Master Leten


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 3 mai 2006
par  Master Leten

Le dressage de Tuli -3-

Je regardais la jambe tendue d’Elise, offerte pour que je puisse éteindre le feu qui embrasait mon bas ventre. J’étais bouleversée en pensant aux changements qui étaient intervenus dans ma vie au cours de seulement quelques heures. Comment en étais—je arrivé là ? Hier encore j’étais une jeune étudiante au caractère bien trempé, un peu arrogante car consciente et fière de sa beauté et surtout une jeune (...)

dimanche 29 janvier 2006
par  Master Leten

Le dressage de Tuli -2-

Je me prénomme Elise, je vais sur mes 23 ans et je suis une dominatrice. Je suis une blonde aux yeux noirs mais pas vraiment belle. J’ai un visage quelconque et un corps du même acabit, c’est—à—dire que personne se retourne sur mon passage dans la rue et si d’aventure un homme le faisait tout de même, mes fesses plates aurait sûrement tôt fait de lui faire reprendre sa route.
Mais je m’en fiche parce (...)

mercredi 25 janvier 2006
par  Master Leten

Le dressage de Tuli -1-

J’ai 23 ans, j’ai les cheveux aile de corbeau qui retombent librement sur mes épaules, les yeux qui hésitent entre le gris et le bleu selon l’éclairage, du haut de mon mètre soixante quinze j’arrive la plupart du temps à regarder les hommes dans les yeux, je possède une silhouette des plus fine ce qui conduit certains à me qualifier de maigre plutôt que mince et un visage agréable. En bref je suis (...)

Commentaires récents

18 août

Monsieur Henic,
tous mes compliments pour cet EXCELLENT récit. Rien n’y manque, sauf peut-être quelques fessées manuelles. La fessée à la brosse de la fin de votre récit aurait pu être donnée cul nu, (...)

13 août

j’aime beaucoup cette histoire
le dressage est progressif mais bien rythmer avec deux soumises
continuer car j’ai hâte de lire la suite
maitre jean

10 août

Voilà un contrat alléchant, fourni avec une adresse qui existe. Encore faudrait-il être sûr que la personne qui y réside est bien la bonne : le canular serait du plus mauvais goût...
La première (...)

6 août

Très jolie histoire, agréable à lire. Espérons qu’il y en aura d’autres. Nous attendons avec impatience la réponse à la question d’une conclusion qui tient d’ailleurs plus de la transition pour maintien en haleine. Que voilà une agréable mise en bouche ! Texte très bien écrit.
Bonne analyse psychologique.
Crédible.
Cela change des fantasmes à la noix.
Continuez ! Vivement la suite !

5 août

Terriblement cruelle mais ça donne vraiment envie de voir et d’entendre la souffrance de Monique avec en arrière plan le corps de sa servante couvert de belles marques de (...)

19 juillet

merci d’avoir continuer mon histoire
tres belle continuation de l’histoire qui donne envie de la réaliser
j’attend avec impatience la suite
maitre jean

8 juillet

Ah, le petit salaud ! Observateur, débrouillard et sans aucune morale, il ira loin, à condition d’améliorer son anglais : de nos jours, c’est indispensable...

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur