6 - Mini-trip

mardi 12 septembre 2006
par  Crabou
popularité : 2%
3 votes

— Aaaaaahhhhhh

— Votre femme est vraiment belle dans la souffrance !

Ma voisine a raison.

Cathy est attachée par les poignets, les pieds touchant à peine le sol, éclairée violemment.

Le long fouet vient de frapper ses fesses, de s’enrouler sur sa hanche gauche, le bout se perdant sur le haut de l’intérieur de la cuisse, là où la peau est si sensible. En se retirant, il laisse une nouvelle strie rouge.

La grande pièce baigne dans une lumière tamisée. Des hommes et des femmes en tenue de soirée très chics sont confortablement installés dans des fauteuils et canapés tout autour de la pièce.

Un autre cri déchire le silence qui n’est plus troublé que par Cathy qui reprend son souffle après le coup de fouet qu’elle vent de recevoir. Cette fois, c’est Léa qui a crié. Elle est dans la même posture que Cathy, un peu plus loin dans la pièce.

Le fouet est manié par une superbe femme intégralement nue elle aussi. Les marques sur son corps prouvent qu’elle aussi a été récemment fouettée. Son corps couvert d’un léger voile de sueur brille quand elle passe dans le champ des projecteurs. Il montre clairement l’excitation qu’elle ressent, confirmée par l’expression de son visage. En prenant son temps, elle fouette alternativement Cathy et Léa. Laissant ainsi le temps à celle qui vient d’être frappée de récupérer un peu pour qu’elle puisse observer sa « collègue » lorsqu’elle est frappée à son tour et à cette dernière de sentir monter en elle la peur, de se demander où le fouet va l’atteindre et si elle résistera encore à cette douleur supplémentaire.

***

La dernière soirée du minitrip de Jean et Cathy avait commencé de façon assez classique maintenant. Cathy avait pris un long bain et lorsqu’elle était revenue dans la chambre, Jean lui avait seulement tendu une cape en soie noire qui lui avait été livrée dans l’après-midi. Cathy avait complété sa tenue avait une paire de fine chaussures à très haut talon, un léger maquillage et un collier raz de cou avec une petite médaille portant son nom. Jean avait enfilé un élégant smoking.

Ils avaient attendu dans le hall d’entrée de l’hôtel le taxi que Jean avait fait appeler. Le personnel de l’hôtel et les clients qui passaient avaient du mal de détacher leur regard de ce couple qui sortait de l’ordinaire.

Pendant le trajet, Jean avait écarté les pans de la cape de sa femme pour profiter de la beauté de son corps et pour la mettre en condition pour la soirée qui s’annonçait et dont Cathy ne savait rien. Arrivés à destination, ils furent accueillis par une bonne habillée de façon sexy mais sans excès.

Une vingtaine d’hommes et femmes discutaient dans la grande salle au look un peu médiéval, un verre à la main. Les hommes étaient pour la plus part en smoking et les femmes portaient toutes de superbes robes longues très classe. Jean et Cathy se sont mêlés aux gens présents. Cathy ne comprenait pas pourquoi elle était « habillée » de façon aussi différente par rapport aux autres femmes.

Au bout d’une bonne demi-heure, une femme est apparue par une porte au fond de la salle. Elle portait qu’une cape identique à celle de Cathy. Elle est venue saluer tout le monde et en particulier Cathy et Jean. LIRE LA SUIYE


ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires