Claudia


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 13 février 2012
par  Claudia

5- Comment je devins chienne

Je suis couchée, à plat ventre, devant mon portable, au milieu du salon de Mademoiselle. C’est elle qui m’a ordonné d’écrire notre rencontre et notre séjour à Bruxelles. C’était il y a 6 mois maintenant. Comme toujours quand je suis chez elle, je suis nue et je sens les poils du tapis sur mon corps. Comme je suis de mieux en mieux dressée, j’ai rarement des marques rouges sur ma peau, sauf s’il lui en (...)

jeudi 26 janvier 2012
par  Claudia

4- Comment je devins chienne

Je n’aurais jamais cru qu’une nuit aussi avilissante me mettrait dans une telle forme !
Quand je descends dans la salle de réunion, après m’être douchée et changée, Noémie est déjà là. Elle règle un problème de branchement informatique avec un employé de l’hôtel. Je lui lance un sonore « bonjour, Mademoiselle ». Sans me regarder, devant l’employé, elle me fauche sur place :
Tu n’as pas été très discrète (...)

lundi 9 janvier 2012
par  Claudia

3- Comment je devins chienne

Seule, dans le salon de cette chambre d’hôtel, à genoux, les yeux fixés sur cette porte close, je médite longuement. Dans quoi me suis-je lancé ? Je n’ai jamais joui comme sous les doigts de cette gamine, jamais de manière aussi intense. Mais, je n’ai jamais, non plus, eu aussi mal au dos. Et comment vais-je cacher ces marques à mon mari. Un mari que j’aime et que j’aimerai encore longtemps. Nous avons (...)

lundi 26 décembre 2011
par  Claudia

2- Comment je devins chienne

C’est Noémie qui se releva la première. Tranquillement, elle ramassa ses vêtements éparpillés sur l’épaisse moquette et prit la direction de la salle de bains. Je restais un moment allongé. Recroquevillée, je faisais le vide en moi. C’était étrange, je voulais oublier, faire comme si rien ne s’était passé. Mais dans le même temps, je laissais ma langue courir sur les lèvres à la recherche de son odeur. Que (...)

lundi 19 décembre 2011
par  Claudia

1 - Comment je devins chienne

Une gamine !
Ce n’est qu’une gamine ! Elle aurait pu être ma fille... et je suis sa chose !
Imaginez la différence : je suis à l’orée de la cinquantaine. Mes deux enfants sont maintenant loin, installés en famille. À leurs départs, j’ai pu reprendre une vie professionnelle que j’avais interrompue quelques années auparavant. Ingénieur de formation, j’ai profité de quelques opportunités pour commencer une (...)

mardi 1er février 2011
par  Claudia

Une vie de femme soumise - 4

Je parle, fixant le micro, mais je ne sens que mon cul qui me brûle. Je sens encore son sexe au plus profond de mes secrets.
Plusieurs centaines de personnes, d’universitaires et chercheurs, écoutent mon discours. Je sais que je les captive, je sais que je suis forte dans cet exercice. Mais mon esprit est ailleurs.
Ce matin, Il s’est introduit dans ma chambre d’hôtel. Avec tout son charme, Il a (...)

samedi 24 juillet 2010
par  Claudia

Une vie de femme soumise - 3

Je sentis le froid du métal autour de mon cou en même temps que j’entendais le déclic du cadenas. Le collier semblait épais. Il était lourd. Je ne pouvais ni le voir ni le toucher, mes mains étaient enchaînées dans mon dos et mes yeux étaient recouverts d’un loup. L’homme tira un petit coup sur la laisse pour que j’avance. Mon Maître m’avait habillé de mes hauts talons et, dans le noir, je devais faire (...)

mercredi 9 juin 2010
par  Claudia

Une vie de femme soumise - 2

Dès le début de notre mariage, je savais donc à quoi m’attendre. Et j’en redemandais ! Nous formions un couple remarqué et nous étions souvent invités chez les uns et les autres. Nous nous installâmes à Paris, dans le Marais, et je pu finir mes études. Car ne croyez pas que je fus enfermé par mon Seigneur et Maître, dans une vie de recluse, consacrée à ses désirs. Au contraire, de quelques années mon (...)

mercredi 6 janvier 2010
par  Claudia

Une vie de femme soumise - 1

Mon mari adore que je le suce !
Et comme moi, j’adore mon mari, je vais au devant de son désir.
De toute façon je n’ai pas le choix : gare si j’oublie ! Gare si je n’ai pas compris le regard, le petit geste m’invitant à officier. Arrivée à la maison, mes cuisses s’en souviendront.
Nous nous sommes rencontrés à la fac, au début des années 80. Nous sommes rapidement sortis ensemble et je lui ai fait (...)

mardi 25 août 2009
par  Claudia

La débutante - 8

Le froid me réveilla de bonne heure, mais je ne pus que constater qu’Annie avait fermé le cagibi à clé. J’attendis donc, dans le noir. Je m’étais entourée au mieux de la couverture. Je venais de passer une soirée fantastique. Je n’avais pas joui bien sûr, mais j’avais reculé mes limites de la soumission. En y pensant, ma main glissait vers mon con et commençait à en triturer le bouton. Mais je n’avais pas (...)

dimanche 5 juillet 2009
par  Claudia

La débutante - 7

Ma nuit chez Elsa ne tarda pas. Mon Maître me prêta à elle pour un week-end où il était en déplacement. C’était un de ces week-ends à rallonge du mois de mai et je sus que Elsa avait pour tâche de me faire découvrir de nouvelles servitudes.
Mais tu ne connaitras pas forcément de nouveau plaisir car c’est une Maîtresse qui en est très avare. Contente-toi de lui obéir en tout, car tout ce qu’elle te (...)

samedi 6 juin 2009
par  Claudia

La Débutante - 6

« Mon Maître me dresse pour être fier de moi quand il me présentera dans le monde ». Affirmer ceci est une chose. Cela provoque un petit frisson le long de l’échine, et c’est tout ! Par contre, le jour où mon Maître est arrivé en me prévenant :
Demain, nous recevons des amis, un homme et deux femmes. Je veux qu’ils connaissent mon esclave et tu devras te soumettre à eux comme à moi.
Le frisson s’est (...)

mardi 14 avril 2009
par  Claudia

La débutante - 5

Je croyais avoir tout connu du plaisir possible avec un homme. Ce ne fut rien à côté du réveil, le lendemain matin. J’avais passé la nuit en chien de fusil, le corps de mon Maître contre moi. J’avais dormi d’un sommeil d’enfant, dans ses bras protecteurs. J’entendais sa respiration calme. J’étais bien, merveilleusement bien.
J’avais perdu mon statut de femme pour celui de femelle, d’esclave. J’avais (...)

samedi 28 mars 2009
par  Claudia

La débutante - 4

Episode 6
Je savais que ce moment allait arriver. Je m’y étais préparée et avais déjà réfléchi à la meilleure « mise en scène » possible pour lui plaire. Quand j’y avais pensé, ces derniers jours, je n’étais pas encore dans ce degré d’acceptation de ma position de soumise que je connais maintenant.
Tout d’abord, je prends une douche rapide. Je veux faire une surprise à mon Maître. Sans aucune hésitation, je (...)

jeudi 12 mars 2009
par  Claudia

La Débutante - 3

5
Cet homme est impitoyable. J’étais sure qu’il allait appeler dans la journée, mais j’en fus pour mes frais. Le lundi, je retournais au bureau sans aucune nouvelle de lui. Toute la semaine se passa ainsi. J’en souffrais. J’avais mal au ventre à chaque fois que je pensais à lui. Ce n’est que le vendredi soir. J’étais chez moi en fin d’après midi. Le téléphone sonna.
Je serai là dans deux heures. Ce (...)

lundi 2 mars 2009
par  Claudia

La Débutante - 2

3
C’est la lumière d’automne qui entre dans le salon qui me réveille. Un regard à l’horloge : 11 heures ce samedi matin. J’ai encore un goût de nausée en bouche quand me reviennent les événements de la soirée. La soirée au cinéma, l’amour dans le jardin sous l’œil des voisins. Les fortes jouissances, bien remplie de sa virilité. Le moment de tendresse dans ses bras quand il m’a portée, nue, à l’intérieur de (...)

mercredi 25 février 2009
par  Claudia

La débutante - 1

Ouverture
Je suis dans la voiture, Maître manœuvre pour la laisser à l’ombre. Il tourne la clé, arrête le moteur... et mon cœur se serre dans ma poitrine. Je sais ce qui m’attend. J’ai eu beau le supplier tout à l’heure, il n’a rien voulu entendre. Nous sommes maintenant là, sur ce parking bondé, à deux pas de la longue plage que nous connaissons bien. Malgré la mer qui a commencé à se retirer, le ruban de (...)

samedi 3 novembre 2007
par  Claudia

Histoire de Clavis

J’avais laissé Clavis en larmes, le cul en feu, nue dans son salon.
Je n’étais même pas sûr de la revoir. Elle n’avait pas pu montrer la nature de notre relation devant ses amies et cela, je ne le lui pardonnais pas. Aussi, j’avais été clair avec elle : si elle me rappelait, ce ne serait que pour m’annoncer une soirée avec Claudia, Isabelle et Noémie. A elle d’organiser la teneur de cette soirée, pourvu (...)

Commentaires récents

28 octobre

Un texte d’une qualité exceptionnelle, Bravo à celui ou celle qui l’a écrit !

26 octobre

Merci pour votre commentaire, j’en tiendrai compte pour mes prochains écrits mais maintenant qu’il est écrit je ne peux plus revenir sur cette situation.
Mais avait-elle envie de lutter contre cette (...)

25 octobre

Texte atypique par le ton employé et charmant.
Cette idée d’expliquer la puissance des mots et la comparant aux mathématiques, c’est assez spécial mais j’ai aimé.
C’est agréablement écrit aussi.
Bravo (...)
Voilà un texte vraiment érotique et fort bien écrit, c’est un vrai plaisir ! Certes, il y a là de l’attentat à la pudeur caractérisé sur la voie publique, mais cela fait sans doute partie de cette (...)

23 octobre

Bonjour Verdu,
un agréable récit au style clair. J’espère que vous allez rapidement en publier la suite.
Sylvain de Perry.

16 octobre

bonjour
j’aurais bien voulu connaître la suite de ce récit et le sort de Tiffany, dommage que désir de maitre n’ait pas continué le récit

14 octobre

Très belle histoire très bien écrite. Les improbables trios au long d’un improbable voyage sont délicieux. ça donne envie de s’y balader. Mais j’imagine que l’effet de la petite touriste française doit (...)

10 octobre

Magnifique récit plein d’erotisme on a hâte de lire la suite
bravo à vous

6 octobre

Un début bien écrit, qui se lit sans difficulté.
Mais au fond, il est consternant de constater la facilité avec laquelle Virginie bascule : aucune trace d’une réelle lutte intérieure, d’une volonté (...)
Oserai-je dire que le corps de l’histoire est assez banal ?
Mais l’introduction ne l’est pas, et la conclusion est... extraordinairement originale. Elle ouvre sur des possibilités de suite qui, je (...)

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur