JANVIER 2021


Rêves de femme vous propose des histoires à connotations BDSM à lire ou à télécharger au format PDF.
Chacun d’entre vous peut participer à la vie du site en partageant leurs souvenirs et expériences, via des confessions réelles mais aussi des récits imaginés.
Pour cela il vous suffit de cliquer sur PUBLIER VOTRE RECIT

N’hésitez donc pas à participer et à poster vos propres récits pour bénéficier

D’UN ABONNEMENT GRATUIT DE 30 JOURS

Pour plus de précisions cliquer ICI




***

Photo : Sex and submission


Principaux Liens du site







Pour m’adresser votre récit vous pouvez utiliser très simplement le formulaire de contact
ou me l’adresser par mail à contact@revesdefemme.fr

Allopass ou Paypal
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS
ABONNEMENT 3 MOIS
ABONNEMENT 6 MOIS
Entrez votre pass abonné


Le pass qui vous sera transmis par mail (sous la forme Xxxxxxxx, suite de 8 chiffre et/ou lettres) est à copier dans la zone "pass" ci-dessus.

Pour les détenteurs de l’offre découverte cliquer ICI pour vous connecter.

Tout savoir sur l’abonnement

Offre découverte : Pour vous permettre de découvrir le contenu de la zone abonnés, nous vous proposons un accès à coût réduit valable 1 jours. Pour plus de détail cliquer ICI. Deux modes de paiement sont possibles :

MOBYO (ex allopass) :

PAYPAL :




Pour les auteurs du site, obtenir un abonnement gratuit de 30 jours



TOUS LES RECITS PUBLIES PAR REVES DE FEMME
COMMENT PUBLIER VOTRE PROPRE RÉCIT ET BÉNÉFICIER D’UN ABONNEMENT GRATUIT

Toutes les archives depuis 2003 - Archives 2019

JANVIER 2021
Avant toutes choses, bonne et heureuse année 2021 à vous toutes et tous fidèles auteurs et lecteurs. Rêves de femme entame, cette année, grâce à vous sa dix-huitième année d’existence et je vous en remercie. Sans vous, le site aurait depuis longtemps cessé d’exister.
Que cette année soit riche en nouveaux et excitants récits qui sauront nous faire évader de la grisaille environnante et nous apporter tout le plaisir que nous pouvons souhaiter connaître.
Alors n’hésitez pas à m’adresser vos récits réels ou fantasmés et à donner libre cours à votre imagination et vos désirs.


— 16/01
- Par Sylvain de Perry, le 3° et dernier chapitre de Ma femme, cet homme que j’aime -3-
— 13/01
- Par pierrotsalmo, le 4° chapitre de L’avocate.
— 10/01
- Par Géronimo, le 4° chapitre de Employée soumise
- Par lahoule, les chapitres 8 et 9 de Alice et Soldanelle
- Traduit par Henic, les chapitres 10 à 12 de Expiation
— 6/01
- Par Sylvain de Perry, le 2° chapitre de Ma femme, cet homme que j’aime
- Traduit par Henic, les chapitres de 7,8 et 9 de Expiation
— 5/01
- Par Géronimo, les parties 8 à 11 de La dépravation de ma femme

Publications de DECEMBRE 2020
— 26/12
- Par Géronimo, le 3° chapitre de Employée soumise
— 21/12
- Par Léa, nouvelle auteure sur RdF, Camping sauvage
- Traduit par Henic, les chapitres 4 à 6 d’Expiation
— 17/12
- Par Sylvain de Perry, un nouveau récit Ma femme, cet homme que j’aime.
- Par Géronimo, la 7° partie de La dépravation de ma femme
— 15/12
- Par masterB, un nouveau récit L’éveil d’une femelle dont j’espère une suite....
— 14/12
Par Géronimo, le 2° chapitre de Employée soumise
— 13/12
- Par lahoule, le 6° et 7° chapitre de Alice et Soldanelle
— 11/12
- Traduit par Henic, laes 3 premiers chapitres d’un nouveau récit Expiation
— 07/12
- Par Sylvain de Perry, le 3° et dernier chapitre de De découverte en découverte - 3.
- Par pierrotsalmo, le 3° chapitre de L’avocate (3).
- Par Géronimo, un nouveau récit Employée soumise.
— 04/12
- Par Laura, nouvelle auteure sur RdF Fessée pour une débutante dont j’attends la suite avec impatience.
— 01/12
- Par lahoule, après une longue absence les 5 premiers chapitres d’un nouveau récit Alice et Soldanelle.
- Par pierrotsalmo, le 2° chapitre de L’avocate (2)
- Traduit par Henic, la 3° et dernière partie de La soumission de Stéphanie


Petits conseils d’écriture à l’usage des auteurs
L’un des attraits majeurs de Rêves de femme est la possibilité d’envoyer son propre récit à tout moment. Et c’est très simple ! Voir (ICI)

1 – Correction orthographique et grammaticale

Lorsqu’un texte m’est envoyé, avant d’être publié, il est relu attentivement et passe au correcteur orthographique « Antidote » qui est redoutable d’efficacité !

Toutefois, avant d’envoyer votre texte :

– Vérifiez qu’il respecte la charte de Rêves de femme.
– Lorsque vous l’aurez écrit, relisez votre texte soigneusement (ou faites-le relire par un ami), puis passez-le au correcteur orthographique (Word ou Open Office, par exemple) qui éliminera la plupart des fautes d’orthographe.
Un texte comportant trop de fautes d’orthographe, de grammaire, de style… vous sera renvoyé pour correction. lire la suite

***

Rappel pour les lecteurs :

* Vous avez en pied de chaque récit, une zone qui vous permet de donner votre avis sur les récits que vous avez lus. Pensez à l’utiliser, les auteurs apprécient de savoir ce que leurs lecteurs pensent de leurs récits (Bon ou mauvais un commentaire est toujours instructif). Et puis, c’est pour vous une façon de les remercier pour le travail fourni et le plaisir qu’ils vous ont procuré à lire ces histoires.




Kink Unlimited on Kink.com Kink Unlimited on Kink.com

EDITIONS DOMINIQUE LEROY

Offre flash pour rester à la maison :

Des lectures libertines pour adoucir le confinement,

-25% sur une sélection de 20 titres à partir du 24 mars



TRIOLISME 2 De Wen Saint-Clar, Noann Lyne,  Fêteur de Trouble et Marie Laurent - Dominique Leroy RONDES ET SENSUELLES Tome 1 De Frédérique Gabert,  DominiquElle, Flora Despierres,  RosaBonnet, Martine Constance et  Fêteur de Trouble - Dominique Leroy UNE JEUNE FILLE À LA PAGE De Helena Varley [attribué à Michèle Nicolaï], Helena Varley, Michèle Nicolaï et Paul-Emile  Bécat - Dominique Leroy FESSÉE POUR CAUSE DE CHÔMAGE De Max Horber  - Dominique Leroy

POUPÉE MÂLE De Marika Moreski - Dominique Leroy DRESSAGE suivi de LES QUATRE JEUDIS, UNE BRUNE PIQUANTE, BARBARA De Bernard Montorgueil - Dominique Leroy VENISE FOR EVER De Miriam Blaylock et  Denis - Dominique Leroy LES LIBERTINES De  Sappho,  Héloïse, Marguerite de Navarre, Louise Labé, Thérèse d' Ávila, Mariana Alcoforado,  Comtesse de Ségur, Marquise de Mannoury, Renée Vivien, Wilhelmine Schroeder-Devrient, Marie Nizet, Renée Dunan, Vicomtesse de Cœur-Brûlant [Marquise de Mannoury] et  Colette - Dominique Leroy


Kink Unlimited on Kink.com

Kink Unlimited on Kink.com

Articles les plus récents

samedi 16 janvier 2021
par  Sylvain de Perry

Ma femme, cet homme que j’aime -3-

Sylvie m’aide pour débarrasser la table. La douleur de mon anneau rectal s’estompe peu à peu même s’il me semble gonflé. Sans préavis, une fois de retour dans la salle de séjour, elle commande : – Pose ton torse sur la table, écarte tes jambes ! Je m’incline, m’agrippe au bord opposé, jambes bien ouvertes. Sylvie prend mes fesses dans ses mains, les ouvre. Je sens son souffle chaud dans ma vallée. Puis elle les relâche, dit : – Relève-toi ! Être désobéissant a rendu ton anneau sensible. Tant pis pour toi… Allons dans notre chambre. Elle ponctue son ordre de deux solides claques sur mon cul, m’enlace quand je suis debout. Nous gagnons la chambre. Je constate que Sylvie a déjà tiré les rideaux quand elle allume la grande pièce. Outre le lit matrimonial long et large de deux mètres, il y a deux fauteuils, une (...)

dimanche 10 janvier 2021
par  Géronimo

Employée soumise

Enfin je rentre chez moi, fatiguée mais motivée, mon époux pratique son activité préférée : la sieste, par contre il porte bien ce que je lui ai demandé mon petit slip moule parfaitement son magnifique cul. Je ne suis pas en colère, mais déterminée, je souffre pour qu’il puisse glander, il va souffrir et être humilié pour compenser ma peine. En premier, ranger les accessoires qui sont pour moi. Je reprends une douche pour essayer d’atténuer les séquelles de mes turpitudes. Ensuite une douche pour laver les séquelles physiques des turpitudes de mon patron, me sentir fraîche et apaiser les douleurs de mon petit corps martyrisé. Un string et un tee-shirt pour rester décontractée en ce début de week-end je retourne au salon, mon mari est réveillé et il tend ses mains baladeuses vers moi. « Pas touche, c’est (...)

dimanche 10 janvier 2021
par  lahoule

Alice et Soldanelle

Alice n’en revenait toujours pas. Soldanelle exigeait ; elle obéissait et s’abandonnait, presque malgré elle, à toutes ses injonctions. Elle l’avait forcée à se dévêtir, à fouiller dans les valises pour choisir, parmi les corsets et les dentelles, une guêpière de dentelle noire transparente qui comprimait ses seins et les exposait littéralement. Elle était cintrée à la taille par des baleines de nylon, heureusement un peu souple, mais tout en restant contraignantes. A chaque mouvement, Alice les ressentait lui comprimer la taille et la poitrine. Les respirations profondes envoyaient ses seins au-delà des balconnets pour sa plus grande peur. Soldanelle lui avait intimé l’ordre de gainer ses jambes de bas noirs tendus à l’extrême sur les jarretelles brillantes. Par-dessus, elle avait dû enfiler une robe (...)

dimanche 10 janvier 2021
par  Henic

Expiation

10 – Dans le rôle du confesseur Ce que j’ai remarqué, c’est que les robes à capuchon portées par de nombreux résidents de cette étrange communauté les font paraître anonymes. Il est courant de voir ces personnages en robe marcher d’un endroit à l’autre sous le regard de la caméra comme s’ils étaient des touristes. Parfois, ils sont accompagnés de femmes avenantes (et parfois de jeunes hommes) dans ce qui semble être une courte tunique, comme une version hollywoodienne d’un costume d’esclave romain. Les robes sont pour la plupart gris clair, même si quelques-unes sont colorées. Ce doit être une indication de rang. Stephen, l’inquisiteur de la Cabane des Punitions, portait du vert. Lisa peut nous faire un rapport l’après-midi après sa visite à la Cabane des Punitions. « Je vais dormir sur le ventre, c’est sûr. (...)

mercredi 6 janvier 2021
par  Sylvain de Perry

Ma femme, cet homme que j’aime

La fusée savonneuse est plus douloureuse qu’un suppositoire car sa base est plus large. Néanmoins, sans hésitation, Sylvie la fait pénétrer profondément en moi jusqu’à ce que sa paume de main se colle sur mes fesses. Quand elle sort son index, Sylvie ne perd pas de temps, se tourne légèrement, tout en me tenant contre elle, ses seins toujours écrasés contre le bas de ma cage thoracique. Sa main réapparaît avec un plug anal qu’elle a pris derrière la bouteille de shampoing. J’ignorais qu’un tel objet fût présent chez nous. Il n’est pas très gros, déjà graissé de lubrifiant brillant, mais avec une base large qui s’évase vers un espace afin qu’il reste en moi, un anneau est scellé à la base. Sa main vide claque mon cul, alors qu’elle dit : – Reste détendu. Comme si c’était facile avec le savon qui commence à (...)

mercredi 6 janvier 2021
par  Henic

Expiation

Je roule vers Elkins à travers le crépuscule qui s’épaissit. La douleur s’est un peu calmée, mais il faudra des jours avant que je puisse m’asseoir confortablement. Ce vieil avertissement, « vous ne vous assoirez pas pendant une semaine ! », résonne dans ma mémoire. J’ai reçu « une bonne fouettée sur le cul », comme on dit en Virginie occidentale. Mais j’ai de plus gros problèmes que l’état de mon postérieur attendri. Je ne sais toujours pas exactement où est Libby Mason, et je dois perdre du temps à essayer d’aider les filles. J’ai pu convaincre mon ami le juge de délivrer l’ordonnance d’Habeus. Le lendemain me trouve de retour à Goshen pour la présenter au shérif. Il était temps. Elles devaient être à nouveau fouettées cet après-midi-là, à trois heures. S’ils avaient prévu ça le matin, j’aurais été en retard. (...)

mardi 5 janvier 2021
par  Géronimo

La dépravation de ma femme

Marc est déjà parti au travail, elle lui a préparé ses affaires, dont un joli minuscule string rouge vif, qui tient par deux petites attaches en métal sur les côtés, elle a insisté pour le regarder s’habiller. Elle le trouve vraiment très sexy et elle a une brutale montée de désir en voyant le sexe de son mari remplir complètement le petit bout de tissu, surtout qu’il a accédé à sa requête en débarrassant son sexe de tous ses poils. S’il n’avait pas été si pressé, elle aurait bien voulu se faire baiser comme ça debout contre l’armoire, mais il est vraiment en retard et il n’aime pas ça. Marylou finit de déjeuner, passe à la douche, elle vérifie que les poils de son minou n’ont pas repoussé, elle se maquille très légèrement, réfléchissant à la manière dont elle va s’habiller, elle n’a jamais mis autre chose que des (...)

samedi 26 décembre 2020
par  Géronimo

Employée soumise

Je suis les ordres de mon patron et je me rends à l’adresse indiquée, rien ne laisse présager de ce qui se passe à l’intérieur. Il s’agit d’une boutique très discrète et pour y entrer il faut posséder le code que m’a donné le boss. D’abord, une alcôve, une dame m’accueille, je lui donne enveloppe que j’ai reçue, elle me détaille des pieds à la tête, et son avis tombe implacable Habillée comme une pute, ce n’est pas ce que l’on attend de toi, ôte-moi ces frusques immédiatement. Le ton employé ne souffre pas de répartie et vu le peu de choses que je porte, je suis nue en un rien de temps, dans un reste de pudeur j’essaye de cacher mon corps, dans la pénombre, je n’avais pas vu la cravache qu’elle portait, elle m’assène un coup sur mon fessier si fragile. J’ai compris, je la laisse m’examiner et prendre les mesures (...)

lundi 21 décembre 2020
par  Henic

Expiation

4 – Les tribulations de Mary-Beth et Céleste
Le bureau de la boutique de l’église de la Révélation de l’Expiation est écrasé entre un bloc H&R et un Starbucks dans le haut de l’avenue du Connecticut. Une accorte brunette en robe longue se lève pour m’accueillir. « Bonjour, puis-je vous aider, Monsieur, euh... – DeForest Doohan, dis-je avec un faible sourire. – Oui… Monsieur Doohan, dit-elle rayonnante, comment pouvons-nous vous aider ? – Je suppose que je voudrais en savoir plus sur l’Église, » dis-je en essayant de prendre un air coupable. » Ce n’est pas difficile. « Eh bien, veuillez vous asseoir ici et laissez-moi tout vous dire sur nous. Dans la Bible, le livre de l’Apocalypse indique clairement que tous doivent expier avant le grand retour… » De qui, pensé-je ? Gozer ? C’est étrange dès le début. (...)

dimanche 20 décembre 2020
par  Léa

Camping sauvage

Moi et mon copain Paul, nous sommes allés pendant dix jours faire du camping sauvage sur le terrain d’un ami en Ardèche. Ce terrain était à une dizaine de minutes de la rivière et était magnifique. Ombragé de grands arbres et avec une source bien fraîche dont on puisait l’eau à l’aide d’une pompe manuelle. Pas d’électricité mais un abri en dur le soir nous permettait de nous retrouver autour d’une table pour finir la journée agréablement éclairée avec des bougies. Une douche constituée d’un grand bidon et un modeste sanitaire apportait un peu de confort, bref nous étions au top pour bien décompresser. En arrivant tout notre groupe d’amis était déjà là, trois couples, un célibataire que je ne connaissais pas mais surtout Sophie, l’ex petite amie de Paul.... Ça m’a d’ailleurs bien contrariée au début car elle (...)

jeudi 17 décembre 2020
par  Géronimo

La dépravation de ma femme

Marc est en train de se raser lorsque Marylou sort de la douche, elle s’essuie. rapidement et vient se frotter contre son homme. « Je souhaiterais que tu fasses quelque chose pour moi », dit-elle à Marc « Bien sûr, mon Amour » « Voilà, l’un des hommes que nous avons rencontrés hier avait le sexe glabre, et j’ai trouvé le contact et la vue très agréable, je voudrais que tu en fasses autant, et je ne demande pas de t’épiler à la cire. » « Il ferait beau voir, je te signale que la soumise c’est toi, je vais quand même le faire pour te faire plaisir et non parce que tu l’exiges, tu ne voudrais aussi que je te laisse continuer à essayer de me mettre ton doigt dans le cul. » En effet, Marylou a une petite idée derrière la tête elle a enduit sa main de savon, elle branle son mari dont la queue affiche une belle (...)

jeudi 17 décembre 2020
par  Sylvain de Perry

Ma femme, cet homme que j’aime

Sylvie, vingt-deux ans, blonde, cheveux courts, front haut, yeux verts au regard perçant, nez fin, bouche aux lèvres minces, menton volontaire, poitrine aux seins menus à l’aréole marron clair, sexe imberbe, fesses rondes, cuisses musclées. Philippe, trente ans, chauve, yeux gris, nez droit, bouche aux lèvres gourmande, menton barré d’une fossette, sexe long au gland épais, fesses et cuisses musclées, adepte de natation.
I. Sylvie et moi sommes mariés depuis un an. Tout s’est toujours très bien passé tant pour les sentiments que pour le devoir conjugal. Petit à petit, ma femme a pris un complet ascendant sur moi, cela s’est fait « naturellement » sans que je m’en rende vraiment compte, peut-être dû qu’au travail j’ordonne, avec diplomatie certes. Or chez moi, ce n’est plus le cas, tout au moins (...)

mardi 15 décembre 2020
par  masterB

L’éveil d’une femelle

Je suis une soumise dans l’âme depuis plusieurs années déjà. J’ai toujours aimé les jeux de soumission, d’humiliation accompagnés ou non de traitements parfois très douloureux. J’ai joui à de nombreuses reprises lorsque la peau de mon cul, de mes seins mais aussi de ma chatte était bien marquée par les cinglées d’un fouet, d’un martinet ou d’une cravache et qu’après j’étais prise comme une bête par plusieurs hommes peu regardants sur la façon dont ils me traitaient. Jusqu’à présent, il m’a toujours été difficile de vivre mon fantasme en toute confiance et si j’ai rencontré quelques vrais Maîtres, j’ai croisé aussi quelques rigolos et une poignée de cinglés. Je cherche depuis longtemps quelque chose de plus qu’une soirée ou un après-midi de jeux plus ou moins violents au cours desquels j’aurai été malmenée avec cette (...)

lundi 14 décembre 2020
par  Géronimo

Employée soumise

Je me lève, je ne fais pas de bruit pour ne pas réveiller mon mari, cette nuit il est venu me caresser dans mon sommeil, j’ai fait celle qui dormait profondément mais ça n’a pas duré. Il m’a réveillée avec de petits baisers puis il m’a donné un baiser comme au début de notre relation, sa langue a envahi ma bouche et sa main a pris possession de ma chatte. Puis il s’est glissé sous les draps et il m’a mangé la chatte dans une caresse inédite de sa part, ses doigts pincent et tirent mes pauvres tétons martyrisés qui se tendent sous la douce torture. IL revient m’embrasser et je me dis que sa bouche a le goût qu’aurait la mienne quand je faisais l’amour avec une autre femme, souvenir que j’avais oublié. Je sens son sexe tendu contre ma cuisse et bonne fille je lui administre une nouvelle fellation, mais j’ai (...)

dimanche 13 décembre 2020
par  lahoule

Alice et Soldanelle

Ranger son appartement en vue de la visite de Soldanelle lui prit au bas mot deux heures, tant elle l’avait négligé ces derniers temps. Elle passa l’aspirateur, fit la poussière et rangea les tas d’habits qu’elles avaient laissé traîner sur le fauteuil. Elle ne prit pas la peine de mettre en marche la machine à laver le linge. Elle enfourna le tout dans le tambour en se disant que demain serait assez tôt. Elle descendit au grand magasin le plus proche et acheta de quoi mitonner un repas simple, mais goûteux. Elle prit même la peine d’acheter un bouquet de fleurs pour égayer le salon. Elle avait décidé de préparer une tarte aux poireaux comme le lui avait appris sa mère. Le four allumé, elle la glissa sur la grille afin qu’elle soit prête juste après l’arrivée de sa collègue. Elle prit enfin le temps de (...)

Albums les plus récents

Brèves

Bondage Life

dimanche 27 octobre 2019
Sur le Web : Bondage Life

Praline & Priape

jeudi 17 octobre 2019
Sur le Web : Pralinre & priape

Divine Bitches

jeudi 15 novembre 2012


Sur le Web : Divine Bitches

Bijoux indiscrets

mardi 6 novembre 2012






Sur le Web : Inspiration Bondage

RENCONTRES

mardi 16 octobre 2012
Sur le Web : Rencontres FETISH SM