OCTOBRE 2019

Des histoires... Les vôtres... les miennes...
à fleur de "mots" ou de "maux"
toujours à fleur de peau
Récits réels ou fantasmés où plaisir et douleur se mêlent et se confondent en une mystérieuse et magique alchimie.

***

N’hésitez pas à participer et à poster vos propres récits et bénéficier d’un abonnement gratuit de 30 jours. Pour plus de précisions cliquer ICI


Principaux Liens du site

***
Pour m’adresser votre récit vous pouvez utiliser très simplement le formulaire de contact.







Entrez votre pass abonné

Pour les détenteurs de l’offre découverte cliquer ICI pour vous connecter.

Tout savoir sur l’abonnement
Offre découverte : Pour vous permettre de découvrir le contenu de la zone abonnés, nous vous proposons un accès à coût réduit via un appel téléphonique. Pour plus de détail cliquer ICI
Obtenir un abonnement gratuit de 30 jours


TOUS LES RECITS PUBLIES PAR REVES DE FEMME
GALERIE PHOTOS DES MEMBRES
COMMENT PUBLIER VOTRE PROPRE RÉCIT ET BÉNÉFICIER D’UN ABONNEMENT GRATUIT

Toutes les archives depuis 2003 - Archives 2019

Octobre 2019

— 15/10
* Par Christine Arven, la 2° partie de ELLE
* Par Sylvain de Perry, le 2° chapitre de Vacances sur les traces de Sophie -2-

— 11/10
* Dans la rubrique Récits complets , un nouveau récit Les malheurs de Carole

— 08/10
* Par Christine Arven, le 4° opus de Un Lion et une Marquise -4- "Symphonie en chatte majeure"

— 03/10
* Traduit de l’anglais par Henic, Attention à l’expression de vos souhaits

— 01/10
* Par Sylvain de Perry, un nouveau récit Vacances sur les traces de Sophie -1-

***

Publication du mois de Septembre

— 26/09
* Par Fatum, Dany

— 22/09
* Par Sylvain de Perry le dernier chapitre de Voler mène à tout -3 -

— 20/09
* Dans la rubrique Récits complets , un nouveau récit Madame

— 15/09
* Par shiloh le 1° chapitre de Au Service de la Russie

— 13/09
* Par Christine Arven la 3° partie de Un Lion et une Marquise -3-

— 09/09
* Traduit de l’anglais par Henic, Sally vendue au bord de la rivière

— 06/09
* Par Sylvain de Perry la 2° partie de Voler mène à tout -2-

— 01/09
* Pour commencer ce mois, un texte que je suis en train d’écrire dont je vous donne à lire la 1° partie ELLE. J’espère qu’il vous plaira et j’attends (comme tous les auteurs qui participent au site) vos commentaires.

Rappel pour les lecteurs :

* Vous avez en pied de chaque récit, une zone qui vous permet de donner votre avis sur les récits que vous avez lus. Pensez à l’utiliser, les auteurs apprécient de savoir ce que leurs lecteurs pensent de leurs récits (Bon ou mauvais un commentaire est toujours instructif). Et puis, c’est pour vous une façon de les remercier pour le travail fourni et le plaisir qu’ils vous ont procuré à lire ces histoires.


BDSM.FR






PULSIONS De Karine Géhin - Dominique Leroy LE DONJON, ÉPILOGUE : JADE De  Daphnis - Dominique Leroy Petit dictionnaire historique et pratique DE LA DOMINATION et DU SADISME DES FEMMES De Marie-France Le Fel - Dominique Leroy LE DRESSAGE suivi de LA LETTRE De Jean-Pierre du Maine - Dominique Leroy PARFUMS DE SOUFFRANCE (eBook) De Joseph Farrel - Vertiges Secrets DRESSAGE suivi de LES QUATRE JEUDIS, UNE BRUNE PIQUANTE, BARBARA De Bernard Montorgueil - Dominique Leroy À CORPS ET À CRIS (eBook) De Désie Filidor, Karine Géhin, Stéphane Lourmel, Gilles Milo-Vacéri et Danny Tyran - Dominique Leroy MAÎTRESSES SAPHIQUES De Marika Moreski - Dominique LeroyRÉCITS DE FLAGELLATIONS Tome 2 (eBook) De Jacques de Virgans - Dominique Leroy PUNITIONS (eBook) De Jean-Pierre du Maine - Vertiges Secrets
De nombreux autres romans, nouvelle, livres graphiques, BD... à découvrir dans la Bibliothèque de RDF

Articles les plus récents

mardi 15 octobre 2019
par  Christine Arven

ELLE

Chapitre 4 La capitulation
Au cours des mois qui avaient suivi, Marc avait renouvelé ce qu’il appelait leurs séances dont il avait accru non seulement la périodicité mais également la durée. Insensiblement, il avait aussi intensifié la rudesse de ses coups et apporté des variantes à leurs ébats demandant à Elodie de se plier, insensible à ses larmes, à toutes ses exigences même les plus humiliantes ou douloureuses pour elle et la menaçant de la quitter quand elle esquissait le moindre mouvement ou mot de refus. Toujours, la mort dans l’âme, Elodie cédait. Mais elle devait bien s’avouer qu’au fil des jours elle ressentait un plaisir grandissant à être ainsi maltraitée. Si bien qu’elle arrivait de plus en plus difficilement à démêler le flot de sensations qu’elle éprouvait. Crainte et désir, souffrance et (...)

mardi 15 octobre 2019
par  Sylvain de Perry

Vacances sur les traces de Sophie -2-

Après quelques secondes d’hésitation, j’ôte la main de Lara qui tient mon menton, lui tourne le dos, vais vers mes vêtements, enfile rapidement pantalon et sweet. Je lui fait face, articule : J’ai besoin de réfléchir à ce qui s’est passé. Après demain soir j’ai ma place réservée pour Demetrio et Polibio au théâtre Rossini. (Je consulte mon chronomètre, rectifie :) Demain devrai-je dire. Bonne nuit, inutile de me raccompagner. Waze me guidera. Sitôt dans ma Mercédès, sans un regard vers la porte où Lara me suit des yeux, j’actionne le moteur, quitte les lieux, programme Waze d’une main.
Trente minutes plus tard, je suis nue dans la salle de bain de ma suite, regarde mes fesses encore rouges de la fessée reçue. Après une douche sans me laver les cheveux afin de bien dormir, je m’allonge nue sur le grand lit (...)

vendredi 11 octobre 2019
par  Rêves de femme

Les malheurs de Carole

Chapitre 1 : Condamnée
Debout dans le box des accusés, j’avais encore du mal à réaliser ce qui m’arrivait. Mais je restais confiante. Mon avocate m’avait assuré que pour un délit aussi mineur, je ne risquais qu’une condamnation de principe, sans doute une amende, ou un travail d’intérêt général.
Les faits remontaient à la semaine précédente. A la suite d’un pari stupide avec Luc, mon amant, je devais voler une parure de lingerie sexy dans un magasin spécialisé. Si je le réalisais, il me promettait de me faire l’amour revêtu de cette parure une nuit entière ! "Pas chiche", m’avait il dit, et j’ai relevé le défi !
Je n’ai guère eu de mal à choisir un ensemble noir très osé, soutien gorge à balconnets, laissant libre la pointe des seins et la culotte fendue assorti. J’imaginais sans peine l’effet que ferais cet (...)

lundi 7 octobre 2019
par  Christine Arven

Un Lion et une Marquise -4-

Confortablement installée sur le grand lit aux draps blancs, le dos calé contre deux oreillers, je regarde Lion brancher sa caméra au poste de télévision en fumant nonchalamment une cigarette. Ses gestes sont méticuleux, calmes. Aussi précis, pense-je en sentant un frisson me parcourir, que lorsqu’il noue ses cordes autour de mon corps ou abat méthodiquement la cravache sur ma croupe offerte.
Je me sens bien. Fatiguée et le corps fourbu certes mais détendue. Une lassitude agréable m’éteint qui me donne envie de me lover et de ronronner comme le ferait une chatte repue de plaisir mais encore avide de caresses. Je regarde les mains de Lion et je sens mon ventre se crisper en songeant à leur étreinte sur moi, à ce qu’elles faisaient de moi il n’y a encore que quelques minutes et que je vais, dans un (...)

jeudi 3 octobre 2019
par  Henic

Attention à l’expression de vos souhaits

Chapitre I – L’arrivée
Une fois encore, il lui faut partir pour aller travailler un samedi. Il termine son café aussi vite qu’il peut, attrape son manteau, dépose un baiser distrait sur la joue de sa femme et part en courant en lui disant sans enthousiasme : « Je t’aime ! Ouais, d’accord, quand ? Répond-elle au désespoir. » Ce n’est pas qu’il ne l’aime pas mais leur relation s’est tendue jusqu’au point de rupture sous l’effet de l’accumulation de tensions et de distractions. Elle en assez de tout ça et le moment est venu de faire quelque chose. Elle essaie d’extraire la pensée de la séparation de son esprit et, de manière mélancolique, elle continue de nettoyer les traces de café laissées derrière lui par son conjoint. « Vous avez du courrier. » "Qu’est-ce que c’est ?" se dit-elle, puis elle dit à haute voix (...)

mardi 1er octobre 2019
par  Sylvain de Perry

Vacances sur les traces de Sophie -1-

Je m’appelle Carole, ai vingt et un ans, chevelure blond cendré, jamais disciplinée, yeux marron, petit nez droit, bouche trop large à mon goût ( je vous épargne les réflexions des machos à ce sujet), menton volontaire. Je mesure un mètre soixante-dix, poitrine ferme, petits seins mais larges aréoles blondes, fesses rondes, un peu grosses à mon goût mais pas à celui de mes amantes, surtout celles qui, rarement, me donnent la fessée.
C’est après avoir lu le récit de Sophie, Femmes d’avenir sur ce site, que me viens l’envie de connaître l’Italie, en particulier la ville de Pesaro. Ma grande fortune personnelle, après le décès de mes parents trois ans plus tôt, me permet de vivre tranquillement. Je perçois un bon revenu mensuel qui me met à l’abri de tout. Comme j’adore l’opéra, je décide d’assister à quelques (...)

jeudi 26 septembre 2019
par  Fatum

Dany

Dany était heureuse. Elle venait de décrocher son bac, et était bien décidée à trouver le plus vite possible un travail. Elle voulait fuir la vie que depuis la mort de son père elle menait sous la coupe d’une belle-mère, Carla, qui faisait tout pour lui empoisonner l’existence. Et la situation avait encore empiré depuis que Carla avait choisi comme amant Paolo, un bellâtre italien, qui ne se gênait pas pour en présence de sa maîtresse jeter des yeux concupiscents sur la jeune fille. Dans quelques jours, tout au début de ses vacances, Dany allait avoir dix-huit ans, et savait l’importance de cet anniversaire. Elle n’avait jamais connu sa mère, décédée après son accouchement, et le décès de son père, survenu quand Dany avait douze ans n’avait pas amélioré les choses. D’autant plus que depuis quelques mois (...)

dimanche 22 septembre 2019
par  Sylvain de Perry

Voler mène à tout -3 -

Olivier prend le majeur tendu par Clara, malgré l’odeur reconnaissable qui s’en dégage, le lèche soigneusement. La jeune femme le retire, commande : A la douche ! Elle ponctue son ordre d’une claque sur le cul nu du garçon, le précède vers la salle de bain, lui désigne l’armoire à droite, dit : Sors-nous deux grandes serviettes, dépose-les sur le tabouret, et viens te doucher avec moi. Olivier ôte son préservatif, le jette dans la poubelle, s’occupe des serviettes, rejoint Clara dans la grande cabine de douche où une famille de cinq personnes tiendrait à l’aise. La jeune femme a réglé le jet sur tiède, attrape le savon, le tend à Olivier : Lave-moi consciencieusement ! Le garçon s’acquitte de sa tâche, puis fait mousser sur ses mains, pose le savon et demande : Ecartez les cuisses s’il vous plaît. Deux (...)

vendredi 20 septembre 2019
par  Rêves de femme

Madame

Après de longues soirées de recherche, j’ai enfin trouve un couple qui a accepté de s’occuper de moi. Nous avons échangé plusieurs messages, et ils ont su par leurs propos me rassurer pour cette première expérience. Monsieur est dominateur, et Madame est tantôt soumise, tantôt dominatrice. Pour moi, ils seront tous les deux dominateurs. Ils n’ont envoyé aucune photo, car ça aurait pu me faire reculer, et tout rater. La surprise sera totale de ce point de vue. Au fur et à mesure des messages échanges, nous avons discute de mes goûts, et bien sur des leurs. L’osmose sera complète. Ca sera ma première expérience dans ce domaine, et j’espère en secret qu’elle sera une grande réussite. Je sors de ma salle de bains, et je m’essuie avec attention. Mon corps est naturellement glabre, mais mon sexe est épilé de (...)

dimanche 15 septembre 2019
par  shiloh

Au Service de la Russie

Marie-Jo se débattit contre les liens, ses cris sourds lui semblant étranges et lointains assourdis par l’écharpe qu’on avait utilisée pour la bâillonner. « Arrête, dit un des hommes. On blesse pas si tu coopères. » Ils l’avaient amenée à un entrepôt abandonné, loin de toute aide possible. L’air sentait le moisi, et seulement un peu de lumière filtrait à travers les fenêtres crasseuses. Marie-Jo était attachée à une chaise, complètement à la merci de ses ravisseurs. Mais elle était agente du plus grand service au monde, se dit-elle, une femme de courage et de loyauté à la fin ! L’autre homme, à la mâchoire carré comme son camarade, alluma une cigarette "Belomorkanal" qui, autant que toute autre chose, l’identifiait comme un agent du KGB. « C’est vrai, dit-il, on veut pas blesser. Sois sage et réponds à questions, (...)

Albums les plus récents

Brèves

Praline & Priape

jeudi 17 octobre
Sur le Web : Pralinre & priape

Divine Bitches

jeudi 15 novembre 2012


Sur le Web : Divine Bitches

Bijoux indiscrets

mardi 6 novembre 2012






Sur le Web : Inspiration Bondage

RENCONTRES

mardi 16 octobre 2012
Sur le Web : Rencontres FETISH SM