé à Christine un texte où je me dévoile pratiquement totalement...Il y a de toutes façons
prescription....J’ai 57 ans maintenant !...Le publiera-t-elle ?
That’s the question....pour répondre à la votre...
Bien à vous..
Francine.

Logo de denis8l
mardi 24 février 2009 à 14h51 - par  denis8l

Merveilleux, je viens de lire le premier tiers de ce nouvel épisode, je n’ai pas pu aller plus loin, non pas que je n’ai pas aimé mais comme je lisais à ma manière habituelle, je n’ai pu retenir mon émotion.
La suite me réserve d’autres émotions j’en suis sur, je vais avoir des cernes sous les yeux, merci Alab.

Logo de nathykara
lundi 9 février 2009 à 13h42 - par  nathykara

Passionée par l’évolution de Francine, en haleine à la lecture de son évolution, quel bonheur la suite avec sa soeur, avec une amie nous sommes curieuses de savoir si ces textes sont tirés de faits réels ou certains sont pure création ?

Logo de JLB60
dimanche 8 février 2009 à 15h35 - par  JLB60

Quelle intensité, quel texte ! Un pur bijou. Tous nos sens sont en alerte. Que peux t’il arriver dans le prochain épisode ? Une vente sur un marché spécialisé ?
Nous attendons avec impatience.

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur