La présentation

à 4 mains
jeudi 3 octobre 2013
par  soumise G.
popularité : 2%

Ce texte a été écrit à 4 mains, initié par mon Maître et nourri de nos fantasmes. Il n’est pas issu du "réel", du moins pas entièrement...Merci, Maître Axa, de m’autoriser à le publier.

(1) Axa

Ton Maître, pour te présenter à ses amis, te demande de te rendre dans un manoir un peu isolé dans la campagne Auvergnate...

Ta tenue devait être simple... style tailleur chemisier blanc, jupe et escarpins.

Lorsque tu arrives sur place, tu découvres une demeure cossue... Il est 20h...
Tu remarques plusieurs véhicules luxueux... Les amis de ton Maître sont déjà là. Tu es attendue...

Justement, ton Maître arrive. Il te fixe. Son regard est plein de passion pour sa soumise mais stricte.
"Ma Soumise, G, ce soir tu vas te présenter à mes amis... tu ne leur cacheras rien... rien du tout..."

Ton Maître t’introduit dans un joli salon... Tu y découvres une dizaine de personnes, hommes et femmes, élégantes mais masquées...

Tu ne peux pas ne pas remarquer, un peu à l’écart dans un coin du salon, quelques ustensiles : fouet, menottes, vibromasseurs...
Et au fond du salon il y a un X en bois pourvu d’anneaux...
Un frisson passe de ta nuque au bas de ton dos...

Ton Maître te dit :
— Soumise G ! Enlève tout ce que tu as en dessous de la taille ! Tu ne dois garder que ton chemisier et tes escarpins !
— Puis présente toi à chacun de mes amis en leur offrant une coupe de champagne...
— Tu devras tout au long de la soirée les contenter dans la moindre de leurs demandes...

(2) soumG

Comme à mon habitude, j’obéis à mon Maître. Il a toute ma confiance. Néanmoins, me retrouver face à ces inconnus et déjà leur offrir mon intimité...ma pudeur naturelle en prend un coup...
Je m’exécute, commence par retirer ma jupe, puis la culotte simple qu’il m’avait demandé de porter, ultime barrière qui glisse à mes chevilles.
Mille questions me traversent l’esprit... que vont-ils me faire ? Vais-je leur plaire ?
Tremblante, je me saisi du plateau sur lequel sont posées les coupes et me dirige vers le premier ami de mon Maître.
— "Bonjour Monsieur, je me nomme soumise g, j’appartiens à Maître Axa et suis à votre service. Je vous souhaite une agréable soirée Monsieur". L’homme d’une quarantaine d’années, plutôt grand, très élégant, tourne lentement autour de moi, passant sa main sur mes fesses, puis la glissant entre mes cuisses.
— "Mais c’est qu’elle est déjà trempée ! Nettoie" dit-il en me présentant un doigt gluant. Je suis morte de honte et rêve de me transformer en petite souris pour rejoindre le premier trou venu... Je me ressaisi, pense à mon Maître et lèche consciencieusement le doigt présenté. Je garde suffisamment de contenance pour ne pas renverser de champagne puis poursuit ma route.
De la même manière je me présente à chaque personne, subis le plus dignement possible leurs regards, leurs attouchements, leurs remarques sur mes seins, mes fesses, ma bouche. J’arrive face à la dernière, une femme, qui me demande de poser mon plateau, d’ouvrir mon chemiser, puis me saisi par les tétons et me tire jusqu’au centre du salon, où se trouve mon Maître...

(3) Axa

Ton Maître achève d’enlever ton chemisier avec à la fois de la douceur et de la détermination.

Puis ton Maître te conduit au X en bois. Tu trembles un peu... de froid ou de peur ? Tu es intégralement nue sauf tes escarpins.

Je t’attache les poignets et les chevilles à chaque extrémité du X si bien que ton corps en épouse la forme. Tes jambes sont relativement écartées.

Ton Maître s’adresse ensuite ses amis :
— Mes chères amies, mes chers amis !
— Soumise G s’offre maintenant à vos yeux et à vos jeux... Profitez-en !
— Je vous souhaite une agréable soirée, amusez-vous bien !

Enfin ton Maître se retourne et te murmure :
— Courage Ma Soumise... Sois digne !

(4) soumG

Je m’attendais à me retrouver à genoux ou à quatre pattes avant de rejoindre la croix...
Je tremble un peu de peur, mêlée d’excitation...

Me voilà nue, perchée sur mes talons, ouverte au regard de tous...

L’homme de tout-à-l’heure, le premier à qui je me suis présentée, s’approche de moi, caresse mon visage en souriant. Je le vois porter sa main à sa poche et en ressortir un morceau de tissu, dont il se sert pour me bander les yeux. Tous mes autres sens sont instantanément aux aguets, comme décuplés.

Je sens des corps s’approcher à me frôler, des mains me caresser des pieds à la tête. On m’attrape les seins, on les malaxe, les pince, les mordille. On m’embrasse à pleine bouche, des doigts me pénètrent.

Mes sens sont en feu...puis tout s’arrête. Je ne sens rien d’autre que la croix derrière moi et les liens qui m’y relient. Je n’entends plus rien non plus.

La minute qui passe me semble une éternité.

Puis soudain...

(5) Axa

Ton Maître est derrière toi...

Il te délie les poignets et te murmure :
— Insère cela au plus profond de ta belle personne...

Il s’agit d’un œuf vibrant...

Ton Maître s’adressant à ses amis :
— Mes chers Amis, la télécommande se trouve à votre entière disposition sur la table basse...
— Mais avant n’hésitez pas équiper ma Soumise des pinces également à votre disposition... Ses seins, ses lèvres sont exquisément sensibles !

Ton Maître :
— Ma Soumise... tu vas connaître de délicieuses tortures...

(6) soumG

j’insère l’œuf facilement, j’avoue être trempée. On me rattache ...
A peine en place, il vibre par à-coups. Puis mon téton droit pincé avec force me tire de la torpeur qui commençait à s’installer ; Le gauche subit le même sort. Je sens mes seins étirés vers le bas, tels des mamelles... L’œuf perpétue son ouvrage, et chacune de ses secousses fait balancer les poids et tire sur mes tétons... Mes petites lèvres sont à leur tour pincées et étirées...Les mains reprennent possession de mon corps.

On ôte mon bandeau et je vois 3 femmes tour à tout caressant et torturant mon corps...Je vois également les hommes assis, profitant du spectacle. Je me sens chienne sous leurs yeux, je suis leur chose... Le regard que m’offre mon Maître à cet instant me fait fondre...T

(7) Axa

Ton Maître s’adresse à l’assemblée :
— Mes Amis, il est temps de rendre son corps à Ma Chère Soumise si courageuse, aussi je vous prie de bien vouloir regagner vos places pour un dernier petit spectacle...

Ton Maître te libère de toutes les pinces, baillons et accessoires posés sur ton corps puis t’indique d’aller t’asseoir, nue, sur le fauteuil près de la table basse recouverte d’une étoffe.

Il s’adresse à toi :
— Ma Soumise... Tu vas pouvoir, face à nous tous, jouer et te donner du plaisir jusqu’à la jouissance en utilisant, sur ou dans ta merveilleuse intimité, un maximum de ce que tu vas découvrir caché sous cette étoffe.
— Je te souhaite une merveilleuse jouissance !

Enfin, ton Maître tire l’étoffe recouvrant la table basse...
Tu y découvres ce que tu dois, au maximum, utiliser pour te masturber :
* une carotte,
* une banane,
* une poignée de cerises,
* quelques fraises juteuses,
* un bâton de glace à la menthe,
* une sucette au citron,
* quelques bonbons ronds à la violette,
* un œuf dur,
* une bouteille de champagne,
* une canette de bière,
* un verre,
* une branche d’orties,
* une rose,
* un escarpin,
* un tampax,
* un spéculum en plastique,
* des préservatifs,
* du gel lubrifiant,
* des serviettes en papier.

Que va utiliser Ma Soumise... et comment ?

(8) soumG

Assise, j’accuse encore le choc des sensations précédentes. J’observe les objets exposés sur la table... Comment les utiliser comme l’ordonne mon Maître...
Je commence par une fraise... je la saisis, puis caresse doucement mon sexe, la fait légèrement pénétrer.
Mon Maître la récupère et l’amène à hauteur de ma bouche, que j’ouvre, afin de croquer le fruit juteux.
Je prends la carotte, et me pénètre de rapides vas et viens.... j’interchange avec la banane, plus volumineuse... je dois faire attention, il me reste de nombreux jouets à insérer avant de pouvoir jouir...
Je regarde les cerises...une idée me vient...je prends un préservatif, que je remplis de ces petits fruits durs ; le phallus improvisé est assez volumineux, et surtout tout en relief....
Avec, je masturbe mon clitoris et mon sexe, puis tente de me pénétrer avec...j’arrive à introduire la moitié de l’objet. En même temps je me sers du verre pour le frotter contre mon clitoris... Après ça, l’œuf, emballé lui aussi dans un préservatif, me pénètre sans difficulté.
Mon Maître saisis la branche d’orties, il me connais bien et sait que je ne l’aurai pas utilisé.
Je frissonne... Il l’applique sur mes grandes lèvres...
Je saisis le bâton de glace pour le passer sur les brûlures...puis retire l’œuf afin de m’en pénétrer...il fond presque instantanément.
Mon sexe n’est plus présentable, je m’essuie avec une serviette en papier, ce qui me permet une courte respiration...
J’insère le spéculum et l’écarte... la sucette pars explorer mon vagin...la sensation est étrange...
Je retire l’objet gynécologique, regarde avec crainte ceux qu’il me reste à utiliser...je ne sais pas du tout quoi faire des bonbons à la violette, ni de la rose, encore moins d’un tampax, alors je n’ai pas le choix...
Je lubrifie la canette et me masturbe le clitoris avec...je prépare le terrain avec mes doigts et tente de la faire pénétrer...je me sens écartelée...mais elle n’entre pas.
Je me positionne alors sur la bouteille de champagne, monte et descend dessus, de plus en plus vite, de plus en plus bas...je frotte en même temps l’escarpin lubrifié sur mon clitoris.
Enfin, je rugis quand la jouissance me délivre et me laisse hagarde, pantelante, telle une poupée jetée sur le fauteuil...

(9) Axa

Quelques secondes de silence...
Puis Ton Maître commence à applaudir rapidement suivi de ses amis.

"Ma Soumise, tu es merveilleuse, je te félicite".

Ton Maître s’approche de toi, prend un linge propre et essuie ton sexe et tes cuisses trempées.
Puis il t’embrasse sur tes lèvres intimes. Juste un rapide petit baiser.

"Ma Soumise, tu peux te vêtir et venir dîner avec nous tous."
"Mes amis, passons à table".

Ton Maître est assis à une extrémité de la grande table, toi à l’autre.

Alors que le dîner de fête se déroule, ton Maître se lève... ses amis font silence.

"Ma Soumise... Pour la qualité de ta présentation ce soir... tu as le droit à une récompense de ton choix..."
"Je t’écoute !".

(10) soumG
Maître, j’aimerai juste que vous me serriez dans vos bras et m’embrassiez tendrement et longuement. Merci Maître.




ZONE ABONNES L’abonnement vous permet :

  • d’enregistrer et d’imprimer l’intégralité des textes publiés de manière illimitée durant la durée de votre abonnement,
  • d’avoir accès à certains récits dont la teneur ne permet pas une large publication,
  • d’accéder à la galerie photos privée de RdF.
Entrez votre pass abonné

OFFRE DECOUVERTE (code valable 2 fois seulement)

Allopass Solution de micro paiement sécurisé
Secure micro payment solution
Pour acheter ce contenu, insérez le code obtenu en cliquant sur le drapeau de votre pays
To buy this content, insert your access code obtained by clicking on your country flag

Commentaires

Logo de Henic
mardi 31 octobre 2017 à 08h25 - par  Henic

Découvert grâce à une reprise d’écriture de l’histoire de Soumise G, ce texte est original et très agréable à lire et à imaginer.

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur