LE PENSIONNAT 2

dimanche 24 avril 2011
par  doc aldo
popularité : 2%

Catherine retire son soutien gorge dévoilant ses fortes mamelles puis retire sa culotte cachant rapidement son sexe lisse. Au moment où elle veut poser sa culotte le directeur l’arrête.
— Non donne la moi !
Honteuse mon épouse tend son sous vêtement. l’homme l’examine touche le tissu à l’intérieur.
— Tu es très mouillée ! tu es toujours comme cela,
— Euh oui oui Monsieur.
Je confirme ma femme lubrifie toujours beaucoup
Mon épouse, rouge de honte, cache son sexe d’une main et ses seins de l’autre. Mlle Solange entre et dépose sur le bureau une pile de vêtements.
Monsieur Johnson rappelle Catherine à l’ordre :
— Allons, allons ! Rerprend ta position mains sur la tête….vite !
— Euh, oui Monsieur, excusez moi , Monsieur, balbutie Catherine
Catherine obéie tremblante. l’homme lui soupèse les seins longuement (seins plutôt volumineux comme vous pourrez le remarquer sur la photo) Catherine détourne le regard honteuse, puis il pince les tétons , Catherine grimace mais ne bouge pas. L’homme commente :
— Belle paire de seins !
Puis regardant Mlle Solange d’un air entendu
— C’est notre vieux médecin qui va se faire plaisir demain lors de la visite médicale….
Mlle Solange sourit. La porte du bureau s’ouvre une femme d’un certain âge entre, blonde cheveux court, vêtue comme Melle Solange de la tenue stricte du pensionnat. Je remarque qu’elle ne porte pas de soutien gorge comme toutes les femmes dans cet établissement.
— Je vous présente Mme Johnson mon épouse qui dirige cet établissement avec moi, voici Mr ….. et son épouse Catherine.
Je salue Mme Johnson. A sa suite entre un chien plutôt grand un dogue allemand qui se précipite aussitôt sur mon épouse terrorisée et se frotte contre elle. Mme Johnson le rappelle et et le force à s’assoir
— et voici Homère notre chien, il est très affectueux avec nos pensionnaires….
Madame Johnson approche de Catherine et la jauge puis à la suite de son mari lui palpe les mamelles en connaisseuse, elle tire plusieurs fois les longs tétons de mon épouse qui gémit.
— C’est bien ,elle est sensible des bouts, c’est parfait, dit Madame.
Monsieur continue ce qu’il appelle la visite d’hygiène sous nos yeux. Il palpe le ventre de mon épouse puis passe sa mains entre ses cuisses : j’imagine qu’il palpe sa vulve, décalotte son clitoris et juge de sa taille, peut être de son érectibilité, Catherine en tout cas suffoque de honte mais n’ose se plaindre. Au moment ou elle gémit je comprend que Monsieur la pénètre à deux doigts,. Longuement ,il farfouille dans son vagin, puis ressort ses doigts gluant de cyprine, il nous les montre puis les renifle.
— Effectivement cette femme mouille énormément, c’est indécent ! Mlle Solange noté pour demain une punition : Dix coups de baguette sur les seins.
— Oh non ! ose Catherine, pas les seins, pitié !
— Silence ou je double la punition. A ce moment le chien approche de son maitre et lui lèche les doigts très excité par l’odeur de femelle de mon épouse. Il gémit, puis s’approchant plaque sa truffe entre les cuisses de Catherine terrorisée.
Il faut le laisser faire, intervient Mme Johnson. Ne bouge pas, sinon il devient agressif.
Le chien flaire l’entrecuisse odorant et lèche à grand coups de langue la vulve de Catherine.
— Noon, faites le arrêter ! Pitié !
Malgré ses réticences je remarque que mon épouse respire fortement et ferme les yeux…ses tétons gonflent, elle prend du plaisir malgré elle. je l’entend même murmurer :
— oui oh, c’est bon
Puis malgré elle, elle se tend, et pousse une petit râle puis éclate en sanglots
— allons, reprends toi du Mr Johnson ! tu as joui ?
Catherine baisse les yeux et fais oui de la tête
— Tu as joui sans mon autorisation, je double la punition de demain, notez Mlle Solange
Catherine essaie de se défendre dit que c’est à cause du chien.. que
— Silence dis monsieur Johnson tu dois savoir te maitriser. Allons retournes toi !
Catherine baisse les yeux et fait oui de la tête et se retourne, nous présentant ses fesses charnues.
L’homme palpe, puis la force à se pencher et à écarter elle même ses fesses.
— Présente nous ton anus allons !
Catherine s’exécute. Présentant sa rondelle brune.
— Est elle exercée à la sodomie ?
— Un peu Monsieur mais elle est réticente
D’un doigt expert Monsieur teste l’élasticité de l’anneau, Puis Madame à son tour. Je remarque que Madame est plus inquisitrice, elle pénètre plus sévèrement ce qui fait gémir Catherine.
— Bien, dit Monsieur verrons la suite demain au cours de la visite médicale, habilles toi !
Catherine s’habille rapidement et sort de la pièce accompagné de Mlle Solange.
Je dois dire que l’idée d’assister à la visite du lendemain me réjouis d’autant que M. Johnson m’a prévenu que le médecin du Pensionnat un homme âgé était plutôt vicieux dans ses examens et exigeait des réponses précisent à ses questions les plus intimes. Je sais également par M Johnson que le chien Homère est dressé à l’odeur du sexe de femme qu’il apprécie particulièrement. Une des punition préférée des Johnson étant d’imposer à la punie un rapport avec le dogue….
A Suivre et toujours vos réactions sadoox12@yahoo.fr

PRECEDENT ............................................................ A SUIVRE




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires

Logo de Fitz
vendredi 26 décembre 2014 à 12h00 - par  Fitz

Un vrai pensionnat à l’ancienne.
J’espère qu’il y aura une suite.

Logo de Lady Sand
dimanche 24 avril 2011 à 18h16 - par  Lady Sand

Bonjour, superbe récit qui me met l’eau à la bouche. Vivement la suite bravo à tous les écrivains.
LADY SAND
Mon blog :
http://educationsm-exhib.over-blog.fr

dimanche 24 avril 2011 à 16h55

Très bon texte, bien sur on attend une suite torride notamment lorsque la punition « ultime » arrivera en compagnie d’homère. Ce serait sympa de détailler ce genre de rapports avec l’héroïne ainsi que les autres pensionnaires... Il parait que c’est très troublant d’après certaines femmes ;-)