Quelques rimes sans prétention

dimanche 11 mars 2007
par  Brigitte
popularité : 1%
2 votes

Ode au phallus
Je suis nue, à genoux,
Face au mâle debout
Dont le sexe se dresse
Réclamant mes caresses.
Ma bouche avidement
S’empare de son gland
Et ma langue s’active,
Gourmande et possessive.
Tandis que je le tète
L’homme saisit ma tête
Et plonge au plus profond
Sa bite d’étalon.
Impétueux, il fouille,
Enfoncé jusqu’aux couilles,
Ma bouche fellatrice
Jusqu’à ce qu’il y jouisse.
Son sperme est abondant,
Onctueux, très plaisant.
Je déguste, ravie,
Cette source de vie.
Ah qu’il bande à nouveau !
C’est ainsi qu’il est beau
Dans sa rigidité
Prêt à me pénétrer !
Pour le faire durcir,
Je suis prête à subir :
Qu’on m’attache, me fouette,
M’humilie, me soumette.
Mais surtout que la bite
À nouveau ressuscite
Qu’elle s’enfonce en moi
Pour de nouveaux émois.
Jeu cruel
Devant quelques amis réunis depuis peu,
Mon mari me propose, un soir, un nouveau jeu :
Je serai leur esclave. Eux, ils seront mes maîtres
Et à tous leurs désirs, je devrai me soumettre.
J’y consens. Aussitôt, je suis déshabillée.
À quatre pattes, nue, me voici exhibée.
On m’attache, on me palpe, on fait des commentaires.
Je suis la femme-objet. Cela semble leur plaire.
Ils pétrissent mes seins, ils flagellent mes fesses
Et ma croupe bondit sous le fouet qui l’agresse.
Mais de la douleur naît un étrange désir
Mes cuisses écartées ruissellent de plaisir.
Ils prennent possession, tour à tour, de mon corps.
Sous leurs coups de boutoir, je gémis, je me tords.
Ils se vident sur moi et, secouée de spasmes,
Je connais grâce à eux le plus fort des orgasmes.

À la femme que j’aime

J’adore mon mai et j’aime sa façon
De me faire l’amour, de donner du plaisir.
Que ce soit dans mon cul, que ce soit dans mon con,
C’est chaque fois divin, il sait me faire jouir.
Et pourtant me voici, ô ma très tendre amie,
Toute nue dans ton lit où je t’ai retrouvée
Car tu es, depuis peu, la femme de ma vie ;
Dès le premier regard, nous nous sommes aimées.
J’aime chez mon mari sa force, son ardeur,
Son sexe mou puis dur qui sait bien me combler,
Mais j’aime retrouver ton infinie douceur
Et mon corps tout entier vibre sous tes baisers.
Que je puisse à la fois vous aimer tous les deux
Avec tant de désir, avec tant de tendresse,
Cela semble à beaucoup extrêmement curieux,
Mais certainement pas à ceux qui me connaissent.
Ils savent en effet que j’ai de l’appétit
Et que je veux croquer la vie à pleines dents.
Que ce soit avec toi, que ce soit avec lui
Avant qu’il soit trop tard je veux jouir du présent.



ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer les textes publiés,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
    Entrez votre pass abonné

Commentaires

Logo de Karine
jeudi 29 décembre 2016 à 14h45 - par  Karine

Superbes ! La photo du sexe dressé
comme le poème ! Brigitte, revenez !

Logo de Aline
lundi 17 mars 2014 à 12h42 - par  Aline

J’adore l’Ode au phallus composée par Brigitte et j’adore la photo de ce superbe sexe mâle en érection. Bravo !

Logo de Mila
mardi 18 juin 2013 à 08h37 - par  Mila

Ces trois poèmes de Brigitte m’ont mise en appétit : les textes sont superbes et les photos magnifiques, notamment celle du beau membre viril dressé. J’ai beaucoup aimé l’ode au phallus mais plus encore la version dénichée par Ariane qu’on peut lire dans les commentaires, une version "arrosée" qui correspond tout à fait à mes goûts.

Logo de Constant
mercredi 1er août 2012 à 17h03 - par  Constant

Cette "ode au phallus" est très réussie et magnifiquement illustrée.
A ranger au rayon des plus belles réussites du site.

Logo de Dominique
lundi 28 novembre 2011 à 10h02 - par  Dominique

Superbes photos et très jolies rimes. Brigitte dit magnifiquement, dans l’Ode au Phallus,le bonheur que procure la fellation, aussi bien pour elle que pour lui. Un petit poème mais un vrai bijou ! Quant au phallus photographié comment ne pas avoir envie de le sucer ?

Logo de solange
mercredi 5 octobre 2011 à 11h06 - par  solange

Pour choisir parmi la multitude de textes publiés sur ce site magnifique, je me base sur les avis donnés par les lecteurs et les lectrices. Quand on se donne la peine d’écrire son avis, c’est qu’il y a, dans 90 % des cas, un texte de qualité. Merci donc à celles et à ceux qui donnent leur avis et notamment à celles et ceux qui m’ont permis de découvrir cette belle "ode au phallus" et cette superbe bite bien raide !

Logo de Christel
mardi 27 septembre 2011 à 16h52 - par  Christel

j’aime les poèmes de Brigitte et je suis ravie de découvrir une autre version de l’Ode au phallus qui comporte une touche uro qui n’est pas pour me déplaire bien au contraire ! Merci Ariana pour cette découverte !
Quant a la photo, tout a été dit : ce beau membre dur est vraiment séduisant !

Logo de Ariana
lundi 26 septembre 2011 à 15h38 - par  Ariana

A mon tour, je suis allée admirer la belle photo de ce superbe membre mâle dressé et décalotté : beau gland et belle rigidité, proportions parfaites en plus du ventre plat : tout y est pour me mettre en appétit. En 2005, Brigitte avait publié sur internet une autre version de son "ode au phallus" que j’avais apprise par cœur. Elle n’est pas mal non plus. Je vous la livre de mémoire.

Ô phallus désiré,
Tu es beau quand tu bandes !
Et ma bouche gourmande
Est prête à te sucer !

Enfonce entre mes lèvres
Ton gland décalotté.
Je sais, par mes baisers,
Faire monter la fièvre !

Je te sens qui durcit
Entre langue et palais.
Je crois que tu te plais
Dans un si joli nid !

Te voici turgescent
Et la joie me soulève
Quand je songe à la sève
Que va gicler ton gland !

Et quand jaillit en moi
Le lait de ta jouissance,
Ton exquise semence,
Heureuse, je la bois !

Dès que tu te retires
Je m’empare de toi,
Te menant par mes doigts
Vers de nouveaux délires !

Quelques instants plus tard,
Sous mes folles caresses,
A nouveau, tu te dresses,
Fier comme un étendard !

Quelle que soit la porte
Où tu choisis d’entrer,
Toi seul sais me combler.
Le plaisir nous emporte.

Et lorsque débandant,
Tu arroses mon corps
De ta tiède pluie d’or,
C’est un enchantement.

Tu étais un volcan,
Tu as craché ta lave.
A ton eau je me lave,
Tu es source à présent.

Je prends presque une douche !
Tu pisses sur mes reins,
Tu inondes mes seins
Puis tu remplis ma bouche !

Phallus qui fait ma joie,
J’ai écrit ce poème
Pour te dire que j’aime
Tout ce qui vient de toi.

Logo de Denise
mercredi 14 septembre 2011 à 17h56 - par  Denise

Quel beau zob en effet . Brigitte a bien de la chance . Un si bel engin doit favoriser l’inspiration ... D’ ou la qualité de ses poèmes !

Logo de Huguette
mardi 13 septembre 2011 à 15h55 - par  Huguette

Vous avez raison Béatrice : il y des bites plus grosses ou plus longues, mais celle-ci est particulièrement attirante. Mon poème préféré c’est "A la femme que j’aime" sans doute parce que je suis moi-même bi. Brigitte devrait écrire plus souvent : j’ai adoré son "initiation de Latifa" où la jeune élève, précisément, apprend toutes les techniques et découvre toutes les joies de la bisexualité.

Logo de Béatrice
mercredi 7 septembre 2011 à 16h48 - par  Béatrice

Merci d’avoir signalé ce beau poème et cette photo très excitante. Voilà une queue que j’aimerais bien prendre en bouche !

samedi 27 août 2011 à 08h56

Un bien beau membre en effet, dressé et gland luisant, qui illustre à merveille le très beau poème de Brigitte "Ode au phallus". La photo est un régal. Le poème aussi.

Logo de Raphaelle
mardi 17 mai 2011 à 10h28 - par  Raphaelle

Je trouve les poèmes de Brigitte très beaux, surtout le premier, un bijou.
Quant à la photo, elle me fascine. Je trouve que ce phallus a des proportions parfaites : ni trop long, ni trop court, ni trop épais, ni trop mince. Une bien belle queue en vérité. On devrait nous en montrer plus souvent sur RDF !

Logo de Henic
lundi 2 mai 2011 à 22h27 - par  Henic

Sans prétention, peut-être, mais pas sans talent !
Il y a et du rythme et de la fougue aussi,
Qu’en termes charmants tout cela est bien dit
Et donne envie d’y être pour en jouir tout autant.

Logo de Rêves de femme
lundi 2 mai 2011 à 20h10 - par  Rêves de femme

Je me suis laissé dire (c’est un secret !!!) qu’il s’agissait de la photo du sexe (effectivement très beau) du propre mari de Brigitte dont vous pouvez lire les excellents récit sous le pseudo de Pégase

Logo de Véronique
lundi 2 mai 2011 à 10h57 - par  Véronique

J’apprécie beaucoup ces trois poèmes avec une petite préférence pour le premier. Brigitte est trop modeste : ses rimes sont belles et parfaitement construites.

Bravo pour le choix de la première photo. Ce phallus dressé est absolument superbe et on a aussitôt envie de le prendre en bouche. Je ne me lasse pas de le contempler ! C’est un vrai "rêve de femme" !
Le bas-ventre poilu m’émeut également. Cela change de tous ces mecs qui s’épilent comme des femmes !

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur