Radar


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 21 mars 2003
par  Radar

Balade en voiture

8h30.Je viens te chercher devant ton bureau, pour ne pas éveiller les soupçons. Quand j’arrête la voiture devant toi, tu ne me remarques pas jusqu’à ce que je t’appelle.
Surprise amusée de ta part :
Mais...c’est pour nous ? Où as—tu eu ça ?
"Ça", c’est un cabriolet 206 CC, déjà décapoté en ce début juin. Le soleil commence à chauffer, la journée promet d’être belle.
Je l’ai volée... chez Avis. J’ai pensé (...)

mardi 11 mars 2003
par  Christine Arven, Radar

Cambriolage 1

Ce matin, tu es un peu en retard pour partir au travail. Tu t’es levée 15 minutes trop tard (trop surfé sur Sensation SM la veille) et tu n’es pas encore habillée.
Ton compagnon est déjà parti et tu es encore dans la salle de bains en chemise de nuit, en train de te maquiller. Une petite touche de rouge à lèvres...OK, c’est bon. Un peu de parfum, pas trop, la bouteille est presque vide. Il va falloir (...)

lundi 14 avril 2003
par  Radar

Harcèlement au bureau 1

Chapitre 1
C’est le milieu de la matinée. Tu es dans ton bureau, plongée dans un dossier. Le téléphone sonne... C’est ton grand patron.
Bonjour, Christine, voudriez—vous monter me voir ?
Bien sûr, monsieur. A quel sujet ?
Je vous le dirai quand vous serez là...montez donc.
Bien, monsieur ; à tout de suite.
Tu es un peu étonnée, il est rare que le grand patron t’appelle, d’habitude tu as (...)

jeudi 8 mai 2003
par  Radar

Harcèlement au bureau 2

Chapitre 2
Ce n’est qu’après un moment que tu reprends tes esprits et te redresses lentement tandis que lui n’a cessé de t’observer attentivement avec un demi—sourire ; tu es gênée, indignée et pourtant satisfaite d’avoir partagé ce singulier moment d’intimité ; malgré tout, ton appréhension reprend le dessus : que va t—il se passer maintenant ? il parlait de licenciement...il ne peut pas te faire ça (...)

Commentaires récents

13 juillet

Un nouvel auteur mérite d’être dignement accueilli car il est une source potentielle de renouvellement. Cependant, cette qualité ne suffit pas à être d’emblée exempt de critiques. N’ayant pas pu lire la (...)

12 juillet

Une idée originale traitée de manière à mettre l’eau à la bouche et des picotis ailleurs.

6 juillet

La mise en scène est remarquable, on s’y laisse prendre et le résultat est à la hauteur de la surprise finale.

18 juin

A ce niveau-là, le consentement est vraiment limite. Difficile de comprendre ce mari qui prend plaisir à faire abimer sa femme par d’autres...

13 juin

Voilà qui est gentil : reprendre cette histoire qui s’interrompait à peine commencée, alors qu’elle était prometteuse.
Surtout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin (...)

9 juin

On est là très loin des jeux entre adultes consentants.
Plus exactement, le mari volage en sort d’une manière particulièrement lâche. Ce n’est pas un Maître aimant, juste un salaud méprisable.
Cela dit, (...)
Comme souvent, il semble qu’il y ait plusieurs niveaux de lecture envisageables.
Au premier abord, une belle histoire où l’humanité l’emporte sur la barbarie, et ce qui pourrait être de l’amour peut (...)

8 juin

"La fourmi n’est pas prêteuse, c’est là son moindre défaut..." Imaginer de "prêter" sa femme à quelqu’un d’autre, autrement dit le candaulisme, est une idée que je trouve pour le moins étrange. A (...)

5 juin

Cet épisode délicieusement pervers mais avec une certaine moralité de bon aloi m’avait échappé jusqu’ici. Il est très bon !

1er juin

Très beau récit, écrit avec précision et forme, si vous souhaitez écrire un texte sur le thème de notre blog n’hésitez pas ce sera un plaisir de vous publier,

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur