Le Maître de Francine 6

samedi 24 septembre 2011
par  alab
popularité : 1%
2 votes

10.— Un cul de rêve.

L’humilier ?....Oui, progressivement aussi…

Je suis fou du cul des femmes et comme le sien était un pur régal, je voulais qu’il me donne tout !...Mes fantasmes….

Ah, cette première fois !....L’après midi de son retour chez moi….

La voix tremblante, presqu’inaudible, elle m’avoue son envie…Je la fais répéter plusieurs fois…

— Comment ?
— J’ai envie de…
— De quoi ?
— De faire…De chier…Viiiiite….

Elle se trémousse en se mordant les lèvres, rouge de honte….Un geste et elle dégrafe sa jupe, je la prends par la main…Elle s’étend sur la table de gynéco, je fais glisser le petit slip…des anneaux aux chevilles que j’attache aux montants d’acier, derrière elle…Pas trop renversée, juste assez pour que son anus soit juste en face de mes yeux…

— Tu es fou…Cochon…C’est dégoutant !!...

C’est trop tard, et elle le sait bien…Ses mains soulagent ses jambes à moitié tendues…Je ne dis rien, assis en face d’elle…Je caresse les fesses renversées, bien ouvertes, mon doigt passe dans le beau sillon…. Elle gémit, sa tête dodeline, elle pleure de honte….J’ai rarement été aussi excité…C’est la deuxième fois qu’une vraie femme va m’offrir ce plaisir si rare….

Je vois le périnée se tendre, gonfler, plusieurs fois…Elle halète…L’anus palpite et sous la poussée qui la fait gémir, s’allonge délicatement, puis se rétracte…encore et encore… C’est le moment que je préfère….S’ouvre enfin comme une fleur, se dilate sous la pression…Un cri de désespoir….Le bout brun apparaît, disparaît, revient….Elle se retient…..Un long gémissement et le beau rouleau sort, lentement….Elle gémit encore, halète….

— Aaaaaaaaah !...

Le rouleau s’allonge, bien ferme, un bref instant tout droit, s’incline et effleure ma main tendue…Elle tremble…transpire…L’étron se casse, tombe dans ma main, le petit trou palpite, s’ouvre encore, se referme lentement….

— Fabuleux…je souffle…

Affolé, je me penche, ma langue lèche les traces brunes, le gout est fade, mais excitant, elle se tord…Un geste et je libère ses jambes, ses pieds viennent se poser sur mes épaules….Je l’encule aussitôt.

Elle a joui peut être plus que d’habitude, m’offrant un visage angélique au moment de l’explosion de son plaisir…

Il a fallu plusieurs séances pour qu’elle parvienne enfin à me nettoyer comme je le souhaitais !...Mes reproches agrémentés de lourdes punitions, la faisaient pleurer.. J’ai frissonné de plaisir quand, enfin, me tenant entre deux doigts et m’avoir inspecté du regard, plongeant ses yeux dans les miens, elle a pris au bout de sa langue, une virgule de merde qui décorait le bout de mon gland et suavement, l’a avalée…. Et c’est sans que je lui demande qu’elle a longuement léché mon gland, cette fois recouvert d’une fine pellicule de sa merde. Me léchant avec des mimiques de chatte, avec un doux gémissement…Me suçant avec une douceur inhabituelle, en ne me quittant pas de yeux.

— Comme ça ?...a—t—elle soupiré en me baisant le bout du gland…Dieu que je suis sale !!!...
Mais que je t’aime…..Tu peux tout me demander maintenant, mon amour….
Pisse—moi dessus chéri, donne moi à boire, j’aime tellement ça !

Elle n’a pas compris ce que je voulais…la première fois…quand je me suis assis sur la lunette….Je l’ai saisi par les cheveux et rageur…

— Ne me fais pas répéter !

Les yeux embués, elle a passé sa main sous moi….Deux doigts ont glissé dans mon cul.
Sa paume ouverte me frôlant les fesses.
J’ai soufflé en lui caressant la joue….Ça monte, mais c’est encore loin….

— Ta bouche…Prends—moi, j’ai envie de pisser…

Cette fois, je ne me retiens pas…..Elle hoquète, avale tout ce qu’elle peut, mais en laisse, se rattrape vers la fin, m’avalant à mesure que je pisse….Me tète même quand j’ai fini…

Un grognement…Je me vide lentement dans sa main…Elle a un sursaut….J’adore….Je souffle…

— Retire tes doigts…doucement….Enlève ta main….Allons !...

Elle est écarlate, grimace en contemplant le long étron qu’elle tient devant elle…..
LIRE LA SUITE

PRECEDENT ................................................. SUITE
L’intégralité de ce récit de Alab est disponible dans la zone abonnés


[ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :
- d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
- d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
(NB : Si vous êtes déjà en possession d’un pass, entrez-le, selon le type de votre abonnement, dans une des 2 zones prévues ci-dessous pour accéder à la partie privée de RdF)

ALLOPASS OU PAYPAL
OFFRE DECOUVERTE (1 jours)
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS





ABONNEMENT 3 MOIS





ABONNEMENT 6 MOIS





SE DESABONNER


Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 1 jours seulement)


Commentaires