Avril 2021


Rêves de femme vous propose des histoires à connotations BDSM à lire ou à télécharger au format PDF.
Chacun d’entre vous peut participer à la vie du site en partageant leurs souvenirs et expériences, via des confessions réelles mais aussi des récits imaginés.

Pour cela il vous suffit de cliquer sur :



N’hésitez donc pas à participer et à poster vos propres récits pour bénéficier

D’UN ABONNEMENT GRATUIT DE 30 JOURS

Pour plus de précisions cliquer ICI




***


Classement des récits


Soumission féminine Soumission masculine Esclave
Entre femmes Entre hommes Homme soumis par femme
Trans, Travestis Femme, homme objet Switch

Aiguilles Bondage Bougie Branding Contraintes Dressage
Electricité Epilation Exhibition Extrême Fellation Fessée
Fist Flagellation Ganbang Humiliation Infantilisation Masturbation
Pony Sodomie Soft Uro Voyeurisme Zoophilie

Principaux Liens du site





Pour m’adresser votre récit vous pouvez utiliser très simplement le formulaire de contact
ou me l’adresser par mail à contact@revesdefemme.fr

Allopass ou Paypal
ABONNEMENT 7 JOURS
ABONNEMENT 15 JOURS
ABONNEMENT 1 MOIS
ABONNEMENT 3 MOIS
ABONNEMENT 6 MOIS
Entrez votre pass abonné


Le pass qui vous sera transmis par mail (sous la forme Xxxxxxxx, suite de 8 chiffre et/ou lettres) est à copier dans la zone "pass" ci-dessus.

Pour les détenteurs de l’offre découverte cliquer ICI pour vous connecter.

Tout savoir sur l’abonnement

Offre découverte : Pour vous permettre de découvrir le contenu de la zone abonnés, nous vous proposons un accès à coût réduit valable 1 jours. Pour plus de détail cliquer ICI. Deux modes de paiement sont possibles :

MOBYO (ex allopass) :

PAYPAL :




Pour les auteurs du site, obtenir un abonnement gratuit de 30 jours



TOUS LES RECITS PUBLIES PAR REVES DE FEMME
COMMENT PUBLIER VOTRE PROPRE RÉCIT ET BÉNÉFICIER D’UN ABONNEMENT GRATUIT

Toutes les archives depuis 2003 - Archives 2019
Avril 2021
— 18/04
- Par Sylvain de Perry, le 2° chapitre de Le claquant soleil printanier
— 13/04
- Traduit par Henic, la 2° partie de Cinq mots "Seulement cinq mots. Les cinq mots qui changent sa vie. La poignée de mots qui le transforme d’un mari, d’un père et d’un homme d’affaires prospère en quelque chose d’entièrement différent !"
— 12/04
- Enfin (mille pardon pour le délai), le 14° et dernier chapitre de ELLE (Christine Arven)
— 11/04
- Par lahoule, les chapitres 25 à 27 de Alice et Soldanelle
— 03/04
- Par Sylvain de Perry, le 1° chapitre d’un nouveau récit Le claquant soleil printanier

Publications de mars 2021

— 31/03
- Par lahoule, les chapitres 21 à 24 de Alice et Soldanelle
- Traduit par Henic, les chapitres 10 à 12 de Soumission à Seattle
— 22/03
- Traduit par Henic, la 1° partie d’un nouveau récit Cinq mots
— 21/03
- Par lahoule, les chapitres 18 à 20 de Alice et Soldanelle
— 18/03
- Par Sylvain de Perry, le 5° et dernier chapitre de L’apprentissage du cuir
— 15/03
- Traduit par Henic, les chapitres 6 à 9 de Soumission à Seattle
— 08/03
- Par Sylvain de Perry, le 4° chapitre de L’apprentissage du cuir
— 03/03
- Par lahoule, les chapitres 15 à 17 de Alice et Soldanelle
— 01/03
- Traduit par Henic, les chapitres 4 et 5 de Soumission à Seattle

***


- Compte-tenu du nombre de plus en plus important des récits publiés sur RdF (plus de 1000), il m’a semblé important, pour une meilleure visibilité, de les classer.
Vous trouverez donc dans le menu général, deux nouvelles rubriques dans lesquelles les récits sont classés par ordre alphabétique de titres soit par Types de relation soit par Thèmes principaux abordés.
NB : Afin de ne pas alourdir ces listes quand les récits comportent plusieurs chapitres, ce qui est très souvent le cas, seul le 1° chapitre est recensé.


Petits conseils d’écriture à l’usage des auteurs
L’un des attraits majeurs de Rêves de femme est la possibilité d’envoyer son propre récit à tout moment. Et c’est très simple ! Voir (ICI)
1 – Correction orthographique et grammaticale
Lorsqu’un texte m’est envoyé, avant d’être publié, il est relu attentivement et passe au correcteur orthographique « Antidote » qui est redoutable d’efficacité !
Toutefois, avant d’envoyer votre texte :
– Vérifiez qu’il respecte la charte de Rêves de femme.
– Lorsque vous l’aurez écrit, relisez votre texte soigneusement (ou faites-le relire par un ami), puis passez-le au correcteur orthographique (Word ou Open Office, par exemple) qui éliminera la plupart des fautes d’orthographe.
Un texte comportant trop de fautes d’orthographe, de grammaire, de style… vous sera renvoyé pour correction. lire la suite

***

Rappel pour les lecteurs :

* Vous avez en pied de chaque récit, une zone qui vous permet de donner votre avis sur les récits que vous avez lus. Pensez à l’utiliser, les auteurs apprécient de savoir ce que leurs lecteurs pensent de leurs récits (Bon ou mauvais un commentaire est toujours instructif). Et puis, c’est pour vous une façon de les remercier pour le travail fourni et le plaisir qu’ils vous ont procuré à lire ces histoires.




Kink Unlimited on Kink.com Kink Unlimited on Kink.com

EDITIONS DOMINIQUE LEROY

Offre flash pour rester à la maison :

Des lectures libertines pour adoucir le confinement,

-25% sur une sélection de 20 titres à partir du 24 mars



TRIOLISME 2 De Wen Saint-Clar, Noann Lyne,  Fêteur de Trouble et Marie Laurent - Dominique Leroy RONDES ET SENSUELLES Tome 1 De Frédérique Gabert,  DominiquElle, Flora Despierres,  RosaBonnet, Martine Constance et  Fêteur de Trouble - Dominique Leroy UNE JEUNE FILLE À LA PAGE De Helena Varley [attribué à Michèle Nicolaï], Helena Varley, Michèle Nicolaï et Paul-Emile  Bécat - Dominique Leroy FESSÉE POUR CAUSE DE CHÔMAGE De Max Horber  - Dominique Leroy

POUPÉE MÂLE De Marika Moreski - Dominique Leroy DRESSAGE suivi de LES QUATRE JEUDIS, UNE BRUNE PIQUANTE, BARBARA De Bernard Montorgueil - Dominique Leroy VENISE FOR EVER De Miriam Blaylock et  Denis - Dominique Leroy LES LIBERTINES De  Sappho,  Héloïse, Marguerite de Navarre, Louise Labé, Thérèse d' Ávila, Mariana Alcoforado,  Comtesse de Ségur, Marquise de Mannoury, Renée Vivien, Wilhelmine Schroeder-Devrient, Marie Nizet, Renée Dunan, Vicomtesse de Cœur-Brûlant [Marquise de Mannoury] et  Colette - Dominique Leroy


Kink Unlimited on Kink.com

Kink Unlimited on Kink.com

Articles les plus récents

dimanche 18 avril 2021
par  Sylvain de Perry

Le claquant soleil printanier

Je suis allongé à plat ventre sur les cuisses recouvertes par le pantalon de cuir de la belle Agathe, épouse de Patrick. Il vient de m’introduire un court, mais large plug dans les fesses et Agathe va me donner la fessée, qui m’était promise à l’issue de notre dernière rencontre à mon Club. À la contraction de son bras gauche qui me ceinture, je devine l’imminence de la correction. Un déplacement d’air et la main claque ma fesse droite. Je croyais que ça ne me ferait pas trop mal. Que nenni ! Sa petite main est loin d’être faible. Le deuxième impact presque au même endroit me le prouve illico. Je serre les dents alors qu’une troisième claque rejoint les deux précédentes. Je serre les dents, car des claques assénées en succession rapide au même endroit créent une douleur ascendante. Après la dixième, sans (...)

mardi 13 avril 2021
par  Henic

Cinq mots

3. Septembre
« S’il vous plaît, Madame. Puis-je aller aux toilettes ? » Kelly lève les yeux de son magazine. Puis elle continue sa lecture. Elle sent Mart debout là, dans son nouveau haut de jardinage en lycra et sa jupe plissée. Sans lever les yeux une nouvelle fois, elle s’enquiert : « As-tu tout fini ? Oui. » Elle soupire. « Et tu es sûr à cent pour cent que je serai satisfaite ? » Il hésite « Je pense que oui. Tu penses que oui ? » Elle lève les yeux. « Eh bien, fais en sorte d’être absolument sûr. Et dans une heure, nous examinerons ta demande d’aller aux toilettes. » Il cligne des yeux et opine : « Oui Madame. Merci Madame. » Dans les années 1960, un psychologue autrichien du nom de Walter Mischel réalisait le « test de la guimauve » sur des enfants de quatre ans ; on leur donnait une guimauve et on leur (...)

lundi 12 avril 2021
par  Christine Arven

ELLE

Un long silence lui répond seulement troublé par les halètements de plaisir de Paty dont le larbin, imperturbable et insoucieux de la scène qui vient de se dérouler, continue de lécher consciencieusement la chatte. – Tu as raison, dit finalement Thomas. Oublions cet incident regrettable. Mais, franchement, bon débarras ! Puis il continue : – Bertrand, si tu n’y vois pas d’inconvénient, je pense qu’il serait intéressant que ce soit Elodie qui inflige à ta pute, la punition que, j’en suis sûr, elle attend avec impatience. – Excellente idée ! Mais sera-t-elle à la hauteur ? – Je la guiderai… et si ça ne va pas, je prendrai le relais. Mais je pense qu’Elodie devrait bien se débrouiller… – Alors d’accord ! Interdite, Elodie dévisage les deux hommes. Qu’attendent-ils d’elle ? Elle ne comprend pas quelles sont (...)

dimanche 11 avril 2021
par  lahoule

Alice et Soldanelle

Ce n’est pas possible Lefranc ! Vous avez vu ? Pardon, commissaire, mais de quoi parlez-vous ? De la presse du jour ! Oui, j’ai vu hier soir, je ne sais pas quoi dire ! Non, pas celle d’hier, celle de ce matin. Mais regardez, Bon Dieu ! — Le commissaire principal déploya la une du quotidien du matin. Elle titrait en grosses lettres :
Sexe, Mensonge et Espionnage ¨ Le laboratoire Xsylon au centre d’une affaire peu reluisante ! C’est pas possible ! Je ne vous le fais pas dire ! Co.. Comment c’est arrivé chez eux, je me le demande bien, il n’y a que vous, Soldanelle, Henri et moi à être au courant. Vous connaissez cette Patricia D’Angelas qui signe l’article ? En tout cas, impossible que cela soit moi… et je ne connais pas cette journaliste. Soldanelle ? Je ne l’ai pas encore vue. Attendez (...)

samedi 3 avril 2021
par  Sylvain de Perry

Le claquant soleil printanier

Nous retrouvons les trois personnages principaux du récit « Les claquantes giboulées de printemps » : Agathe, Patrick et moi, Augustin. Nous nous sommes rencontrés à mon Club où Agathe devait finir notre soirée par me fesser. Malheureusement, c’était en mars 2020, elle n’avait pas pu le faire car nous avions dû nous séparer pour un motif dont je ne me souviens plus.
I.
Confinement oblige, Covid 19 aussi, nous nous étions perdus de vue. Or hier, alors que nous terminions l’Assemblée Générale de notre Club, Robert, notre Président, me glissa à l’oreille : – Tiens, voilà les coordonnées d’un couple qui veut reprendre contact avec toi. Ils sont adhérents de cette année… Je pris le bristol qu’il me tendait, et lus : « Patrick et Sophie 06… ». La mémoire me revint, je remerciai Robert d’un rapide baiser, quittai (...)

mercredi 31 mars 2021
par  Henic

Soumission à Seattle

10. Fin de semaine à Victoria
Le niveau de confiance qu’ils ont l’un envers l’autre donne le ton de leur relation, qui devient plus chaleureuse et plus profonde au fil des mois qui passent rapidement. Leurs activités sexuelles impliquent toujours des jeux dominant/soumise très chauds mais aimants. Monica tire beaucoup de satisfaction de simplement le servir. Parfois, ce sont de petites choses, comme lui apporter son café et s’asseoir à ses pieds pendant un moment. À d’autres moments, ils s’engagent dans une formation semi-formelle où Cole lui montre comment le sécher lorsqu’il sort de la douche ou comment se placer dans les positions les plus sexys pour son plaisir visuel. Surtout, ils sont profondément amoureux. Ce n’est cependant pas un monde fantastique complet. Ils ont chacun des responsabilités (...)

mercredi 31 mars 2021
par  lahoule

Alice et Soldanelle

Dites-moi Lefranc, vous êtes sûre de votre coup avec cette garde à vue ? Pourquoi, Monsieur le Principal ? Simon Gourmaz fait partie des services généraux du contre-espionnage et n’est employé dans un laboratoire que comme couverture. Si on se trompe, c’est tous nos services qui trinquent. Quoi ? Mais je l’ignorais, Chef. Cependant, je ne peux pas faire autrement. Soldanelle et moi, nous avons des indices plus que tangibles qu’il connaissait la victime… Mais qu’il ait participé au meurtre éventuel… Pour l’instant, nous n’avons que des présomptions que nous cherchons à vérifier. Chef, nous n’avons rien éventé jusqu’à maintenant, on peut bien encore attendre deux jours ? D’accord pour deux jours, mais pas plus. Vous risquez gros, Alice, très gros. C’était la première fois qu’il l’appelait par son prénom. (...)

lundi 22 mars 2021
par  Henic

Cinq mots

1 - Juillet
« Ton offre tient-elle toujours ? » Juste cinq mots. Les cinq mots qui ont changé sa vie. Les quelques mots qui l’ont fait passer d’un mari, d’un père et d’un homme d’affaires prospère à tout autre chose. C’est l’histoire vraie d’un homme qui a vraiment vécu le rêve que de nombreux hommes soumis pensent vouloir transformer en réalité. Ignorez ces balivernes à propos de la fiction dans la clause de non-responsabilité ci-dessus. Kelly et Mart sont des personnes réelles et les événements se sont certainement produits, à peu près exactement comme décrit ici. C’est le premier soir du reste de leur vie. Leur fille a quitté la maison et a déménagé à Los Angeles pour vivre avec son petit ami américain. Ils sont seuls ensemble dans la grande maison de la côte sud de l’Angleterre qu’ils avaient achetée avec (...)

dimanche 21 mars 2021
par  lahoule

Alice et Soldanelle

Chapitre XVIII Allô ? Henri, c’est Alice, j’ai besoin de toi ! A six heures du matin, mais tu es folle ! Non ! Je crois que l’on a de quoi coffrer l’assassin de Carmen Bouvier ! Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Il faut que tu viennes au labo ! Tout de suite ? Tout de suite ! T’as vu l’heure qu’il est ? J’ai besoin de toi… Besoin de moi ? Tu me prends par les sentiments, là. Henri, ça urge ! OK, mais c’est bien parce que c’est toi ! Merci, Henri, je te revaudrai cela ! C’est ce que tu dis chaque fois ! Mais j’attends toujours ! Je t’attends au labo d’ici trente minutes, ça va ? OK ! J’arrive. Alice raccrocha toujours assise sur le tabouret d’acier inoxydable. Soldanelle la tenait par son anneau au cou. Soldanelle, je ne veux pas rester comme cela devant Henri ! C’est exclu ! Donnez-moi un vêtement ! (...)

jeudi 18 mars 2021
par  Sylvain de Perry

L’apprentissage du cuir

Je me lève, porte les mains à mes fesses, aussitôt rappelé à l’ordre par David : – Ne t’avise pas de tenter d’ôter le plug. Outre qu’il t’en cuirait, notre relation cesserait aussitôt. Je me penche vers lui, l’embrasse à pleine bouche, puis dis : – Calme-toi ! Je veux soulager la douleur de mes fesses. – Je. De toute façon, je t’ôterai ta culotte avant le plug. Va nous chercher un verre de ton succulent whisky. Une dizaine de minutes plus tard, alors que le suppositoire commence à faire son effet, je demande à David : – Puis-je ôter la culotte, j’ai envie de… – Que nenni ! Encore cinq minutes… – Non, non !... (Je quitte mon fauteuil pour aller vers le cabinet de toilette malgré son objection) Je ne pourrai pas tenir. David donne l’impression de jaillir de son siège comme le lion qui se jette sur une gazelle, (...)

lundi 15 mars 2021
par  Henic

Soumission à Seattle

6. Au donjon
Il faut environ quarante minutes à Monica pour traverser le pont et retourner chez elle sur Capitol Hill. Son appartement est l’un des trois qui ont été créés en divisant une belle maison ancienne. Le loyer est élevé, mais l’emplacement proche du centre-ville lui épargne près de deux heures temps de trajet quotidien par rapport à son ancien appartement d’Auburn. Après avoir mis en route une lessive de vêtements, elle s’affaire pour nettoyer le lieu en profondeur. Elle aime vraiment faire le ménage. Cela lui donne du temps pour réfléchir. Elle pense surtout à Cole. Elle ne parvient pas à décider si elle doit penser à lui en tant qu’Howard ou Maître. Elle sait qu’elle est en train de tomber amoureuse. Son l’étude des relations D/s l’a avertie que les émotions fortes sont la règle entre les couples (...)

lundi 8 mars 2021
par  Sylvain de Perry

L’apprentissage du cuir

J’accompagne David près du magasin de son patron, il ne tient pas à ce qu’il nous voie arriver ensemble. Avant de récupérer le pantalon dans le coffre, il dit : – Je laisse un sac dans ton coffre, rien de secret, juste quelques babioles à monter dans ton appart ». Je serai chez toi à 19 h, attends – moi : nous prendrons notre douche ensemble avant tes essayages. Si j’ai travaillé dans les temps, tu récupéreras le premier pantalon ce soir. J’apporterai l’autre avec le bloc CB, motif pour aller chez toi aux yeux de mon taulier… Il m’embrasse rapidement, ouvre la portière, sort, récupère mon pantalon dans le coffre. Je regarde sa silhouette élancée s’éloigner, son blouson court me permet d’apprécier son cul nu dans le pantalon de cuir.
À dix – sept heures, un gamin se présente à l’interphone, je le fais monter. (...)

mercredi 3 mars 2021
par  lahoule

Alice et Soldanelle

Chapitre XV
Alice avait passé deux fois devant la porte du bar, sans parvenir à se donner le courage d’entrer. Plus loin, un grand magasin lui avait permis de temporiser en allant au rayon des lingeries regarder des tenues, qu’elle avait ignorées jusqu’à aujourd’hui. Mais l’aventure engagée avec Soldanelle, ses exigences en la matière, fit qu’elle ouvrit les yeux pour la première fois. Elle déambula entre les rayons tous plus sexy les uns que les autres. Elle n’essaya évidemment rien, tout en se demandant quelles parures étaient susceptibles d’être exigées par son amie. Quelque peu émoustillée par la nouveauté de son attitude, elle prit son courage à deux mains et décida de quitter le magasin et d’obéir à Soldanelle. Deux escaliers roulants plus tard, elle était à nouveau dans la rue, traversa la grande (...)

lundi 1er mars 2021
par  Henic

Soumission à Seattle

4. Première séance
Dimanche matin, Cole se réveille comme d’habitude à sept heures et regarde par la fenêtre les grands sapins qui cachent sa maison aux voisins. Comme la mousson d’automne est absente aujourd’hui, il décide de s’adonner à l’une de ses activités préférées du dimanche matin. Vêtu d’un survêtement noir, il va au Starbuck’s le plus proche pour y prendre un grand Café Mocha. Il passe devant le bâtiment recouvert de verre réfléchissant où il loue un petit bureau. Puis, appréciant la faible circulation du dimanche matin, il traverse le pont flottant sur le lac Washington et continue sur l’Interstate Five vers Green Lake. Il finit sa boisson au café en arrivant, il se gare et commence à trottiner sous un ciel gris clair, sur le chemin asphalté de trois kilomètres qui entoure le lac. Tout en regardant (...)

mardi 23 février 2021
par  Christine Arven

La dalmatienne

Chapitre 1
Le dos ankylosé par une trop longue immobilité, Clara ou plutôt Nickie, son nom de chienne, se retourna cherchant vainement une position plus confortable. Le tapis avait beau être épais, elle se dit avec regret qu’il n’avait toutefois ni le confort et encore moins la douce chaleur du lit de son Maître dont elle avait été bannie pour la nuit. Mais bon, elle l’avait bien cherché ! Avec le recul, elle se demandait ce qu’il lui avait pris la veille au soir. Elle, d’habitude si docile et si empressée à satisfaire les désirs de son Maître adoré, avait fait preuve d’une indiscipline qui l’avait étonnée. C’est vrai que ce qu’il avait décidé pour elle lui avait paru, au premier abord, totalement inconcevable ! Ne lui avait-il pas fait part de son intention de l’emmener le lendemain matin chez un (...)

Albums les plus récents

Brèves

Bondage Life

dimanche 27 octobre 2019
Sur le Web : Bondage Life

Praline & Priape

jeudi 17 octobre 2019
Sur le Web : Pralinre & priape

Divine Bitches

jeudi 15 novembre 2012


Sur le Web : Divine Bitches

Bijoux indiscrets

mardi 6 novembre 2012






Sur le Web : Inspiration Bondage

RENCONTRES

mardi 16 octobre 2012
Sur le Web : Rencontres FETISH SM